Sur le web  Sur www.autopress.be

 
 
Nederlands  English  Deutsch    | Accueil | Newsletter | Contact | Recommandez ce site| Annuaire | Livre d'Or |
 
 

Rubriques
Pratique

 
ESSAI ROUTIER
 

 

  Honda CRV 150 cv

La Palme de l'onctuosité

Marc Lebrun

Lors de la prise en main de ce véhicule, je me suis effectivement posé quelques questions : on m’annonçait quelques 150 chevaux, et lors de la première accélération, je fus telle la sœur Anne, je ne vis rien venir !

A force de cotoyer des turbodiesel de plus en plus puissants, j’en avais presque oublié que des motorisations « normales » subsistaient encore ça et là…
La Honda CR-V fait partie de cette race de véhicules sains, pas de course à la puissance à tout prix, mais de la souplesse, du couple et une abondance de virtuosité hors du commun.

Ce moteur est velouté et on ne peut plus onctueux, tant il est ardu d’accorder un quelconque crédit aux spécifications techniques qui nous renseignent quatre cylindres en ligne seulement, cinq ou six sembleraient plus approprié, tant à l’oreille qu’à la prestation.Le plaisir de conduite est total, et la transmission intégrale se veut discrète en usage urbain de même que sur les grands axes autoroutiers.
Cette transmission est particulière. En effet, la transmission s’effectue -dans des conditions normales- uniquement aux roues avant. Lorsque cette traction faiblit, la force motrice se reporte automatiquement sur les roues arrières afin d’apporter la meilleure traction possible.
Au détour d’un chemin boueux et ensablé longeant les dunes, la CR-V s’est montré combattante et volontaire à plus d’un titre. Sans pour autant être un vieux de la vieille du Paris-Dakkar, l’impression reçue du comportement de la Honda sur ce type de terrain accidenté était bonne, rassurante aussi, la suspension qui se veut modérée de manière générale, s’est révélé ferme sur ce genre de parcours.

Les performances sont plus que satisfaisantes pour ce genre de véhicule, il développe 147 chevaux, certes, mais il affiche aussi 1.545 kilos à vide sur la balance.
Les 177 km/h annoncés se veulent respectables donc.

L’équipement est quant à lui assez basique, pour ne pas dire absent. Le tableau de bord se veut dépouillé et sommaire : compteur, compte-tours, jauge de carburant et témoin de température du liquide de refroidissement, pas un de plus.
Dommage qu’une montre ne trouve pas sa place sur le tableau de bord, curieux même…
Les espaces de rangements sont par contre légions, y compris le tiroir de rangement situé sous le siège passager.
J’ai par contre beaucoup apprécié la disposition du frein de parking qui se présente verticalement sur la console centrale et qui s’offre pour l’occasion des allures de stick aéronautique, à la différence près qu’en le tirant vers vous, aucun décollage ne se produit, mais bien un atterrissage brutal et violent de votre appendice nasal sur le pare-brise !
Plus sérieusement, c’est non seulement original mais très pratique à l’usage également.

Autre détail cocasse et non moins dénué d’intérêt, la surface de l’espace de chargement du coffre peut être enlevée et être utilisée comme table grâce à des pieds pliables.

La direction est précise et douce, ce qui confère un excellent comportement d’ensemble à ce véhicule en général.

Le freinage est progressif et endurant, pas de pression exagérée à fournir sur la pédale.

Le confort est susceptible d’améliorations, mais il s’agit ici d’un véhicule de loisirs et pas d’une grande routière, quoique…

C’est aussi un véhicule qui attirera toute la sympathie de votre entourage, à commencer par celle de votre pompiste préféré. En effet, et c’est bien là où le bas blesse mortellement, ce véhicule se révèle relativement gourmand.
Nous avons effectué le trajet suivant : Bruxelles-Ostende poursuivi de Ostende-Liège, c’est-à-dire de l’autoroute à plus de 95 %, soit 487 kilomètres au total.
Pas moins de 46,51 litres nous ont été nécessaires, soit 9,896 l / 100, ce qui à une vitesse stabilisée de +/- 110 km/h nous a semblé conséquent !

Pour résumer cette nouvelle Honda CR-V, je dirais que le plaisir de conduite est absolu, à tous niveaux, tant ce moteur est souple et généreux, regrettons toutefois le manque d’équipements proposés et la consommation excessive.

 

NOTRE AVIS

PERFORMANCES
PLAISIR DE CONDUITE
CONFORT
CONSOMMATION
FREINAGE
DIRECTION
COMPORTEMENT
ÉQUIPEMENTS
PRIX


 

Moteur 1.998 cc - 16 soupapes
Distribution Injection - DOHC - VTEC
Cylindres 4 en ligne
Cv fiscaux 11
Boîte 5 manuelle
Transmission 4 roues motrices (4x4)
Puissance maxi 150 cv / 110 kW à 4.000 tr/mn
Couple maxi 190 Nm (150 ps) à 4.000 tr/mn
Alésage et course 86,0 x 86,0 mm
Rapport volumétrique 9,8 : 1
Vitesse de pointe (sur circuit) 177 km/h
Accélération de 0 à 100 km/h 10,5 secondes
CONSOMMATION
Cycle urbain 11,9 litres
Cycle extra-urbain 8,4 litres
Cycle combiné 9,7 litres
Capacité du réservoir 58 litres
POIDS
Poids à vide 1.545 kg
Masse maximale autorisée 1.940 kg
Capacité de traction (remorque freinée) 1.500 kg
Capacité de traction (remorque sans frein) 600 kg
Volume du coffre 374 litres
DIMENSIONS
Longueur 4,575 m 
Largeur 1,780 m
Hauteur 1,710 m
Empattement 2,630 m
FREINS
Avant Disques ventilés
Arrière Disques pleins
ABS De série
TARIF
CR-V 2.0 i 24.046 € (970.013 Bef)

D'autres essais routiers vous sont accessibles ici

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT



Services

Partenaires

Positionnement et Statistiques Gratuites

 
 
| Conditions générales d'utilisation | Publicité sur ce site | Contact |
 
  © AUTOPRESS 2002 - 2012 - Created & Powered by Marc Lebrun
Le site est optimisé pour une résolution d'écran de 1024 par 768 pixels