FacebookTwitterGoogle Plusemail Rejoignez-nous
NL
  www.autopress.be
Trucs & Astuces pour consommer moins
   

 

Articles connexes :

- Eco conduite : mode d'emploi

- Sur les Bancs de l'Eco

 

Outre la technique moderne, le style de conduite fait partie des grandes mesures, souvent négligées, qui permettent d'abaisser la consommation de carburant et les émissions de CO2.

 

Il suffit d'appliquer certains des principaux trucs et astuces de conduite efficace pour constater la différence en centimes et en euros lors du prochain passage à la pompe. A cet égard, le manuel d'utilisation qui accompagne chaque véhicule renferme déjà quelques informations utiles. Tant par la préparation de la voiture que par le style de conduite personnel, chacun possède tous les atouts en main pour tirer le maximum de chaque litre de carburant.
 
Dans le cas de la voiture, il convient tout d'abord de préserver l'efficacité du moteur par un entretien régulier. Autre facteur important : le contrôle régulier de la pression de gonflage des pneus, car une pression insuffisante augmente la résistance au roulement et coûte deux fois plus d'argent en engendrant une surconsommation de carburant et une usure accrue des pneus. Un à deux dixièmes de plus que la pression conseillée peuvent avoir une incidence favorable sur la consommation. En outre, il est conseillé d'éliminer le poids inutile dans le coffre.
 
En circulation urbaine, une charge de 100 kilos peut entraîner une surconsommation de 0,5 litre aux 100 kilomètres. Il est aussi judicieux de démonter la galerie de toit ou le porte-ski dès que vous n'en avez plus besoin. Tous ces éléments pénalisent l'aérodynamique et cela se paie cash à la pompe. Ménagez aussi les ressources : coupez des consommateurs électriques comme la climatisation, le chauffage de la vitre arrière ou les projecteurs additionnels si vous n’en avez pas besoin, car la puissance qu'ils requièrent augmente aussi la consommation de carburant.
 
Une règle d'or au volant : optez pour une conduite coulée et prudente. Bannissez les accélérations et freinages inutiles et levez le pied à temps. Non seulement vous économiserez du carburant, mais vous ménagerez également vos nerfs et les freins. L'accélération doit être rapide sans être agressive. Il est préférable de changer de vitesse le plus rapidement possible et d'accélérer dans le rapport supérieur plutôt que de monter dans les tours. En ville, il est souvent possible de rouler en cinquième dès 50 km/h. En règle générale, il est conseillé de rester, quel que soit le rapport, à un régime peu élevé (entre 2.000 et 3.000 t/min). Lorsque vous atteignez la vitesse souhaitée, vous devez choisir en priorité le cinquième rapport. Autre conseil intéressant : restez en dessous de 75% de la vitesse de pointe. Vous économiserez jusqu'à 50% de carburant, sans perte de temps notable.
 
Tout particulièrement en hiver, il est recommandé de ne pas laisser chauffer le moteur à l'arrêt, mais de démarrer immédiatement et de l'amener à la température de fonctionnement en restant à un régime moyen. Et lors d'un arrêt prolongé de plus d'une minute, par exemple à un passage à niveau ou à un feu rouge, il est préférable de le couper, car un moteur consomme aussi du carburant au ralenti. Une autre source potentielle d'économie réside dans la coupure automatique de l'alimentation de carburant en décélération, notamment en descente ou au freinage. Par conséquent, n'appuyez pas sur la pédale d'accélérateur et ne débrayez pas quand la voiture décélère, sinon vous perdez cet avantage.
 
Dans le cas d'une transmission automatique, une conduite à plein régime, un kick-down, la sélection du programme de conduite sportive et les changements de vitesse manuels intempestifs font augmenter la consommation de carburant. En mode « D », qui convient pour pratiquement toutes les situations de conduite, la boîte de vitesses se trouve en mode le plus économique. En enfonçant l'accélérateur de façon uniforme et en douceur, vous engagerez très tôt le rapport le plus approprié.
 
Les dix règles pour consommer moins en un coup d'œil

1. Ne pas faire chauffer le moteur à l'arrêt ; il est préférable de démarrer immédiatement.

2. Opter pour une conduite coulée et prudente et utiliser autant que possible la cinquième vitesse ou le rapport le plus élevé.

3. Ne pas appuyer sur l'accélérateur ni débrayer en décélération. Couper le moteur en cas d'arrêt prolongé.

4. Accélérer rapidement et passer à la vitesse supérieure le plus tôt possible.

5. Ne pas dépasser 75% de la vitesse de pointe.

6. Dans le cas de boîtes à changement de vitesse automatisé et de transmissions automatiques, éviter les accélérations à plein régime et les kick-downs ; enfoncer la pédale d'accélérateur avec modération.

7. Vérifier régulièrement la pression des pneus.

8. Démonter la galerie de toit dès qu'elle n'est plus utile.

9. Eliminer le poids superflu de la voiture, couper les consommateurs électriques qui ne sont pas nécessaires.

10. Faire régulièrement l'entretien du véhicule.


Consommer moins ? Facile !
Avant même de démarrer...


Chaque kilo inutilement embarqué entraîne une augmentation de consommation tout aussi inutile. Videz donc votre véhicule de tout le superflu.

Il est encore plus vivement conseillé d'enlever du toit le porte-bagages, le porte-skis ou toute autre superstructure du genre lorsque sa présence n'est pas absolument indispensable. Le supplément de poids se double en effet d'une augmentation marquée de la résistance à l'air du véhicule.

Il ressort des nombreuses expériences menées en soufflerie qu'un simple porte-bagages vide fait grimper le Cx (c'est-à-dire en quelque sorte le coefficient de "finesse") de la forme de la carrosserie) de 13 pour cent. Dans le cas d'un porte-skis, cela va jusqu'à 33 pour cent !

En présence d'un porte-skis, il est cependant aussi possible de réduire légèrement le surcroît de consommation qu'il entraîne en tenant compte des conseils suivants:
 
- Dans le cas d'un simple porte-skis, on a intérêt à placer les skis sur celui-ci, pointes orientées vers l'arrière. En dehors du fait que celle solution réduit le risque devoir quelqu'un «embroché» si les fixations lâchent lors d'un freinage brusque, elle présente l'avantage de diminuer la résistance à l'air des skis. Selon des mesures effectuées par Volkswagen sur une Passat Variant, l'économie de carburant ainsi réalisée est de 0,3 litres / 100 km à une vitesse moyenne de 130 km/h.

- Un «box à skis» bien caréné permet de faire mieux encore, vu que, par rapport aux skis pointés vers l'arrière sur un porte-skis ordinaire, il rend possible une économie supplémentaire de 0,6 1 100 km.

Attention aussi aux accessoires montés ultérieurement (bavette derrière les roues, antennes extrêmement longues, phares supplémentaires et pneus larges) qui augmentent la résistance à l'air et, par là même, la consommation.

Contrôlez régulièrement la pression des pneus. Une pression insuffisante augmente fortement la résistance au roulement (en raison du travail de flexion important imposé au caoutchouc) et donc la consommation.

Lorsqu'il est question de poids superflu, on ne pense jamais au contenu du réservoir à carburant. Et pourtant, un «plein» (+/- 30 litres à +/- 80 litres) représente +/- 26 kg à +/- 62 kg (poids moyen à 15' C selon le type de carburant). Si un véhicule est principalement utilisé sur de courts trajets caractérisés par une vitesse peu élevée et de nombreuses accélérations (conditions dans lesquelles, à côté de la résistance au roulement, le poids est la principale source de surconsommation), il peut donc être intéressant de ne remplir son réservoir que partiellement et de passer plus souvent à la pompe.

Des bougies usées ou un filtre à air sale rendent également la voiture plus gourmande. Dans le premier cas, l'allumage n'est plus idéal tandis que dans le second, le moteur ne «respire» plus convenablement. Pour compenser le remplissage imparfait des cylindres, il faut «donner plus de gaz». D'où l'importance du respect de la périodicité des entretiens prescrite par le constructeur.


Contact... Partez !



Lors d'un démarrage à froid mettez-vous en route sans forcer dès que le moteur tourne. Il est déconseillé de laisser tourner le moteur au ralenti car, de toute façon, ce régime est insuffisant pour réellement amener le moteur à température.
 
A cela s'ajoute une consommation inutile, une usure plus importante des cylindres et du système d'échappement ainsi qu'une émission inutile de gaz brûlés dans de mauvaises conditions.


Conduisez décontracté



Démarrez toujours en douceur et passez immédiatement la seconde vitesse. Accélérez ensuite, pédale d'accélérateur enfoncée modérément et passez rapport supérieur rapidement. (Les moteurs modernes permettent une conduite à régime peu élevé). En effet on obtient une accélération plus économique à bas régime qu'à haut régime.

Lors de dépassements, la sécurité l'emporte évidemment sur l'économie. Aussi est-il souvent plus prudent de rétrograder avant une telle manœuvre afin de disposer d'un maximum de puissance. Lorsque la vitesse de croisière désirée est atteinte, restez dans le rapport supérieur, même en côte, tant que le régime le permet.



Modérez votre vitesse



La résistance à l'air croit proportionnellement au carré de la vitesse ! Par ailleurs, l'expérience montre que si, en conduite "nerveuse", la consommation moyenne est de 10 l/100 km par exemple, elle chute à 8 l/100 km en tenant compte des conseils repris ci-dessus. La différence est encore plus marquante en parcours exclusivement urbain.


Arrêt prolongé, moteur arrêté !



Lorsque votre voiture est immobilisée, que ce soit devant une barrière de passage à niveau ou un feu de signalisation connu pour rester longtemps rouge ou encore dans un embouteillage, ayez le réflexe de couper le moteur. Sachez qu'un moteur tournant au ralenti trois minutes consomme à peu près autant que s'il entraînait la voiture sur 1 km à 50 km/h !


Il n'y a pas de «trop petites» économies

Des économies peuvent aussi être réalisées par une simple pression sur l'un ou l'autre bouton.

Par exemple, celui du dégivrage de la lunette arrière, des antibrouillards, du siège chauffant voire de la climatisation dans certaines circonstances. Lorsque ces gros consommateurs d'électricité sont enclenchés, l'alternateur, contraint de produire plus pour «suivre» la demande, sollicite plus le moteur.
 
Cela se traduit par la surconsommation de carburant (aux 100 kms) suivante :

           
 

Dégivrage
lunette arr
(210 W)

Antibrouillards
avant
 (130 W)
Siège
chauffant
(+/- 110 W)
Climatisation
(de 500 à 5.000W)

Ville

0,48 l

0,30 l

0,25 l

1,80 l

90 km/h

0,10 l

0,06 l

0,05 l

0,30 l

120 km/h

0,08 l

0,05 l

0,04 l

0,30 l

 

 

 

 

 

Moyenne

0,22 l

0,14 l

0,11 l

0,80 l

 

 

Si cette surconsommation se justifie lorsque l'équipement est utilisé à bon escient, elle devient un gaspillage à partir du moment où il continue à fonctionner sans raison, le plus souvent par oubli.

Pour parer à cela, du moins partiellement, certains modèles sont équipés d'un dispositif de dégivrage de la lunette arrière avec extinction automatique après un certain temps (+/- 4 minutes). Rien ne vous empêche, cependant, de le couper plus rapidement.


Économiser ?
Oui, mais...


... ne faites pas de «roue libre» avec votre voiture. En d'autres termes, ne mettez pas au point mort en roulant (et surtout pas en descente) par souci d'économie (c'est d'ailleurs tout à fait inutile avec le système de coupure d'alimentation à la décélération dont sont équipés les modèles actuels) car il vous sera impossible de réagir suffisamment rapidement face à une situation imprévue nécessitant une accélération immédiate.
 
Si une telle pratique est risquée, couper le moteur est carrément suicidaire. En effet, lorsque le moteur est arrêté, on ne dispose plus de la servo-direction ni du servo-frein. De plus, si, par distraction, vous retirez la clé du contact, le cale-volant s'enclenche et votre direction se bloque.


Comme dans le cas d'un dépassement, la sécurité prévaut ici sur l'économie.

 

 

Articles connexes :

- Eco conduite : mode d'emploi

- Sur les Bancs de l'Eco

 

   
Trucs et astuces pour la vente ou l'achat d'un véhicule

Trucs et astuces pour la vente ou l'achat d'un véhicule

Trucs & Astuces pour freiner de manière sûre

Trucs et astuces pour freiner sûr

Trucs et astuces pour préserver votre batterie

Trucs et astuces pour préserver votre batterie

Trucs et Astuces pour prolonger la vie du catalyseur

Trucs et astuces pour le catalyseur

Trucs et astuces pour consommer moins

Trucs et astuces pour consommer moins

Trucs et astuces pour l'entretien de votre voiture

Trucs et astuces pour l'entretien de la voiture

Trucs et astuces pour le rodage

Trucs et astuces pour le rodage

Trucs et astuces pour rouler efficacement

Trucs et astuces pour rouler efficacement

Trucs et astuces pour la sécurité dans l'habitacle

Trucs et astuces pour la sécurité dans l'habitacle

 


>> Retour au sommaire des Trucs & Astuces auto <<

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 Remonter  

 

 


Copyright 2002-2017 (C) All Right Reserved by AutoPress - Created, Powered & Designed by Marc Lebrun
Toute utilisation ou reproduction - même partielle - du contenu de ce site sans autorisation préalable de l'éditeur est strictement prohibée et illicite