www.autopress.be
Nederlands Nederlands 

Essai Motos AutoPress

 


Abonnement Gratuit
Colophon
AutoPress en Favoris
Contactez AutoPress
Assurances auto
 
                            
 

 
HONDA SWT 600 - SUZUKI BURGMAN 650 – YAMAHA TMAX
LES STARS !


Texte & Photos : Alain HOEBEKE

Un scooter n’est pas l’autre. Comme pour les voitures, on peut distinguer plusieurs tendances : les « utilitaires », les « légers », les « ludiques » ...qui donnent autant de déclinaisons à la catégorie des 125 cc où ils appartiennent généralement.
Et puis, il y a les « stars », plus cossus dont font partie le SWT 600 de Honda, le Burgman 650 Executive de Suzuki et bien entendu le Yamaha TMax.

 

Honda SWT 600

Honda SWT600, un routier à part entièreLes « gros » scooters ne sont pas spécialement nombreux. Dès qu’on passe la barre du 125, le choix diminue. Cela ne signifie pas pour autant que les machines n’en valent pas la peine, bien au contraire. Le SWT600 de Honda est le haut du panier d’une gamme qui pouvait déjà compter sur le 400 pour assurer sa place dans ce créneau des maxi scooters. Comme son petit frère, le SWT 600 reprend les lignes directrices basées sur l’efficacité et le confort. Alors que le T Max de Yamaha affiche d’emblée un look et un tempérament de « supersport », le SWT-600 préfère surfer sur une vague plus « Touring ». Carénage ample, selle longue et large, profil plutôt bas, les lignes du SWT-600 en imposent, jusque dans la large protection chromée de son échappement. Mais si son look est massif, il n’en restera pas moins facile à prendre en mains. Les 250 kilos de la machine sont bien centrés et préservent la maniabilité de l’engin.


La ville n’est donc pas une épreuve iLa selle Honda, très confortablensurmontable pour ce scooter qui se plie volontiers aux exigences du trafic urbain et se sort avec tous les honneurs d’un parcours sinueux dans les rues de la capitale, par exemple. Souple et progressif, le moteur permet d’évoluer sans à-coups dans les moyennes les plus basses. Et en cas de besoin, on peut compter sur des freins efficaces (disques ventilés à l’avant et à l’arrière) doublés d’un ABS pour assurer un arrêt d’urgence.


On apprécie alors le confort du SWT dont la selle offre un petit support lombaire au pilote et accueille avec bonheur n’importe quel passager, quel que soit son gabarit.


Cela dit, il faut bien reconnaître que c’est en dehors des villes que ce Honda se sentira le mieux. Dès qu’il s’agit d’attaquer les nationales sinueuses ou les autoroutes, le SWT ne se fait pas prier pour libérer la puissance de son moteur (38 kw). La moyenne autoroutière est maintenue sans difficulté sans avoir à aller chercher le dernier carat de ce bicylindre bien rond tandis que le carénage et le pare-brise vous préservent efficacement du vent. Sur les petites routes, c’est l’équilibre du châssis et la qualité des suspensions qui se révèlent et transforment en agréable promenade tJoli tableau de bord pour le SWT600out trajet sinueux. On en oublierait presque de citer tous les avantages intrinsèques à un tel scooter : une instrumentation complète (qui accueille notamment une jauge à essence digitale et un ordinateur de bord vous renseignant sur votre consommation - 4,5 l/100 de moyenne dans notre cas) ou encore un large compartiment de rangement sous la selle pouvant accueillir 2 casques ET quelques petits objets (gants lunettes) ainsi que deux compartiments dans le carénage frontal dont un d’une capacité de 2,2 l, sécurisé. Au niveau fonctionnalité, rien à redire.


Vous l’avez compris, ce SWT-600 aussi facile qu’agréable à vivre au quotidien. Grâce à la puissance de son moteur, il assure sur les parcours inter villes et malgré son gabarit il reste agréable à conduire dans la circulation urbaine. Un bon outil qui a tout pour plaire pour un budget de 8.990 € (octobre 2011). Plus d'infos sur www.honda.be


Burgman 650 Executive : mention excellent !


On retrouve les mêmes qualités avec le Suzuki Burgman 650 Executive mais il faut bien avouer que Suzuki a poussé le bouchon un tout petit peu plus loin.


ILa Suzuki a une tenue de route exemplaireci aussi, comme pour Honda, Suzuki a préféré illustrer une philosophie « Touring » qui se traduit par une ligne galbée, qu'un top case équilibre avec bonheur. Le Burgman est désormais disponible uniquement en version Executive en cylindrée 650 cc et là cela donne un équipement des plus complets. Jugez plutôt : rétroviseurs rabattables, selle et poignées chauffantes, pare-brise réglable électriquement... Suzuki n'y est pas allé avec le dos de la cuiller pour vous gâter. Tout ceci ne peut que mieux encore mettre en valeur les qualités routières de ce scooter. Incontestablement un des meilleurs que nous ayons pris en mains. Imperturbable même sous une pluie d'orage dilluvienne et un vent violent (c’est du vécu !), le Suzuki nous a agréablement surpris par son équilibre et son maintien. Bien campé sur ses roues de 15 pouces (ar) et 14 pouces (av), il vous met en confiance même dans des circonstances où d'autres n'oseraient même pas risquer une roue dehors.


Agréable à conduire en ville grâce à un centre de gravité placé bien bas et au moteur centré dans le cadre, le Burgman sera très à l'aise sur les grands axes où son carénage et son pare-brise mettent le conducteur et son passager bien à l'abri du vent. Avec lui, pas de difficulté pour tenir une moyenne convenable sur les voies rapides sans devoir tordre la poignée de droite. Le moteur est aussi agréable par son bruit que par son tempérament (55 ch) mais n'attendez pas de lui les performances d'une « supersport ». Même si elle vous offre la possibilité de sélectionner manuellement les rapports et bénéficie d'un mode « poLe Burgman, super completwer », la transmission basée sur une technique CVT (Continuous Variable Transmission) mange quelque peu le punch du bicylindre. Rassurez-vous, il en reste toutefois largement assez pour vous sortir de toutes les embûches auxquelles le quotidien peut vous confronter.


Il ne vous reste plus alors qu'à profiter du confort qu'offre la selle généreuse du Burgman qui accueillera volontiers sous elle votre matériel de conduite. Ajoutez à ce large espace de rangement trois autres vide-poches pratiques dont un peut être verrouillé.


Le tableau de bord est à l'image du reste de cette splendide machine : complet, jusqu'à vous indiquer sur quel rapport vous êtes si vous choisissez la sélection manuelle. Croyez-moi, il y a de grandes chances que vous reveniez rapidement en automatique pour profiter du paysage autant que de la mécanique.
Le Bilan conso pour terminer : un petit 4,5 l de bon aloi.


YAMAHA TMAX : Mister T depuis plus de 10 ans


Le TMAX, c'est avant tout un lookLes deux scooters que nous venons de vous présenter appartiennent à la même catégorie que le Tmax et pourtant, il n'y a pas vraiment de comparaison. Le Tmax reste une machine à part qui a su se faire sa place au soleil grâce à un comportement routier et un tempérament hors norme. Il faut bien l'avouer, au niveau esthétique déjà, le Tmax fait toujours la différence malgré son grand âge. Sa partie arrière fuyante et largement surélevée, le design et la position de son échappement lui donnent un look beaucoup plus viril et typé que le reste de la concurrence. Il sent le tempérament et la partie mécanique va confirmer cette première impression. La transmission est particulièrement directe et soigne les accélérations à bas et mi-régime.

 

Dès les premiers coups de gaz, vous avez compris que ce scooter a été typé sport. L'avantage c'est que tout est homogène. La rigidité du cadre alu associée à un long empattement et des jantes de 15 pouces très larges assurent la stabilité du Châssis alu et jantes larges pour un comportement sportifcomportement à vitesse soutenue. Sur autoroute, aucun souci pour inscrire le Tmax dans une bonne trajectoire dans les longues courbes, il obéit au doigt et à l'oeil.


Comme on ne change pas une équipe qui gagne, le Tmax continue d'évoluer sans révolution et s'offre des séries spéciales comme le Tech Max que nous avons essayé et qui se distingue par une finition spécifique de très bon goût alliant les couleurs alu et noire. Des repose-pieds au fond d'écran d'instrumentation, cette déclinaison bicolore assure au Tech Max une finition unique et maintient le Tmax dans sa position de référence.


Si vous cherchez une star pour égayer vos déplacements, croyez-nous, en lisant ceci, vous l'avez trouvée.

Tous nos précédents essais motos sont disponibles

 

       
  Interviews Rubriques Pratique
       
  AutomoBelles Essais autos Petites annonces autos & motos
  Roue Libre Essais motos Panneaux de signalisation
    Assurances auto Contrôle technique
    Concept Cars Trucs & Astuces
Sur les bancs de l'Eco Voitures de l'année
      Importateurs autos et motos
       
Abonnement Gratuit à la newsletter AutoPress

 
 
       


 


 

 

 

Copyright 2002-2014 (C) All Right Reserved by AutoPress - Created, Powered & Designed by Marc Lebrun Home || Conditions Générales || Contact || Partenaires || Colophon  
Website templatesBusiness directory UKYellow pages USWebsite design companyWeb design directoryWeb design directory AustraliaWeb design directory CanadaFree cars / automotive web templates
Toute utilisation ou reproduction - même partielle - du contenu de ce site sans autorisation préalable de l'éditeur est strictement prohibée et illicite