www.autopress.be
Nederlands Nederlands 

Essai Motos AutoPress

 


Abonnement Gratuit
Colophon
AutoPress en Favoris
Contactez AutoPress
Assurances auto
 
                            
 

 

Honda CBF1000F
Attention, elle cache bien son jeu…

Par Alain HOEBEKE

 

Vous avez déjà roulé en moto lorsque vous étiez plus jeune mais la vie vous a mis sur 4 roues. Aujourd’hui, vous souhaiteriez remonter sur une bécane. Alors pourquoi faire dans le détail et ne pas regarder les engins qui ont des cylindrées à 4 chiffres. D’autant qu’ici, le choix est malgré tout assez significatif, roadster, supermotards, touring, sportives, choppers… Les catalogues débordent de motos aussi tentantes et rutilantes les unes que les autres.


Et votre choix tombe sur une routière qui a l’air plutôt sage et offre un look de bon aloi. Cossue sans être trop tape à l’œil. Elle a l’air bien née, plutôt confortable et bien équipée. De quoi vous mettre en selle dans de bonnes conditions.
Et vous voilà en train de chevaucher la Honda CBF1000F. C’est sans doute le côté sérieux de la machine qui vous a tenté ainsi que la notoriété de la marque. Honda n’en est pas à son premier deux roues et dans le registre des gros cubes, il a su graver ses lettres de noblesses dans l’histoire motocycliste.


Une petite pression sur le démarreur et le 4 cylindres ronronne gentiment. On entend dans son grondement discret qu’il a du coffre. Un petit coup de gaz juste pour voir s’il est bien réveillé et vous le comprenez tout de suite à la vitesse à laquelle l’aiguille du compte-tours file vers la zone rouge : il est tout à fait réveillé !


En un paragraphe, on vient de vous livrer tout le paradoxe de cette machine. Sous des allures de jeune fille presque bien sage, elle cache un tempérament fougueux.


DR JEKYLL….


Il est donc préférable de faire connaissance avec elle gentiment, en passant les rapports tranquillement, alors que l’aiguille du compte-tours est à mi-chemin. Les six vitesses passent rapidement, avec une facilité déconcertante et même en sixième alors que vous vous traînez, le 998 cc fait preuve d’une extrême bonne volonté. Il ne cogne pas, ne rechigne pas et vous gratifie d’une poussée de bon aloi si vous avez besoin d’un coup de pouce dans un dépassement. Pas besoin de tricoter avec la boîte pour aller chercher du punch. Il est présent à tous les étages, y compris à la cave. Stable et bien équilibrée, la CBF1000F se laisse conduire relativement facilement. Même si vous avez peu d’expérience avec des machines de 250 kilos, son centre de gravité est placé de telle manière que vous puissiez aisément la manipuler dans des petits espaces ou à faible vitesse. Attention, ce n’est pas un scooter. Il faut quand même respecter son gabarit et veiller à la laisser bien en équilibre pour éviter qu’elle ne vous rappelle qu’elle pèse malgré tout un quart de tonne.


…& MR HYDE


Une fois sortie des manœuvres de parking ou de la ville, une petite rotation du poignet droit vous révèle alors la seconde personnalité de cette Honda. La belle devient une bête. Dans les rapports inférieurs, la poussée du moteur va s’exprimer de manière exponentielle jusqu’à 9000 t/m, sur tous les rapports. La puissance délivrée est impressionnante. Les 107 ch annoncés sur la fiche technique ne restent pas cachés dans les coins. Ca cavale et on est alors content de pouvoir compter sur un cadre qui après avoir montré des qualités de confort assure alors un bon maintien sur les appuis. Rigide, équilibré, il offre au conducteur des réactions prévisibles quelle que soit l’allure. Le freinage combiné doublé de l’ABS est lui aussi plutôt rassurant. Les étriers à trois pistons soignent le mordant autant que l’endurance pour ramener au calme en toute sécurité vos excès d’enthousiasme.


TOUS LES JOURS


Pas besoin d’aller chercher le dernier carat du splendide 4 cylindres pour profiter alors des qualités de cette machine. Elle se révèle agréable à conduire en toutes circonstances. Elle ondoie gentiment sur les routes de campagne pour vos balades en couple, elle se faufile entre les files du lundi matin malgré les deux valises de rangement qui sont collées sur ses flancs et si vous êtes surpris par un virage « qui resserre » elle revient à la corde d’un léger coup de guidon.
Si vous êtes du genre à prendre le temps de profiter de la vie, c’est plutôt la selle réglable en hauteur et la bulle frontale qui se positionne sur 4 niveaux qui retiendront votre attention de même que la sobriété du moteur qui se contente de 5,5 l/100.
Mais attention, si votre style est plutôt : grand nerveux avec des contractures au poignet, sachez que la CBF1000F ne va pas rechigner à la tâche et là… vous risquez de ne pas faire plaisir aux gendarmes.
Un motard prévenu en vaut deux…

Moteur : 4 cylindres, double ACT, puissance : 107 ch à 9000 t/m.

Poids : 245 kilos.

 Freins : double disque / étrier 3 pistons (av) et simple disque /étrier 3 pistons (AR) + ABS.

Prix (mai 2011) : 11.090€

 

Tous nos précédents essais motos sont disponibles

 

       
  Interviews Rubriques Pratique
       
  AutomoBelles Essais autos Petites annonces autos & motos
  Roue Libre Essais motos Panneaux de signalisation
    Assurances auto Contrôle technique
    Concept Cars Trucs & Astuces
Sur les bancs de l'Eco Voitures de l'année
      Importateurs autos et motos
       
Abonnement Gratuit à la newsletter AutoPress

 
 
       


 


 

 

 

Copyright 2002-2014 (C) All Right Reserved by AutoPress - Created, Powered & Designed by Marc Lebrun Home || Conditions Générales || Contact || Partenaires || Colophon  
Website templatesBusiness directory UKYellow pages USWebsite design companyWeb design directoryWeb design directory AustraliaWeb design directory CanadaFree cars / automotive web templates
Toute utilisation ou reproduction - même partielle - du contenu de ce site sans autorisation préalable de l'éditeur est strictement prohibée et illicite