Home              > Recommandez Autopress              > Autopress dans vos favoris

> Inviter un(e) ami(e) à s'abonner gratuitement >                            Nederlands  English  Deutsch

Le webzine automobile belge

 

 

FORUM DE SATISFACTION AUTOMOBILE SUR AUTOPRESS

Faîtes le savoir. Content ou mécontent de votre voiture ? > Exprimez-vous >

   

             20-01-2018

Google  

 

 
 76ème Mondial de l'Automobile de Paris 2004


 

 


LE MONDIAL 2004 EN DETAILS ET EN IMAGES


 

 

Alfa Romeo au 76ème Salon International de Paris

“ La beauté ne suffit pas ” : ce concept, qui est à la base de la stratégie de communication d'Alfa Romeo, exprime l'importance de la “ substance au-delà de la forme ”. En effet, s'il est vrai que la Marque attire par le style italien et la beauté qu'elle représente, ce n'est qu'après avoir essayé une Alfa Romeo que le client découvre la maniabilité et la technologie de pointe dont elle est issue. Sans oublier le plaisir de conduite qu'elle sait procurer et qui caractérise tous les modèles du “ Biscione ”, et ce quelles que soient les conditions de parcours et climatiques.
Toutes les voitures présentées à Paris sont les dignes ambassadrices de cette philosophie. Elles sont les protagonistes incontestées d'un stand qui occupe une superficie de près de 1.200 m2, dominée par le rouge et le gris métallisé, couleurs qui symbolisent depuis toujours la sportivité et la technologie sophistiquée des voitures Alfa Romeo. Le décor est complété par une imposante structure surélevée.

 

Alfa 147
La place d'honneur revient de plein droit à la dernière-née de la gamme : la Nouvelle Alfa 147. Caractérisée par des lignes “ musclées ” et harmonieuses à la fois, cette nouvelle voiture propose un look redessiné tant à l'extérieur qu'à l'intérieur. Présentée à Paris en avant-première mondiale, il s'agit de la digne héritière d'un modèle qui n'a cessé d'évoluer au fil des années. La Nouvelle Alfa 147 introduit de nombreuses innovations en matière de mécanique et d'équipements, à commencer par le brillant moteur 1.9 JTD 16v M-Jet de 150 ch. Sans oublier la boîte de vitesses robotisée, les nouvelles suspensions Confort et les dispositifs de sécurité les plus sophistiqués : du VDC à l'ASR, à l'ABS avec EBD et aux air-bags “ en rideau ”.
Belle, sportive et élégante, la Nouvelle Alfa 147 procure d'intenses émotions de conduite. Deux versions sont présentées à Paris : une “ 5 portes ” équipée du moteur 1.9 M-Jet de 150 ch, exposée près de la galerie lumineuse ; une “ 3 portes ”, qui trône au centre du stand, sur une plate-forme rétro-éclairée. Cette dernière version est équipée d'un moteur 2.0 T.S. 16v de 150 ch, accouplé à la boîte de vitesses Selespeed. Comme chacun le sait, il ne s'agit pas d'une transmission automatique, mais d'une boîte mécanique à pilotage robotisé, capable de conjuguer le confort de l'automatisme avec la rapidité d'actionnement d'une commande traditionnelle. Et ce quelle que soit la modalité de gestion choisie : le sélecteur du type “ manche à balai ” (avec mouvement “ up and down ”) ou les commandes situées derrière la jante du volant.

 

 

 

Alfa 8c Competizione.
Conçue et réalisée par le Centro Stile Alfa Romeo, cette voiture se veut une véritable “ icône ” de la Marque, capable d'évoquer, à partir de son nom, la glorieuse tradition sportive d'Alfa Romeo. En effet, le sigle caractérisait, dans les années 30 et 40, les voitures (tant de compétition que routières) équipées du très révolutionnaire moteur huit cylindres mis au point par le concepteur Vittorio Jano. Le terme “ Competizione ”, quant à lui, se veut un hommage à la 6C 2500 Competizione, coupé de sport confié en 1950 par le couple mythique Fangio – Zanardi lors de la célèbre “ Mille Miglia ”.

 


 

 

 

Haut de page
 


 

Daewoo s'en va... Vive Chevrolet !

Trois nouveautés esquissent l'avenir de Chevrolet en Europe

-Une stratégie globale : un seul et même nom pour la marque d'entrée de GM en
Europe
-Un nouveau modèle : la Kalos trois portes présentée en première Mondial à Paris
-Des prototypes exclusifs : S3X et M3X offrent un aperçu du SUV et du minicar
futurs

Paris. General Motors prend de l'avance en définissant une stratégie de croissance pour Chevrolet, sa principale marque Mondial. Après le lancement réussi des modèles conçus par GM Daewoo, filiale coréenne de GM, en Amérique du Nord et du Sud, en Asie et en Europe Centrale et de l'Est, Chevrolet est également sur le point d'introduire la nouvelle gamme de véhicules en Europe Occidentale. Le plus grand constructeur automobile au monde a annoncé sa décision le 16 septembre. Chevrolet présente aujourd'hui trois nouveaux modèles et concepts au Mondial de l'Automobile de Paris (qui se tiendra du 25 septembre au 10 octobre), promettant d'ores et déjà à la marque un brillant avenir en Europe. "L'expansion de notre gamme de produits illustre notre volonté d'exploiter pleinement les opportunités de croissance offertes par Chevrolet," déclare Erhard L. Spranger, Directeur Général de Chevrolet Europe. "La Kalos trois portes sportive et les prototypes S3X et M3X démontrent clairement toutes les possibilités offertes aux clients de Chevrolet dans les années à venir."

Une nouvelle caisse sportive : la Chevrolet Kalos trois portes
La très prisée Kalos cinq portes à traction avant verra très prochainement la naissance d'une version jumelle trois portes : le Mondial de l’Automobile de Paris présente en avant-première Mondial ce modèle sport, qui fera son entrée dans les showrooms européens à partir de février 2005.
Le design de la nouvelle Chevrolet Kalos (3 880 L x1 670 l x1 495 H mm) est encore plus dynamique que celle de sa jumelle de cinq portes. Son caractère sportif est mis en valeur par de nombreux détails, tels que des pièces d'appoint aérodynamiquement optimisées à l'avant et à l'arrière, des pare-chocs modifiés et des longerons étonnants. L'intérieur revêt également un style jeune et moderne. Des espaces de rangement supplémentaires et le look bicolore du tableau de bord figurent parmi les nouvelles fonctions de ce modèle.
Le modèle trois portes sera disponible en motorisations quatre cylindres économiques, s'étendant des modèles essence de 1,2 litre 53 kW/72 ch et de 1,4 litre de 61 kW/83 ch, à une version 16 soupapes 1,4 litre de 69 kW/94 ch plus agressive. Avec une telle motorisation, la Chevrolet Kalos trois portes rend indéniablement justice à son allure sportive : elle atteint les 100 km/h départ arrêté en 11,1 s et une vitesse maximale respectable de 176 km/h. Malgré ces performances, son conducteur n'aura pas besoin de refaire le plein très souvent, car le réservoir de 45 litres lui permettra de parcourir une distance de 642 km sans interruption grâce à une consommation moyenne de 7 l au 100.

Athlétique et attrayant : le concept tout terrain S3X à sept sièges
Tout comme la Kalos annonça l'arrivée de l'établissement de GM Daewoo Auto & Technology Co. (GM DAT) en Corée du Sud il y a à peine deux ans, le prototype Chevrolet S3X marque l'avènement d'une nouvelle ère pour Chevrolet en Europe, avec le design, l'ingénierie et la fabrication de nouveaux modèles en Corée du Sud. Intégrant une technologie hybride, respectueuse de l'environnement, le S3X donne un aperçu des systèmes de propulsion potentiels futurs.
Le lancement de la version de production en 2006 marquera l'arrivée du premier véhicule diesel de Chevrolet en Europe. Ce sera également le premier véhicule de la gamme à être entièrement conçu par GM DAT.
Le S3X annonce également les lignes de style possibles des futurs modèles Chevrolet. Le SUV accrocheur (4 639 L x 1 848 L x 1 722 H mm) inclut des passages de roues puissants remplis de larges jantes de 20 pouces, d'étonnantes tubulures métalliques sur les pare-chocs avant et arrière, des évents horizontaux sur les ailes et des phares avant semblables à des bijoux, dans lesquels la lumière est détournée par des prismes cylindriques. Qu'il soit ouvert ou fermé, le large toit ouvrant en verre à lamelles crée une atmosphère lumineuse et spacieuse à l'intérieur du S3X. De plus, le prototype de Chevrolet est extrêmement pratique : la lunette arrière peut être ouverte séparément pour permettre d'accéder au coffre sans ouvrir le hayon arrière.
Malgré sa taille compacte, le concept S3X permet d'accueillir trois rangées de sièges, soit sept passagers, grâce à son empattement allongé de près de 2,70 mètres. Le style intérieur est dominé par une combinaison originale de bois véritable et de métal. Le système d'infoloisirs embarqué de la Chevrolet S3X inclut un système de navigation sur DVD, relié à un moniteur de 18 cm.

Effronté et rapide : le mini concept-car M3X
Le prototype M3X de Chevrolet offre un aperçu de la prochaine génération du minicar Matiz populaire, qui sera lancé sur le marché européen au printemps 2005. L'une des fonctions particulièrement remarquables du concept est sa conception de phare avant ronde à diodes électroluminescentes, répliquée à l'arrière par des feux arrière de la même forme. Le style général du M3X produit un effet très dynamique, grâce à une combinaison des courts porte-à-faux de carrosserie, de la ceinture de caisse s'élevant vers l'arrière et des lignes de ceinture convergentes du capot moteur. Un becquet souligne le look sportif du véhicule, tout comme les doubles pots d'échappement centraux et les larges jantes en alliage de 16 pouces d'une conception à deux rayons. Des indicateurs latéraux ont été ajoutés sous les phares avant et, pour plus de sécurité, dans les rétroviseurs extérieurs.
Le large toit panoramique en verre confère à l'habitacle une clarté exceptionnelle. Ce dernier peut être rabattu vers l'arrière pour une entrée d'air maximale. Il offre également une vue plus claire de l'habitacle spacieux, qui, dans ce concept, est dominé par des applications de tissu bleu et métalliques sur le levier de vitesses, le volant et les aérateurs.
Malgré des dimensions modestes (à peine 3,5 m de long sur 1,5 de large) permettant un stationnement aisé, le M3X est étonnamment spacieux à l'intérieur. D'une hauteur de 1,5 m, il est plus haut que la plupart des minicars et son empattement d'un peu moins de 2,35 m est également supérieur à la moyenne. Ainsi, grâce à la position d'assise élevée, le M3X peut accueillir facilement quatre adultes. Le concept offre un espace de rangement supplémentaire via des longerons supérieurs, qui soulignent non seulement le caractère sportif du véhicule, mais qui facilitent également la fixation de tout système de porte-bagages. Même lorsqu'il est chargé à bloc, le M3X offre des performances élevées : son moteur quatre cylindres de 1.0 litre silencieux et économique génère une puissance de 47 kW/64 ch à 5 400 tr/min. et peut atteindre une vitesse maximale supérieure à 150 km/h.

Chevrolet a été fondée en 1911, a rejoint General Motors en 1918 et est aujourd'hui l'une des marques automobiles les plus charismatiques au monde. 3,6 millions de véhicules Chevrolet ont été vendus dans plus de 70 pays en 2003. La marque au logo légendaire "Papillon" trouve ses racines en Europe : l'ingénieur et pilote de course Louis Chevrolet (1878-1941) est, en effet, originaire de Suisse.

 

Haut de page
 


 

CITROËN AU MONDIAL DE L’AUTOMOBILE 2004

Citroën présente, en première mondiale, Citroën C4 une offre de milieu de gamme novatrice à plus d’un titre.
En proposant une Citroën C4 déclinée en berline et en coupé, la Marque poursuit sa stratégie entamée avec succès sur le segment des véhicules compacts, dans lequel elle dispose de trois offres complémentaires (C2, C3 et C3 Pluriel), qui se différencient très fortement dans leur style, pour mieux répondre aux attentes variées de la clientèle.
C4 Berline et C4 Coupé présentent chacun un style fort et spécifique, tout en partageant la même ergonomie et une habitabilité généreuse, qui contribuent au bien-être dans l’habitacle. C4 Berline et C4 Coupé disposent d’équipements totalement innovants comme le volant à commandes centrales fixes, le combiné translucide inédit ou encore le parfumeur d’ambiance.

 

 

 



Nouvelle Citroën C5

Sur le segment des véhicules de gamme moyenne haute, la Marque lance une nouvelle offre alliant style, technologie et confort : Citroën C5.Déclinée en berline et break, la nouvelle Citroën C5, qui se distingue par un style prometteur et une personnalité affirmée, propose également, comme Citroën C4, des équipements technologiques pour un bien-être et une sécurité exemplaires. Ainsi, ce véhicule adopte, en avant première dans la gamme Citroën, de nouveaux systèmes d’aide à la conduite modernes et efficaces comme les projecteurs directionnels Xénon bifonction, l’aide au stationnement avant, un limiteur de vitesse ou encore un système inédit d’Alerte de Franchissement Involontaire de Ligne (AFIL).
Citroën C5 dispose en matière de sécurité d’une nouvelle génération d’ESP et d’un nouvel airbag de colonne de direction.
Citroën C5 offre un confort intérieur digne d’un véritable haut de gamme grâce au vitrage latéral feuilleté et une suspension hydractive qui filtre toujours plus efficacement les imperfections de la chaussée et procure un confort inégalé.

Citroën C2

Sur le segment des véhicules compacts, Citroën ajoute à la gamme C2, une version plus sportive : la C2 VTS, clin d’œil à l’engagement déterminé de la Marque en compétition. Dotée d’un moteur 1.6i 16V de 125 ch DIN accouplé à une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports, cette sportive compacte s’adresse à une clientèle à la recherche de sensations et de plaisir de conduire. Elle garantit en même temps un haut niveau de confort et de sécurité pour un usage au quotidien.
Dans la continuité de sa politique environnementale, Citroën présente aujourd’hui C3 Stop & Start et C3 1.4i Gaz Naturel, deux véhicules pour une meilleure qualité de vie urbaine.
Après avoir équipé plus de 160 000 véhicules Citroën du Filtre à particules, Citroën prouve une nouvelle fois que respect de l’environnement et nouvelles technologies vont de pair.

Enfin, ce salon est, l’occasion pour la Marque d’exposer plus généralement les évolutions de sa gamme de véhicules particuliers désormais totalement renouvelée. Ainsi C3 Pluriel bénéficie du HDi 70 et offre de nouveaux équipements sous la forme de packs Sport, Alu et Cuir, la gamme Xsara laisse sa place à une nouvelle série spéciale Xsara Break « Tendance », Xsara Picasso s’enrichit de la nouvelle motorisation HDi 110 et du radar de recul, le partenariat entre Citroën et Carlsson est reconduit suite au lancement de Citroën C5. C8 bénéficie, comme C5, C3 et dorénavant C4, du système NaviDrive qui intègre de nouveaux services : Citroën Urgence, Citroën Assistance localisée, Citroën On line.

Citroën présente aussi un concept devenu réalité : C4 WRC, issu du concept car C4 Citroën Sport. Désormais en pleine phase de développement, C4 WRC devrait faire ses débuts en course en fin de saison prochaine et ainsi remplacer à plein temps Xsara WRC en Championnat du Monde des Rallyes à partir de 2006.
Par ailleurs, Xsara WRC a déjà fait ses preuves en 2003 en offrant à Citroën le titre « Constructeurs » au championnat du Monde des rallyes et continue sur cette lancée pour tenter de décrocher les deux titres de champion du Monde des rallyes classements Constructeurs et Pilotes avec Sébastien Loeb-Daniel Elena et Carlos Sainz-Marc Marti.

 

Haut de page
 


Ferrari

 

Rien que pour les yeux...

 

Haut de page
 


 

FIAT AU MONDIAL DE PARIS

 

Plongé dans un décor captivant, le public du Salon pourra découvrir les concepts de modernité, de créativité et de facilité d'utilisation qui sont à la base des produits Fiat. Ces lignes de conduite guident depuis toujours le Centro Stile Fiat dans la recherche de solutions et d'architectures de pointe. Un exemple? La Panda 4x4, présentée il y a quelques jours en Toscane. Deux de ses versions sont exposées à Paris : une 1.2 Climbing Jaune Vanille et l'une des deux super-compactes " off-road " qui ont rejoint le campement de base avancé sur Everest, a 5.200 m d'altitude. Rappelons qu'il s'agit de la première fois qu'un véhicule tout terrain compact atteint une telle altitude. Cette Panda 4x4 trône sur une plate-forme particulière, qui simule l'utilisation " off road ".
Toujours dans l'espace réservé au modèle élu " Voiture de l'Année 2004 " et " Auto Europe 2004 ", le public du Salon pourra admirer la " Panda Alessi ", concept-car innovant et au style captivant, issu de la collaboration de deux Marques mondialement reconnues pour leur contribution à l'évolution du design industriel italien. En effet, autant Fiat qu'Alessi ont créé un langage formel très personnel, qui permet de reconnaître sans hésitation leurs créations parmi de nombreux autres produits de grande consommation.
Design, innovation, style et tempérament : ces éléments sont évoqués par une formidable installation multimédia mise en place sur le stand Fiat. Aménagé pour la première fois à Paris, ce système sophistiqué illustre une automobile d'un tout nouveau genre, capable de conjuguer l'élégance d'une berline, l'espace d'un monospace et le confort d'un break. Une autre manière de connaître les nouvelles tendances du design selon " l'atelier " Fiat.
Ce système comporte un écran LED de grandes dimensions (17 x 2 m) en toile de fond, ainsi qu'une plaque semi-transparente de 10 m2, qui fait office d'écran holographique. Celle-ci visualise, à l'échelle 1 : 1, un jeune couple en train de dessiner sa propre voiture idéale, tandis que des images exprimant ses besoins et ses " rêves ", défilent sur l'écran LED. Il en résulte une nouvelle manière de concevoir l'automobile, un ensemble de valeurs représentées graphiquement par le signe " + ", positif et intuitif, apte à souligner les qualités de cette voiture d'une nouvelle catégorie : + haute, + belle, + confortable, + longue et + spacieuse.
La Fiat Idea ne pouvait certes pas manquer au Salon parisien. Ce modèle propose une manière tout à fait originale " d'être automobile ". En effet, il réunit deux concepts automobiles apparemment opposés : la maniabilité et les dimensions d'une voiture compacte (il mesure à peine moins de 4 m de longueur, 1,70 m de largeur et 1,66 m de hauteur), conjuguées avec la modularité et la polyvalence d'un MPV. Dans l'espace réservé à la Fiat Idea, les visiteurs pourront découvrir deux nouvelles versions de ce modèle : Style et " 5Terre ".
La première est une " complice " fiable et polyvalente, toujours aux côtés des femmes qui se partagent entre famille et vie professionnelle, mis avec une touche supplémentaire de raffinement. La Fiat Idea " 5Terre " est une show-car qui fait de la " transversalité " sont élément distinctif. En effet, ce modèle conjugue l'élégance des lignes avec la caractérisation typique des voitures " off road ". Cette démarche esthétique et conceptuelle est à l'origine de solutions séduisantes, orientées vers le futur et, en particulier, vers l'évolution des segments SUV - MPV.
Une grande attention a été portée à la Stilo MY 2004 et à sa version Multi Wagon. Ce modèle a fait l'objet de quelques retouches esthétiques et propose deux nouveaux moteurs : le brillant 1.4 16v de 95 ch, accouplé à une boîte mécanique à 6 rapports, et le puissant 1.9 Multijet 16v de 140 ch. Ce dernier moteur équipe notamment la version Dynamic à 5 portes exposée à Paris. Sans oublier naturellement les trois nouvelles versions de ce modèle : la Série Spéciale limitée " Schumacher " et la Série Spéciale " Racing ", voitures de sport destinées à une clientèle jeune et dynamique, capables de procurer d'intenses émotions, ainsi que la Multi Wagon Uproad, qui incarne une manière inédite de se distinguer et de concevoir la liberté de voyager.
Les nombreuses nouveautés présentées au Salon de Paris expriment efficacement la créativité et la volonté d'innover des concepteurs et des techniciens Fiat. Du reste, le Constructeur a toujours réalisé des modèles qui ont su marquer leurs époques respectives, en jouant souvent le rôle de précurseurs grâce à des solutions mécaniques avant-gardistes. Chez Fiat, cette attitude pour l'innovation s'accompagne d'un design inimitable qui, aujourd'hui tout comme hier, rend ses modèles immédiatement reconnaissables.

 

Haut de page
 


 

FORD AU 76ème MONDIAL DE PARIS

 

L'actualité de Ford réside en la commercialisation de sa nouvelle Focus. Une gamme qui n'a cesse de s'élargir comme le prouvent les photos ci-dessous.

Après six ans et 4 millions d'unités vendues dans le monde, la Focus actuelle est toujours populaire et reste l'un des modèles les plus vendus en Europe. Elle est encore la référence dans sa catégorie dans le domaine des qualités dynamiques. La nouvelle Focus a été conçue pour offrir davantage: aller plus loin en terme de confort et d’agrément de conduite, mais aussi progresser au niveau de la qualité, de la finition et des équipements.

Fabriquée à Saarlouis en Allemagne et à Valence en Espagne, la nouvelle Focus proposera une famille presque complète à son lancement: les carrosseries 3, 5 portes et Clipper qui rejoindront le Focus C MAX introduit en 2003. Elle proposera une large gamme de moteurs et de nouvelles technologies. Une élégante carrosserie quatre portes sera lancée en 2005.

La nouvelle Ford Focus est le fruit du programme C1, Global Shared Technologies, au sein du groupe Ford Motor Company. Elle partage ainsi un certain nombre d'éléments de son architecture avec le Focus C-MAX, les Volvo S40/V50 et la Mazda3. La gamme Focus bénéficie de la puissance de la recherche du groupe tout en conservant son caractère et son agrément de conduite exclusifs.

 

 

Haut de page
 


 

HONDA : LE FR-V ET LE CR-V DIESEL EN PREMIÈRE AU MONDIAL DE PARIS

Honda présente en première mondiale son nouveau véhicule pratique et compact : le FR-V, (version essence) et le CR-V équipé du moteur 2.2 i-CTDi.

Le Mondial de l’Automobile de Paris 2004 constitue une vitrine particulièrement importante au moment où le marché européen se trouve dans une conjoncture favorable et où Honda veut doubler ses ventes en France d’ici à l’horizon 2007.
En Europe, au cours du premier semestre 2004, Honda a augmenté ses immatriculations de près de 18% - un résultat supérieur à celui enregistré au plan global par le marché - et montre la bonne progression et le fort positionnement de la gamme Honda dans son ensemble. Honda est confiant sur une accélération de cette tendance, à la faveur du lancement de ses nouveaux modèles.
Un concept de véhicule pratique et compact pour un niveau inégalé de sophistication
L’élégance du FR-V, sa configuration d’assises 3 + 3 originale, ses sièges centraux coulissants et inclinables et le mécanisme très simple d’inclinaison du siège arrière sont au nombre des atouts qui placent ce véhicule en position de favori dans le segment des MPV compacts.
La configuration et le fonctionnement des sièges autorisent une modularité tout à fait remarquable. Ainsi, même lorsque tous les sièges sont occupés, il reste encore beaucoup d’espace disponible (439 litres - VDA) pour les bagages et cette capacité de rangement peut atteindre 1 049 litres lorsque trois personnes occupent les sièges avant et que les sièges arrière sont rabattus. Les multiples équipements de sécurité, le choix entre trois motorisations, un châssis à voies larges qui permet de réduire le phénomène de roulis... Autant de qualités grâce auxquelles le FR-V a fait franchir au concept du MPV compact une nouvelle étape en termes de perfectionnement et de plaisir.
Le FR-V sera commercialisé à compter de novembre prochain.

Mission accomplie pour le CR-V Diesel
Sur le marché européen des SUV essence, le CR-V a tenu sa place en haut du tableau des ventes et la version Diesel qui sera prochainement lancée lui permettra de compter parmi les plus sérieux compétiteurs dans ce segment. Le moteur 2,2 litres i-CTDi dispose d’une plage de couple particulièrement étendue — avec un pic très probant de 340 Nm à seulement 2 000 t/mn — qui le place en position avantageuse par rapport à ses principaux concurrents dans toutes les situations de conduite.
Dans le même temps, tous les modèles de la gamme CR-V ont fait l’objet d’un grand nombre de modifications et d’améliorations : une nouvelle ligne, un nouvel aménagement de l’habitacle, un nouveau système de traction intégrale en “Temps Réel”, des airbags rideaux latéraux, ou encore l’installation du système d’assistance à la stabilité du véhicule (VSA- disponible sur ES et EX).

Haut de page
 


 

HYUNDAI

 

Sur le stand du constructeur coréen, deux incontournables se partagent la vedette. La première n'était pas à proprement parler une première, puisqu'il s'agit du Tucson, SUV luxueux déjà commercialisé sous nos latitudes depuis quelques semaines déjà et disponible avec la motorisation diesel 2.0 CRDi, 2.0 Gli et 2.7 V6 essence.

La seconde attraction est la nouvelle Sonata, sans parler de première mondiale non plus puisque le véhicule est déjà commercialisé en Corée depuis le 1er septembre.

La Sonata a revu ses dimensions à la hausse (+55 mm en longueur pour atteindre 4,80 mètres) . Sous le capot, deux nouvelles motorisations sont prévues également : un 2.4 développant 166 chevaux ainsi qu'un 3.3 V6 développant 229 chevaux. L'équipement de base se veut lui aussi complet et propose une colonne de direction réglable en hauteur et en profondeur, six airbags, la climatisation automatique, des jantes en alliage de 17 pouces, des appuie-tête actifs et l’ESP. Un peu de patience toutefois, puisque la Sonata n'est attendue en Europe qu'au début de l'année prochaine.

 

Haut de page
 


 

LANCIA AU 76ÈME SALON INTERNATIONAL DE PARIS

Le stand Lancia à Paris est aménagé dans le plus pur style italien, pour donner lieu à un espace accueillant et séduisant, qui n'est pas sans rappeler l'ambiance d'un hôtel de charme ou d'un très raffiné gîte rural dans la campagne toscane. Des endroits dans lesquels l'hospitalité, loin d'être froide et formelle, est un ensemble de gestes simples et d'attentions sincères. C'est donc dans ce contexte captivant que défile la dernière-née du Constructeur : la Lancia Musa, monospace compact qui invite ses occupants à partager le plaisir de vivre à bord d'une voiture unique en son genre.
Il s'agit certes d'un produit de luxe, mais qui refuse toute ostentation, car dessiné autour des désirs de ceux qui aiment profiter de la vie, sans pour autant renoncer à une fonctionnalité concrète. Le stand Lancia à Paris transpose efficacement la philosophie de la nouvelle Musa, voiture italienne conçue pour accueillir des invités plus encore que des passagers, soignée dans les moindres détails pour qu'ils se sentent toujours à leur aise.
Protagoniste incontestée du stand, cette voiture est exposée en deux versions équipées de moteurs Multijet : 1.9 et 1.3 accouplé à l'exclusive boîte de vitesses robotisée D.F.N. (" Dolce Far Niente "). Dotées de Connect NAV+, de Sky-dome et de jantes en alliage léger de 16", les deux Lancia Musa sont proposés dans les teintes de carrosserie Perle Vasari et Marron foncé, qui s'harmonisent parfaitement avec l'élégant plancher en bois de Wengé du stand.
Près de l'espace réservé à la Musa, les visiteurs du Salon pourront admirer l'autre vedette du stand : la Lancia Ypsilon, qui fait son retour à Genève après une année de succès de public et de critique, comme en témoigne le " Design Award " qui lui a été décerné à Bruxelles. La " berline haut de gamme compacte " Lancia est exposée sur une plate-forme elliptique en bois précieux et marbre. Les deux Lancia Ypsilon Argento présentées à Paris se distinguent par l'association exclusive du 1.3 Multijet avec la boîte de vitesses D.F.N. (" Dolce Far Niente "). Il s'agit de deux versions " Série limitée B-Kini ", avec carrosserie bicolore : " Rouge Guttuso - Ivoire Paganini " pour l'une et " Ivoire Paganini - Marron Caravage " pour l'autre.
Cette allure élégante et séduisante rappelle les " éditions uniques " Feu, Air, Terre et Eau présentées l'année dernière au Motor Show de Bologne, qui ont remporté un vif succès auprès du public et de la presse internationale. Ce même succès a d'ailleurs été réitéré cet été à Milan, dans le prestigieux showroom Lancia (corso Como 14), où deux " B-Kini " ont été exposées en avant-première mondiale.
A côté de ces " chefs-d'œuvre automobiles ", Lancia propose le fleuron de la sa gamme : la prestigieuse Thesis Emblema 2.4 jtd de 175 ch avec carrosserie bicolore Vison et Marron foncé. Cette version exclusive assure un plaisir de conduite et de voyage digne d'une voiture élitiste. Le public pourra apprécier l'habitacle raffiné, revêtu de matériaux nobles et agréables au toucher, choisis non seulement pour leur esthétique, mais aussi en raison des émotions sensorielles qu'ils sont en mesure de procurer.
Le stand Lancia a été aménagé en vue de créer une ambiance agréable et accueillante, enrichie de matériaux raffinés et précieux, qui évoquent un luxe à la fois sophistiqué et sobre. D'une part, le travail artisanal de matériaux nobles, tels que le bois de noyer, le marbre et le bois de Wengé, crée un espace séduisant et soigné dans les moindres détails, prêt à accueillir les visiteurs dans une ambiance feutrée. D'autre part, les images solaires de la Lancia Musa, projetées sur un écran LED mesurant plus de 9 m2, suggèrent la technologie sophistiquée et précieuse qui caractérise les modèles de la Marque.
Cette même ambiance se retrouve dans la structure recouverte de lattes en bois de Wengé, qui fait office de toile de fond à l'exposition des voitures. Elle reprend les lignes d'un yacht, adoucies par une chute d'eau, thème toujours présent dans les stands Lancia. Le rez-de-chaussée accueille la boutique Lancia, visible depuis l'extérieur afin d'attirer l'attention du public avec des objets au style résolument italien. Un escalier permet d'accéder à la " terrasse Martini ", vaste espace de détente qui surplombe le stand.

 

Haut de page
 


 

LE TOUT NOUVEAU LAND ROVER DISCOVERY 3

Le Land Rover Discovery 3 est un tout nouveau véhicule de sport et de loisirs (SUV) haut de gamme capable de performances exceptionnelles sur route et en tout-terrain. Truffé de technologie conviviale, son design audacieux et son habitacle spacieux permettent de transporter sept adultes avec un maximum de confort.
'Le Discovery 3 est un vrai Land Rover. La clarté des engagements de ses concepteurs, et leurs convictions, se retrouvent dans ses lignes pures, sa polyvalence et les remarquables sensations de conduite qu’il procure. Comme tous les nouveaux Land Rover, il est très agréable à conduire sur la route, et il est le meilleur de sa catégorie en tout-terrain', résume Matthew Taylor, le directeur général de Land Rover.
Le Discovery 3 est aussi équipé de nouvelles technologies sophistiquées, comme le ‘Terrain Response’ (Adaptation au terrain), un brevet Land Rover développé en avant-première sur le concept car Range Stormer. Ce système optimise le confort de conduite tout en maximisant la motricité. Le conducteur choisit tout simplement l’un des cinq modes proposés, en tournant une grosse molette située sur la console centrale : un mode ‘conduite générale’, un mode ‘terrain glissant’ (« herbe/gravillons/neige ») et trois modes spécifiques tout-terrain : ‘boue/ornières’, ‘sable’ et ‘rocaille’. ‘Terrain Response’ détermine alors automatiquement les réglages les plus appropriés pour les systèmes électroniques qui gèrent la motricité du Discovery 3, en contrôlant notamment la hauteur de caisse, le couple moteur, l’adhérence en descente (HDC), l’antipatinage électronique (ETC) et les réglages de la transmission.
'Avec Terrain Response, c’est comme si vous aviez un expert à côté de vous, pour vous aider à tirer le meilleur de votre véhicule dans toutes les conditions possibles, sur route ou en tout-terrain', ajoute Matthew Taylor.
Une autre innovation est la structure Integrated Body-frame (châssis-coque intégré) qui permet à Land Rover de retrouver le confort, l’agilité et le raffinement d’un châssis monocoque tout en continuant à établir de nouvelles références en matière de performances tout-terrain. Le Discovery 3 est également équipé de phares à faisceaux orientables, qui pivotent dans la direction dans laquelle le véhicule se dirige pour mieux éclairer la route qui se présente devant lui.
Performances routières de haut niveau
Le Discovery 3 se devait d’être très performant sur route. Le moteur haut de gamme est donc un V8 essence de 4,4 litres développé spécialement à partir du fameux V8 Jaguar 4,2 litres. En plus d’augmenter sa cylindrée, Land Rover a amélioré son couple à bas régime, son étanchéité à l’eau et à la poussière, et révisé sa ventilation afin que le Discovery 3 soit aussi à l’aise pour franchir un cours d’eau que pour abattre des kilomètres d’autoroute. Enfin, dans la grande tradition Land Rover, ce moteur est capable de fonctionner dans des positions extrêmes, toujours envisageables en tout-terrain.
Le moteur le plus demandé en Europe devrait être le nouveau V6 turbo-diesel 2,7 litres (non proposé en Amérique du Nord), souple et polyvalent, un bloc à ‘rampe commune’ doté d’un turbocompresseur à géométrie variable.
Le troisième moteur de la gamme (seulement sur certains marchés) est un V6 essence 4 litres dérivé de l’un des moteurs de SUV les mieux vendus au monde et développé spécialement pour satisfaire aux exigences particulières de Land Rover.
Ces trois moteurs procurent des performances de haut niveau sur route, associés à une transmission intégrale permanente. Les deux moteurs essence sont accolés à une boîte automatique six vitesses ‘Intelligent Shift’ à assistance électronique. Cette boîte est disponible en option avec le moteur diesel, qui est équipé en série d’une boîte manuelle six vitesses.
Les performances routières et le raffinement de l’ensemble sont encore améliorés par la suspension à quatre roues indépendantes, dotée de ressorts pneumatiques sur la plupart des modèles. Celle-ci est réglable en hauteur, pour faciliter l’accès au véhicule et permettre d’augmenter la garde au sol en cas d’utilisation tout-terrain.

Haut de page
 


 

MASERATI AU M0NDIAL DE PARIS

 


Maserati Quattroporte

 

 

Haut de page
 


 

MAYBACH

Haut de page
 


 

PAGANI

 

Les mots se révèlent parfois impuissants face aux images et aux chiffres... Pour les yeux seulement donc !

 

Pagani Zonda S 7.3 & Pagani Zonda Roadster :

Moteur Mercedes-Benz M 120 7.3 AMG

Cylindrée : 7.291 cc V 12 à 60°

Puissance : 408 kW (555 chevaux) à 5.900 tr/min

Coupe : 750 Nm à 4.050 Tr/min

Boîte mécanique six vitesses

Accélération : de 0 à 100 km/h en 3,7 secondes

 

 

Haut de page
 


 

La Peugeot 907

 

Le rêve nous habite tous au quotidien mais il revêt différentes aspirations qui s’estompent ou disparaissent « dès que le jour se lève », avec parfois une trace forte mais souvent impalpable qui se niche au creux de l’inconscient.

A quelque génération qu’ils appartiennent, les stylistes et les ingénieurs, authentiques créatifs, nourris d’une grande culture automobile, n’échappent pas à ces moments privilégiés leur permettant ensuite une libre expression de leur passion en puisant dans leurs rêves, leurs sens et leurs connaissances.

Ils échangent avec enthousiasme leurs inspirations, confrontent leurs idées et s’accordent irrémédiablement sur cette notion d’automobile particulière qu’est un coupé Grand Tourisme se situant à la croisée des chemins entre le passé, le présent et l’avenir.  Cette Grand Tourisme « paroxysmique » mais discrète par sa forme sculpturale et racée, luxueuse par le choix des matériaux qui l’habillent est aussi généreusement sportive tant par son style que par la noblesse mécanique qui l’anime.  La 907, ainsi née de la volonté et du savoir-faire de Peugeot, est un coupé deux places, moderne, mais aussi, classique, tout simplement issu de la culture automobile partagée entre des passionnés à la sensibilité exacerbée et à la compétence reconnue.  Comme à l’époque des grands carrossiers, ce coupé habille un des plus beaux rêves mécaniques offrant une généreuse cylindrée liée à une noble architecture, véritable rencontre entre la haute technologie et la tradition automobile.

Il s’agit d’un moteur V12 de 6,0 l , (368 kW ou 500 ch) implanté longitudinalement à l’arrière de l’essieu avant ; relié par un petit arbre de transmission il transmet sa puissance à une boîte-pont longitudinale à six rapports située en avant de l’essieu arrière.

L’empattement de ce coupé GT est de 2,50 m, sa longueur de 4,37 m, sa largeur de 1,88 m, sa hauteur « culmine » à 1,21 m et son habitacle, prévu pour recevoir confortablement deux personnes, est volontairement disposé juste en avant de l’essieu arrière pour dégager ainsi un long capot. Le poids, calculé en ordre de marche, est de l’ordre de 1 400 kg.

La structure est principalement constituée d’une coque en carbone sur laquelle sont fixés les éléments mécaniques comme, par exemple, les quatre demi-trains à double triangles.  Aménagée sur le capot, une surface vitrée permet de visualiser les douze trompettes d’admission évocatrices de « musique mécanique ».

Le pavillon et le pare-brise forment une seule pièce entièrement vitrée en continuité avec la lunette arrière. Des ouies latérales sont dessinées sur les ailes avant comme sur les montants de custode et un aileron arrière escamotable intégre le volet de coffre.  Deux sorties latérales d’échappement apparaissent de chaque côté de la voiture qui est équipée de jantes de 18’’ chaussées de pneumatiques Michelin de 275/40 à l’avant et 345/35 à l’arrière.

La carrosserie de ce coupé Grand Tourisme est peinte de couleur gris Molybdène.  Tout le garnissage intérieur ainsi que les sièges sont recouverts de cuir brun et d’alcantara gris clair avec quelques touches de bois véritable sur l’arceau du volant et sur le pommeau du levier de changement de vitesses.  Le combiné, bien que numérique, « s’affiche » en analogique et l’écran tactile de la console centrale est relié à un PC (GPS, lecteur MP3, etc).  Une bagagerie a été développée spécialement pour ce coupé Grand Tourisme.

 

 

La Peugeot 1007

Dévoilée pour la première fois à la presse en juin dernier, la 1007 se présente au grand public dans l’écrin du Mondial de l’Automobile 2004.

La logique est respectée puisque c’est en ce même lieu que le concept « Sésame » dont est directement issue la 1007 avait été dévoilé en 2002.  Largement plébiscité à l’époque par le public, Sésame, nouveau concept de petit monovolume doté de portes coulissantes électriques, était donc adopté et devait venir compléter l’offre de Peugeot, en extension de la gamme classique existante. L’originalité de sa personnalité le rendait digne d’inaugurer la nouvelle identification à quatre chiffres avec le zéro central dédoublé, numérotation réservée aux modèles inédits.  Sa taille, 3,73 m, le positionnait d’évidence dans la première famille de la gamme, tandis que la période retenue pour son apparition commerciale le destinait à appartenir à la génération des « 7 ».

Quatre chiffres, pour un nouveau Numéro Peugeot. La 1007 était née pour traduire une nouvelle manière de voir et de vivre l’automobile, celle de la facilité.

Avec la 1007, Peugeot poursuit un objectif en droite ligne avec sa signature de marque :

Pour que l’automobile soit toujours un plaisir.

La 1007 est une voiture compacte par ses dimensions extérieures mais grande à l’intérieur, sympathique et gaie, robuste et dynamique, astucieuse et modulable, aussi à l’aise en ville que sur la route, le tout n’étant pas dénué d’un certain standing.

 

La Peugeot 1007 RC

La 1007 est une voiture qui possède de multiples facettes. Dans cette livrée « RC »,

1007 révèle un caractère plus sportif, plus exclusif, tout en conservant un certain réalisme.

Cette étude de style est fortement campée sur des roues en alliage léger de 18’’ au dessin en « fourche », traitées « chrome shadow ».

Au travers de ces jantes, on distingue des étriers de freins noir verni au marquage Peugeot peint en blanc.

Les optiques principales cerclées de chrome se détachent sur une platine noire, tandis que la calandre elle-même est surlignée par un jonc chromé. Les coquilles des rétroviseurs extérieurs ont un aspect carbone et, dans le prolongement de chaque rail de porte, est apposé un monogramme RC.

A l’arrière, un becquet aérodynamique noir prolonge le pavillon.  En bas de la jupe arrière, une pièce chromée entoure un grillage, dont chaque extrémité laisse place à une sortie d’échappement chromée.

L’habitacle se distingue également par l’adoption d’une planche de bord intégralement gainée de cuir noir avec surpiqûres, comme le volant et les contre-portes. Le pavillon, ainsi que les ébénisteries, reçoivent un garnissage en alcantara d’un gris soutenu.  La console centrale s’habille de carbone, alors que les enjoliveurs d’aérateurs sont en aluminium brossé.

Sur le haut des dossiers des sièges avant apparaît un marquage frappé du sigle RC.  Pour aller jusqu’au bout de l’exercice, trois Caméléo spécifiques, et naturellement interchangeables, sont retenus pour la 1007 RC; un premier, « Titane », avec les médaillons de sièges, les médaillons de panneaux de portes et les couvercles de rangement arrière en alcantara perforé gris, assorti aux tapis de planche de bord réalisés dans la même matière. Le tapis côté passager adopte une présentation « façon poche ».

Le deuxième Caméléo spécifique RC appelé « Fusion » est de couleur rouge et le troisième « Cadmium » est jaune safran.

Pour animer cette 1007 RC, le moteur quatre cylindres de 1,6 l à double arbres à cames en tête et seize soupapes affichera une puissance d’environ 105 kW soit environ 140 ch.  Les liaisons au sol seront, bien entendu, issues de la gamme 1007 de série.

 

La Peugeot 607 encore plus prestigieuse

Cet automne la 607 renforce son appartenance au cercle du haut de gamme en ajoutant une nouvelle ligne prestigieuse à « sa carte de visite ».

 

Un puissant V6 Diesel HDi

La 607 accueille en effet sous son capot le puissant moteur six-cylindres Diesel issu de la troisième phase de collaboration entre les groupes Ford et PSA Peugeot Citroën.  Equipé d’un filtre à particules (FAP) de toute dernière génération avec entretien porté au-delà de 200 000 km, exclusivement couplé à la nouvelle boîte automatique à six rapports (AM6) avec commande « Tiptronic system Porsche », ce moteur V6 HDi FAP Euro 4 bi-turbocompressé de 2.7 l de cylindrée développant 150 kW (environ 204 ch CEE) et 440 Nm bénéficie d’innovations technologiques fortes. Parmi celles-ci, il faut souligner un bloc cylindre allégé grâce à une réalisation en fonte graphitée compactée et une gestion de l’injection particulièrement sophistiquée.

 

Un puissant V6 essence

Parallèlement à l’innovation Diesel HDi, le moteur 3.0 l V6 essence évolue de façon sensible. Exclusivement couplé à la nouvelle boîte automatique à six rapports (AM6) avec commande « Tiptronic system Porsche », il bénéficie d’une augmentation de puissance (+ 3 kW) et de couple (+ 5 Nm) pour atteindre 155 kW (environ 211 ch CEE) et 290 Nm grâce à une technologie encore plus élaborée - admission variable en continu et échappement bi-mode actif notamment - et satisfait la norme Euro 4.  Aussi noblement motorisée, en essence comme en Diesel HDi, la 607 allie le plaisir esthétique à une image nouvelle de puissance, de performances, de sensations de conduite.

 

La gamme moteurs de la nouvelle 607 s’établit donc comme suit :

Moteurs essence 4 et 6 cylindres

2.2 - 116 kW (environ 158 ch CEE) à 5 650 tr/mn - 217 Nm à 3 900 tr/mn - boîte manuelle à cinq vitesses ou automatique à quatre rapports.

3.0 V6 - 155 kW (environ 211 ch CEE) à 6 000 tr/mn - 290 Nm à 3 750 tr/mn - boîte automatique à six rapports.

 

Moteurs Diesel HDi 4 et 6 cylindres

2.2 FAP - 98 kW (environ 133 ch CEE) à 4 000 tr/mn 314 Nm à 2 000 tr/mn - boîte manuelle à 6 rapports ou automatique à quatre rapports.

2.7 V6 FAP - 150 kW (environ 204 ch CEE) à 4 000 tr/mn 440 Nm à 1 900 tr/mn - boîte automatique à six rapports.

 

… Pour accompagner ce nouveau dynamisme…

De plus, la 607 bénéficie d’amortisseurs multiclapets redimensionnés pour ses versions quatre-cylindres et, pour améliorer encore le confort des versions six-cylindres, celles-ci disposent d’une nouvelle suspension pilotée électroniquement dotée désormais d’un capteur à chaque roue qui rend l’amortissement continûment variable.  De plus, l’ensemble des versions dispose dorénavant de disques de freins avant redimensionnés (330 x 30 mm) comme d’un ESP de dernière génération (Bosch 8.0) avec de nouvelles logiques de correction du sous-virage et du survirage. Les fonctions antipatinage et contrôle dynamique de stabilité du système ESP restent conjointement déconnectables en cas de besoin de démarrage sur adhérence précaire mais se reconnectent maintenant automatiquement au-delà de 50 km/h.  Particulièrement riche en sécurité passive avec notamment huit airbags en série (frontaux, latéraux avant et arrière, rideaux), la 607 bénéficie de nouveaux airbags frontaux adaptatifs bi-générateur et bi-volume dont la pression est adaptée à la sévérité du choc.

Enfin, une condamnation automatique des portes, du coffre, de la trappe à carburant dès que la voiture atteint 10 km/h apporte une meilleure sécurité aux passagers. Cette fonction est désactivable/réactivable au gré du conducteur.

 

Haut de page
 


 

PGO AU MONDIAL DE PARIS

 

PGO est un constructeur hors normes qui produit de merveilleuses répliques de la mythique Porsche 356. Sous le capot, aucune motorisation VW, mais une mécanique française : Peugeot. En un mot comme en cent, qu'éprouveriez-vous au volant d'un petit bolide affichant un peu plus de 900 kilos propulsé par les 138 chevaux de la 206 GTi ?

L'avenir de PGO se dessine avec des modèles plus élaborés répondant aux nouvelles normes technologiques de 2006. Parfaite adéquation entre tradition et modernité, le Speedster II invite à prendre la route en toute liberté et sécurité. En adoptant son élégante sobriété, son conducteur indique sa prédilection pour une automobile au classicisme intemporel.
La Speedster II ne croisera jamais la même PGO, car son propriétaire à la possibilité du détail personnel, ce qui fait de cette auto une rareté certaine.

Le propriétaire roulera dans une voiture rigide et légère qui le mènera où bon lui semble. Découvrir son architecture sportive, sa conception moderne et la précision de son comportement est un réel plaisir en soi.

Les prévisions de production 2004 sont d'environ 400 véhicules, et de 1.000 voitures de type Speedster II en 2005.
La nouvelle série ‘’Speedster Cévennes 180’’ était également présente sur le stand PGO au Mondial de Paris.

 

 

Haut de page
 


 

PORSCHE AU MONDIAL

 

Porsche Carrera 4S

Haut de page
 


 

VOLKSWAGEN AU MONDIAL DE L'AUTOMOBILE

 

Sur le stand Volkswagen, pas trop de surpises, puisque la Nouvelle Golf GTI monopolisait à elle seule l'attention des visiteurs du Mondial de l'Automobile de Paris. La nouvelle Golf GTI, qui est présentée au Salon de l’Auto de Paris, est animée par un moteur turbo de 147 kW (200 CV). Même si les mentalités ont bien évolué, ce nouveau modèle sportif incarne à cent pour cent la philosophie GTI à l’instar de celle qui fit ses débuts en 1976 sous la forme de la première GTI.  Si près de 30 ans séparent la première de la maintenant cinquième génération, elles partagent une même ambition : offrir un plaisir de conduite sans compromis. Celui-ci se double aujourd’hui d’une sécurité de haut niveau en termes d’équipement et même d’un caractère écologique affirmé.  Suivant en cela l’exemple de celle qui a inauguré une nouvelle classe de voitures, la Golf GTI moderne aussi - disponible en 3 ou 5 portes - se distingue par son design sportif cohérent, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, son moteur très dynamique et son châssis particulièrement affûté.  Le logo « GTI » est un phénomène. 93,2 pour cent de tous les Européens et 98,5 pour cent des Allemands le connaissent et l’associent à la Golf. GTI = Golf = Volkswagen. Cette « success story » de la GTI est aujourd’hui prolongée par un cinquième chapitre. Sur base de la Golf V est née une GTI qui évoque volontairement la version originelle et donne une nouvelle interprétation aux valeurs typiques de la GTI grâce au dynamisme envoûtant du moteur et du châssis ainsi qu’à un design aussi puissant qu'esthétique.

 

 

Haut de page
 


 

Lexus au Salon de l'automobile de Paris 2004
 

Au Salon de l'automobile de Paris 2004, Lexus présente :

  • le nouveau prototype Lexus LF-C en première européenne;

  • la berline sport GS dernière génération;

  • la RX4ooh le premier SUV hybride hautes performances du monde;

  • des mises à niveau de la gamme Lexus actuelle dont la LS43o avec système de sécurité pré collision (Pre-Crash Safety) et régulateur de vitesse dynamique à laser (Adaptive Cruise Control), ainsi que le RX300 et le SC430 avec système de navigation à DVD de la troisième génération et technologie sans fil Bluetooth®)

  •  

Le prototype LF-C en première européenne
Dans la foulée des prototypes LF-S et LF-X dévoilés au Salon de l'automobile de Tokyo de 2003, la nouvelle Lexus LF-C fait son entrée en scène à Paris. Poisson pilote des tendances stylistiques et technologiques des modèles à venir dans la gamme IS, le LF-C est le troisième prototype créé pour révéler la philosophie de design radicalement nouvelle adoptée par la marque Lexus.
Elaboré sur une plate forme à propulsion animée par un V8 grande puissance monté à l'avant, le LF-C se distingue par un pavillon rétractable à 4 positions conçu par le Calty Design research Centre. Grâce à ce dispositif unique, le LF-C se transforme tour à tour en coupé, en cabriolet, en targa ou en speedster et ce, d'une simple pression sur un bouton. Le pavillon rétractable entièrement automatique se range proprement dans le coffre par une ouverture étonnamment petite.

GS dernière génération

La nouvelle Lexus GS est la première expression de la nouvelle philosophie de design Lexus dans une voiture de série. Elle combine une élégante carrosserie aux lignes fluides à une ergonomie au plus haut niveau d'excellence dans le poste de pilotage au sein d'un habitacle luxueusement aménagé d'une qualité de finition remarquable.
La nouvelle GS sera proposée avec deux moteurs à essence, un V8 de 4,3 litres ou un nouveau V6 de 3,0 litres à injection directe développant 245 chevaux, appariés à une toute nouvelle boîte automatique à 6 rapports à étagement court avec mode d'engagement séquentiel. La suspension adaptative variable offre au conducteur le choix entre quatre tarages.
La nouvelle GS a été réalisée avec l'objectif explicite d'offrir un niveau de sécurité supérieur dans la catégorie. Le système de gestion intégrée de la dynamique du véhicule (VDIM) optimise les performances, la traction et la stabilité. Un système de sécurité avant collision (PCS) à radar optimise automatiquement l'action des ceintures de sécurité et l'efficacité du freinage d'urgence.
La nouvelle GS sera mise sur le marché en Europe dans le courant du premier semestre 2005.

RX400h - le premier SUV hybride hautes performances du monde

Le révolutionnaire SUV 4x4 Lexus RX400h à propulsion hybride essence/électricité est le premier véhicule hybride hautes performances du monde sur le segment haut de gamme.
Le groupe motopropulseur hybride de la RX400h, appelé Hybrid Synergy Drive, permet de rouler en mode essence ou en mode électrique seul ou en mode combiné. Il allie de manière unique au sein d'un SUV haut de gamme des performances de haut niveau, une régularité et un silence de marche sans précédent, une consommation modérée et des émissions de C02 ultra faibles. La RX400h accélère de 0 à 100 km/h en tout juste 7,6 secondes tout en alignant des chiffres de consommation comparables à ceux d'une berline familiale à 4 cylindres.
Les moteurs électriques montés à l'avant et à l'arrière combinés à un V6 à essence de 3,3 litres délivrent une puissance maximale de 200Kw / 272ch par le biais d'une boîte de vitesses automatique à variation continue et d'une traction intégrale électrique intelligente.
La RX400h sera mise sur le marché dans le courant du premier semestre 2005.

La LS430 avec système de sécurité pré-collision et régulateur de vitesse à laser
Outre sa carrosserie redessinée, sa suspension affinée, sa nouvelle boîte de vitesses automatique à 6 rapports avec mode séquentiel et son équipement encore plus luxueux, la Lexus LS430 est désormais dotée d'un système de sécurité avant collision (PCS) capable d'atténuer de manière très significative les dommages et les blessures en cas de collision. Le système exploite un capteur radar à ondes millimétriques pour détecter les obstacles à l'avant et à l'arrière du véhicule, ainsi qu'un ordinateur capable de prédire l'imminence d'une collision inévitable après analyse de la vitesse du véhicule, de l'angle de braquage et de l'angle de lacet. Lorsque les conditions d'une collision sont vérifiées, le système rétracte anticipativement les ceintures de sécurité du conducteur et du passager, puis active l'assistance au freinage d'urgence qui amplifie automatiquement la force de freinage appliquée par le conducteur afin de réduire au maximum la vitesse à laquelle la collision se produira.
Un nouveau régulateur de vitesse dynamique à laser (Adaptive Cruise Control) permet de gérer la distance de sécurité entre les véhicules, de ralentir automatiquement la LS43o en calant sa vitesse sur celle du véhicule précédent, puis de réaccélérer jusqu'à la vitesse de croisière mémorisée dès que la voie est à nouveau libre.

Le RX300 et le SC430 avec système de navigation à DVD et connectivité Bluetooth® sans fil
Le nouveau système de navigation à DVD désormais disponible sur les modèles RX300 et SC430 offre la fonctionnalité de guidage dynamique qui permet d'éviter les encombrements en établissant automatiquement un itinéraire de dégagement. L'ergonomie du système est encore améliorée par un système de reconnaissance vocale capable d'obéir à plus de 200 instructions en anglais et en allemand portant sur les fonctions de navigation et de l'installation audio.
Le RX300 et le SC430 bénéficient en outre des toutes dernières avancées de la technologie sans fil Bluetooth® Un système mains libres sans fil évolué permet ainsi à un nombre maximum de quatre occupants se trouvant à bord d'établir instantanément une communication à l'aide de leur téléphone portable.

Haut de page
 


 

RENAULT AU MONDIAL DE PARIS

 

L'actualité la plus chaude de Renault demeure sans conteste sa nouvelle Modus.

Renault rajeunit son offre en présentant Modus, qui sera proposé à l’automne 2004, au-dessus de Twingo et de Clio, aux clients de petites voitures. Modus est “une petite au grand coeur” qui parvient à concilier une habitabilité exceptionnelle avec une grande compacité. Son style exprime toute la sympathie chaleureuse des petites Renault. Véritable concentré d’astuces, Modus offre des fonctionnalités innovantes, des équipements très complets, ainsi qu’un agrément de conduite et de vie à bord remarquables.


Modus offre la modularité des monospaces dans un gabarit réduit. La banquette arrière coulissante qui passe de deux à trois places en un instant, le hayon à double ouverture ou encore le porte-vélos spécialement conçu pour ce véhicule, font de Modus le complice astucieux de ses occupants.
Astucieux mais aussi généreux, Modus reçoit de nombreux équipements de confort, issus pour certains du segment supérieur. L’ergonomie a fait l’objet d’une attention particulière. Le poste de conduite associe les avantages des berlines à ceux des monocorps.
Convivial, Modus dispose d’un tableau de bord en position centrale qui donne à l’ensemble des passagers l’accès aux informations.

Dynamisme et sérénité
Les trains roulants de Modus s’inspirent de ceux de Mégane II, gage de confort et d’efficacité. Le confort et le comportement sont au meilleur niveau de la catégorie, ainsi que l’offre de groupes motopropulseurs. La gamme essence se compose de trois motorisations 16 soupapes : 1.2 16v 75 ch, 1.4 16v 98 ch et 1.6 16v 113 ch.
La gamme diesel de Modus est constituée au lancement des moteurs 1.5 dCi 65 ch et 80 ch, reconnus pour leur rendement et leur qualité acoustique. Deux développements Euro 4 viendront compléter cette offre diesel dans les mois à venir. La gamme de boîtes
de vitesses manuelles 5 rapports est reprise de Mégane II, avec des démultiplications adaptées à Modus et une offre automatique est proposée avec la motorisation 1.6 16v.
Le confort acoustique, facteur important du plaisir de conduite et de vie à bord, a été pris en compte très en amont du projet. Le résultat place Modus au meilleur niveau de son segment.

 

Coup de projecteur également sur le concept Wind, qui sans être une première n'en demeure pas moins une ébauche bien sympathique.

 

 

Haut de page
 


 

SSANGYONG

 

Aux côtés du Rexton dernière génération, SsangYong nous dévoilait (lorsque je dis nous, je pense à la petite Belgique) le Musso Sports. Remplacé dans les coeurs et dans les concessions du réseau par le récent Rexton, le Musso bénéficie d'une seconde vie au travers de cette déclinaison "Sports" que je qualifierais pour ma part de Pick-Up. Basé sur le châssis du Musso traditionnel, le Sport n'aura pas trop de peine à se frayer un chemin de vie aux côtés de conducteurs en mal d'action et désireux d'utiliser un véhicule aux fonctions multiples. Le prix d'accès est fixé à 22.500 € en France.

 

Le saviez-vous ?

Les origines de SsangYong Motor Company remontent à 1954, année durant laquelle le premier véhicule de la marque fut produit sous l'appellation Dong-A. Cette année-là, SsangYong devenait le premier constructeur d'automobiles du pays et l'un des moteurs de l'économie coréenne.

Mais avant de se lancer dans le véhicule de tourisme et de loisirs, la marque construisit d'abord des véhicules utilitaires, des camions, des bus, des véhicules de pompiers ou encore des matériels de travaux publics. Ce n'est qu'en 1988 que fut lancé le premier véhicule de tourisme sous la marque SsangYong. Le constructeur s'est alors imposé en Corée du sud, comme l'un des leaders de ce secteur pour ses produits innovants et de grande qualité.

Haut de page
 


 

SUBARU AU MONDIAL DE L'AUTOMOBILE A PARIS

 

Subaru, division du groupe Fuji Heavy Industries mondialement représenté, introduira deux nouveautés au Mondial de Paris. Deux voitures sont officiellement dévoilées au stand Subaru dans le Palais 3 pendant la conférence de presse du jeudi 23 septembre à 16h45, en présence du senior Executive Vice President Hideo Wada et du pilote WRC Subaru Petter Solberg. Il s'agit des modèles Subaru Legacy 3.0R spec.B AWD, dont la version Touring Wagon sera exposée, et Forester XT AWD avec moteur 2.5 litres turbo.

Ces nouvelles versions seront lancées au Benelux dès cet automne.

 

 

 

Subaru Legacy 3.0R spec.B Touring Wagon AWD

La Subaru Legacy 3.0R spec.B est complètement dédiée à procurer le summum du plaisir de conduite sportive. Le technique maison déjà impressionnante, avec son battant boxer 3.0 litres 6 cylindres, est complétée par des amortisseurs Bilstein et une boîte de vitesses manuelle à six rapports.

Moteur :

3.0 litres, boxer, 6 cylindres avec doubles arbres à cames en tête
Active Valve Control System et levée variable des soupapes

Puissance : 180 kW (245 chevaux) à 6.600 tr/min
Couple : 297 Nm à 4.200 tr/min
Transmission : Boîte manuelle à six rapports
Pneus : 215/45 R18

 

Subaru Forester 2.5XT AWD

La très couronnée SUV de Subaru était jusqu'à présent disponible avec le seul moteur 2.0, avec et sans turbo. La série est dès à présent complétée par une version haut de gamme pourvue du puissant moteur boxer de 2.5 litres turbocompressé.

Moteur : 2.5 litres, boxer, 4 cylindres avec doubles arbres à cames en tête
Compresseur turbo et intercooler refroidi par air
Puissance : 155 kW (210 chevaux) à 5.600 tr/min
Couple : 320 Nm à 3.600 tr/min
Transmission : Boîte manuelle à cinq rapports
Pneus : 215/60 R16

 

Subaru exposera également les autres modèles de sa gamme du 25 septembre au 10 octobre inclus, avec -entre autres- l'Impreza AWD version rallye WRC 2004.

 

 

Haut de page
 


 

L’ensemble de la gamme Saab ayant obtenue 5 étoiles aux tests EuroNCAP exposé à Paris – Hall 1

Première présentation du concept Saab, « Alcokey ». Ce système, qui intègre un éthylotest au gousset de la clé de contact, a été conçu pour aider les conducteurs à respecter les limites d’alcoolémie autorisées au volant.

 

 

Deux nouveaux moteurs 1.9 TiD de haute technicité pour la Saab 9-3 berline : un 16 soupapes de 150 ch, et un 8 soupapes développant 120 ch. Ces deux motorisations, conformes aux normes d’émissions Euro 4 —, à injection multiple directe “common rail” de dernière génération offrent de meilleures performances, un confort accru, des émissions encore plus faibles et une remarquable sobriété. La gamme Saab 9-3 Berline propose ainsi un choix particulièrement intéressant dans le segment diesel du haut de gamme, désormais aussi attractif et compétitif que l’offre essence.

 

Après avoir reçu la note maximale de 5 étoiles aux tests de collision de l’EuroNCAP, la Saab 9-3 Cabriolet se place en tête de son segment de marché. Par ailleurs, en Grande-Bretagne, il est considéré comme le cabriolet le plus sûre par l’Association des Assureurs Britanniques.
 

 


Les finitions Arc et Vector des Saab 9-5, berline et Estate, bénéficient d’un nouveau « look » intérieur. Les systèmes d’Anti-patinage déconnectable (TCS) et de contrôle électronique de stabilité (ESP) sont maintenant disponibles de série sur toute la gamme, laquelle propose un choix de quatre motorisations essence et deux diesel —, toutes à turbocompresseur.

Les Saab 9-3 berline 1.9 TiD – 120 ch boîte de vitesses mécanique - 150 ch boite de vitesses mécanique et automatique, Saab 9-3 1.8 i, Saab 9-3 Aero, Saab 9-3 Cabriolet 150 ch, 175 ch et Aero, Saab 9-5 Estate 3.0 V6 TiD et 2.2 TiD, Saab 9-5 Berline Aero pourront être essayées par des clients potentiels soit après inscription sur le stand (Hall 1) soit directement au centre de démonstration Saab situé à la Péniche Alizé – Quai de Javel – 75015 Paris.

 

Haut de page
 


 

Toyota au "Mondial de l'Automobile" 2004
Ecologie et performances au rendez vous

• Le prototype Toyota D-4D 180 Clean Power présente en grande première un moteur diesel d'avant garde, le D-4D
• Le reconditionnement des groupes motopropulseurs du Land Cruiser de Toyota en ont fait un véhicule plus rapide et plus économique
• Le prototype Toyota Prius GT révèle le côté le plus audacieux de la technologie hybride

Toyota a l'intention de montrer aux visiteurs du Salon automobile de Paris qu'écologie et performances peuvent coexister au sein d'un même véhicule. Pour en faire la démonstration, Toyota présentera à Paris son concept car D-4D 180 Clean Power. Ce véhicule est équipé du nouveau moteur concept Toyota D-4D Clean Power. Ce moteur diesel est l'un des plus propres et des plus puissants de sa catégorie.
Chef de file incontesté sur le marché des SUV, le Toyota Land Cruiser a subi une série de modifications importantes dont bénéficient les performances et le couple à bas régime en particulier. Néanmoins, la diminution des émissions et de la consommation de carburant est significative.
Par ailleurs, la Toyota Prius GT fera ses débuts au Salon de Paris. Version haute performance de la nouvelle Prius, ce prototype propre aux performances intéressantes entend démontrer le potentiel considérable de la technologie hybride.

Prototype Toyota D-4D 180 Clean Power

  • Appartenant à la catégorie 1,9 à 2,2 litres, le nouveau moteur D-4D développe une puissance de 180 ch DIN et un couple de 400 Nm

  • Emissions de NOX et de particules inférieures respectivement de 50% et 80% par rapport à la norme EURO IV grâce au Toyota D-CAT

  • Equilibre sans concession entre performances et environnement

  •  

Le prototype Toyota D-4D 180 Clean Power entend montrer jusqu'où la technologie diesel moderne peut aller. Sous le capot de cette Toyota, on découvre le moteur concept Toyota D-4D Clean Power, un tout nouveau moteur entrant dans la catégorie 1,9 à 2,2 litres. Une version production de ce moteur concept sera lancée dans le courant de l'année 2005. Elle sera douée de performances de pointe et d'un faible niveau d'émissions.


Ce groupe motopropulseur novateur donne une nouvelle signification à l'expression "puissance propre" en devenant une référence incontournable dans la catégorie 1,9 à 2,2 litres. C'est à la technologie exclusive Toyota D-CAT (Diesel Clean Advanced Technology) que ce moteur doit une puissance et un couple de pointe allié au niveau d'émissions combinées NOx et particules le plus faible du monde.
Au coeur du système Toyota D-CAT, on découvre le système DPNR (Diesel Particulate Nox Reduction System) ainsi que le nouveau système d'injection piézoélectrique common rail. Parfaitement intégrés à ces technologies de base, divers organes et systèmes de commande contribuent de concert au rendement spectaculaire de la solution la plus efficace jamais conçue pour réduire les émissions des moteurs diesel.


Le moteur Toyota D-4D développe une puissance de près de 180 ch DIN (130 kW), une valeur très supérieure à celles qu'affichent les moteurs de la catégorie 1,9 à 2,2 litres et à laquelle ne peuvent prétendre que certains moteurs diesel V6 de cylindrée supérieure. Il en va de même du couple maximal de 400 Nm.


Seule le meilleur de la technologie diesel, Toyota D-CAT inclus, permet d'atteindre cet équilibre sans concession entre performances et environnement.

Toyota Land Cruiser amélioré

  • Aujourd'hui, le moteur 3.0 D-4D est le 4 cylindres le plus 'coupleux' du marché

  • Réduction de 13,5% de la consommation de carburant (sur les versions 3.0 D 41) BIA)

  • Une toute nouvelle gamme de boîtes de vitesses.

  •  

Le moteur diesel 3,0 litres D-4D qui équipe le Toyota Land Cruiser a subi un certain nombre d'améliorations comme en témoignent l'adoption d'un nouveau système d'injection common rail, d'un turbocompresseur révisé, ainsi que l'introduction d'un Système de contrôle des turbulences (Swirl Control System). Ces modifications améliorent les performances, surtout à bas régime. Le potentiel de remorquage et d'exploitation hors route en bénéficie directement. De plus, ces raffinements améliorent le rendement global du véhicule comme en atteste une réduction appréciable des émissions et de la consommation de carburant.


Par suite de ces modifications, ce moteur développe désormais un couple de 410 Nm entre 1800 et 2600 tr/min. Cette performance en fait le groupe motopropulseur à quatre cylindres le 'plus coupleux' du marché. En outre, près de 90% du couple maximal est disponible à 1500 tr/min. Enregistrant une légère progression de 3 ch DIN (2 kW), la puissance maximale atteint désormais 166 ch DIN (122 kW) à 3400 tr/min.


En outre, ce groupe motopropulseur est dorénavant équipé d'origine d'une nouvelle boîte de vitesses manuelle à rapports sur toutes les versions. Dès les premières esquisses, cette boîte de vitesses a été conçue dans un souci de légèreté et de compacité. De plus, une foule de perfectionnements améliore les sensations du conducteur lors des changements de vitesse en les rendant plus rapides et plus doux.


La boîte automatique actuelle à 4 rapports cède la place à une boîte à 5 rapports dotée du système AI SHIFT. Ce système a recours à l'intelligence artificielle pour définir le programme de changement de vitesse le plus adéquat en fonction de l'état de la chaussée et de la contribution du conducteur. En outre, le boîtier de soupapes de la boîte automatique intègre une électrovanne linéaire. Ceci permet de générer une augmentation plus graduelle de la pression de canalisation lorsque la boîte réagit aux signaux émanant du module de gestion du moteur. Résultat: une diminution des chocs lors des changements de vitesse. La nouvelle boîte de vitesses à 5 rapports équipe d'origine le moteur à essence V6 de 4 litres. Elle est proposée en option sur le moteur diesel 3.0 D-4D.


Ces nouvelles boîtes de vitesses ainsi que plusieurs améliorations apportées au moteur 3.0 D-4D se traduisent par une réduction impressionnante des émissions et de la consommation de carburant. Sur les versions équipées d'une boîte automatique, la consommation combinée de carburant a diminué de 13% (9,0 11100 km) et les émissions de C02 (combinées) de 12%, pour passer de 277 à 243 g/km.
Un certain nombre d'améliorations distinctes ont été apportées aux caractéristiques du Toyota Land Cruiser, surtout dans le domaine de la sécurité. Un nouveau servofrein permet au conducteur d'éprouver des sensations plus fines au freinage, tandis que le rappel de bouclage de ceinture à deux niveaux, une exclusivité Toyota, protège désormais le passager avant.


A présent, le Toyota Land Cruiser est équipée en option d'un système de navigation cartographique de la dernière génération.

Débuts de la Toyota Prius GT au Salon de Paris

• Version haute performance de la Toyota Prius de base
• Accélération de 0 à 100 km/h en 8,7 secondes
• Potentiel de performance virtuellement sans incidence sur la consommation de carburant à vitesse normale

Version prototype haute performance de la nouvelle Prius, la Toyota Prius GT fera sa première apparition au Salon automobile de Paris. La Prius GT entend révéler le côté le plus audacieux de la technologie hybride. Ce prototype a été conçu pour mettre en lumière la polyvalence extrême d'une technologie hybride dont les mérites ne se limitent pas à un faible niveau d'émissions et à une certaine innocuité environnementale. Au prix d'une simple mise au point, ce véhicule réalise de brillantes performances sans renoncer au plaisir de la conduite.


Exploité conjointement avec un moteur électrique (comparable à un compresseur électrique), le moteur de 1,5 litres développe à présent une puissance de 145 ch DIN, une valeur à laquelle aucun autre moteur diesel ou à essence de 1,5 litres ne peut prétendre à l'heure actuelle. De plus, la puissance volumétrique s'élève à près de 100 ch DIN par litre.


En dépit d'une progression significative des performances, les modifications apportées sont d'une simplicité extrême. Les organes suivants sont identiques à ceux montés sur la Prius de base: moteur, moteur électrique, alternateur, batterie.


Pour être à la mesure de l'augmentation de puissance, l'ensemble des organes de la suspension (amortisseurs, ressorts et barres stabilisatrices) ont fait l'objet d'une mise à niveau qui confère à cette voiture une adhérence accrue ainsi qu'un comportement routier plus affûté. En outre, le positionnement de la batterie hybride au dessus de l'essieu arrière a permis d'obtenir une répartition des masses proche de la perfection qu'une voiture classique éprouverait quelque difficulté à approcher. La Prius GT est chaussée des mêmes pneumatiques que la Toyota Celica. Ils en améliorent l'adhérence.


Pour gagner du poids, les concepteurs de la Prius GT en ont totalement dépouillé l'habitacle et l'ont équipée de deux sièges sport, de harnais et d'une cage de sécurité. En conséquence, le poids total de la Prius GT n'atteint plus que 1120 kg, 180 kg de moins que la version production.


Puissance accrue et diminution de poids se traduisent par une amélioration significative des performances, comme en atteste une accélération de 0 à 100 km/h en 8,7 secondes à peine. Divine surprise, à vitesse normale, les caractéristiques d'émissions et de consommation de carburant de la Prius GT demeurent virtuellement inchangées. Ceci est du au fait que la présence d'un moteur à essence plus puissant est contrebalancée par un rendement accru imputable à la diminution globale du poids et à la simplification du système électrique.

Haut de page
 



 

Nissan au Mondial de l’Automobile de Paris 2004

• Un nouveau SUV en Europe : le Nissan Pathfinder
• Avant-première européenne pour le 350Z Roadster
• Première apparition du Murano européen
• Exposition du X-Trail FCV 2003 à piles à combustible

Pour Nissan, le prochain Mondial de l’Automobile de Paris 2004 sera très riche en évènements et en nouveautés, une excellente manière de démontrer les ambitions de la marque en Europe et sa volonté de valoriser son image.

Nissan Pathfinder
Le Pathfinder, dont les livraisons débuteront en mars 2005, est un nouveau SUV inspiré du concept-car Dunehawk présenté au Salon de Francfort 2003. Il complète aujourd’hui la gamme Nissan et se destine à une clientèle active dont le style de vie exige une voiture polyvalente.


A l'intérieur se dressent trois rangées de sièges. Les deuxième et troisième rangées peuvent être repliées à plat au bénéfice d’un immense coffre à bagages. La souplesse de cet intérieur est telle qu’il peut offrir 64 combinaisons de sièges. Notons également que même si la troisième rangée est en place, l’espace dévolu aux bagages reste de premier ordre. En outre, la vitre de hayon arrière s’ouvre pour un meilleur accès au coffre.


Le Pathfinder est propulsé par le nouveau et très performant moteur Nissan
2.5 L turboDiesel, doté d’une rampe commune de seconde génération et d’un nouveau système d’équilibrage. Ce bloc moteur confère au Pathfinder les meilleures performances de la catégorie en terme de puissance et de couple, surpassant ainsi celles de moteurs plus puissants sans sacrifier l’économie d’utilisation.


Le Nissan Pathfinder, dispose de quatre roues motrices et d’un châssis avec suspensions indépendantes à double triangulation à l’avant comme à l’arrière. Il en résulte un comportement parfait, digne d’une routière. De même, sa transmission 4x4 All-Mode – une version encore améliorée de celle du X-Trail – lui offre de très belles prestations en tout-terrain.


La transmission 4x4 All-Mode permet au conducteur de choisir sans effort – via un sélecteur – entre quatre réglages de progression. Nul besoin d’un levier séparé pour profiter des joies du 4x4.
La technologie mise en œuvre et le niveau d’équipement sont également de premier ordre. En effet, le Pathfinder intègre, entre autres, une caméra destinée aux manœuvres de recul et le système Intelligent Key (clef intelligente) permettant de déverrouiller les portières et de démarrer le moteur sans sortir la clef.
Mentionnons également la disponibilité de projecteurs au xénon, d’un système audio premium, d’un système de navigation par satellite Birdview, doté du TMC (Traffic Message Channel qui gère les informations du trafic en temps réel) et de la reconnaissance vocale, d’une sellerie cuir, d’une climatisation à deux zones distinctes à l’avant et même de la climatisation à l’arrière.

Nissan 350Z Roadster
La version cabriolet du coupé Nissan 350Z sera dévoilée au public européen dès le Mondial de l’Automobile de Paris et cela peu avant son introduction en Europe l’année prochaine.


Comme le coupé, ce magnifique roadster sportif à propulsion tire sa puissance du V6 Nissan VQ de 3.5 L offrant 280 ch (209 kW) et un couple de 363 Nm. Et pour magnifier encore un peu plus la conduite à ciel ouvert, les ingénieurs Nissan se sont penchés sur l’admission et l’échappement de ce moteur, offrant une expérience orchestrale unique.
Ce roadster enthousiasmera les conducteurs sportifs, comme les passionnés de très belles lignes.


Au volant, le 350Z Roadster est aussi plaisant à conduire que le coupé. Mais que dire de la sensation du vent qui caresse les cheveux lorsqu’on est au volant d’une telle voiture?

Nissan Murano
La version européenne du Murano débutera sa carrière à Paris. Crossover idéal – le style d’un 4x4 allié aux lignes d’une voiture de sport – le Murano offrira confort et performances à l’amateur de belles automobiles.
Propulsé par une version adaptée à son usage du V6 VQ de 3.5 L que l’on trouve également dans le 350Z, le Murano rencontre un très beau succès en Amérique du Nord où il est vendu depuis plus d’un an.


Le Murano a subi plus de 1 600 modifications et adaptations afin d’être fin prêt sur un marché européen très exigeant.
Particularité unique du Murano dans sa catégorie : la présence d’une boîte de vitesses à variation continue (CVT) dotée d’un mode manuel à six rapports. La puissance est transmise aux quatre roues via le système Nissan 4x4 All-Mode à commande électronique.


En Europe, le Murano sera proposé en une seule version très richement dotée. En effet, tous les Murano recevront un système de navigation par satellite Birdview comportant le Traffic Message System (TMC ou informations sur le trafic en temps réel), une caméra de recul en couleur, un système audio Bose de très grande qualité, des projecteurs frontaux bi-xénon et un intérieur cuir.


Le Murano entrera en concessions début 2005 dans toute l’Europe.

Nissan X-Trail FCV
A Paris, Nissan exposera la version 2003 du X-Trail FCV propulsé par des piles à combustible. Cette version 2003 s’est montrée beaucoup plus performante, en termes de vitesse et d’autonomie, que la version 2002 exposée au Salon de Francfort à l’automne dernier.
Les progrès dans le domaine des piles à combustible ont été tels qu’au Japon, dès cette année, plusieurs X-Trail FCV 2003 ont été loués aux administrations et entreprises.
Le X-Trail FCV est une des illustrations de l’engagement de Nissan pour la protection de l’environnement, concrètement mis en œuvre au travers du Nissan Green Program 2005 qui agit sur le recyclage, les produits et la recherche technologique.

 

Haut de page
 


Mazda 5 Space Wagon

Mazda Motor Corporation profitera du Mondial de l’Automobile de Paris afin de dévoiler en première mondiale sa toute nouvelle space wagon Mazda5 en version européenne. Ce modèle est le cinquième produit de nouvelle génération de la marque, succédant à la Mazda6, la Mazda2, la RX-8 et la Mazda 3.

 

Quatre motorisations sont annoncées afin de satisfaire au mieux la clientèle européenne : deux versions essence et deux versions common-rail turbo diesel.

 

 

 

 

Haut de page
 


 

VENTURI AU MONDIAL

 

La Fetish illustrée...

 

 

Haut de page
 


 

 

LA NOUVELLE SKODA OCTAVIA COMBI SERA PRESENTEE A PARIS

 

Le constructeur automobile Skoda dévoile les premières photographies officielles d'une variante de carrosserie supplémentaire de sa nouvelle version de l'Octavia : la Skoda Octavia Combi. Cette version break se base sur la Skoda Octavia présentée au printemps de cette année lors du Salon Automobile de Genève.

 

L'Octavia Combi se distingue du modèle de base par sa poupe qui héberge un compartiment de chargement d'une capacité encore supérieure (en configuration classique, son volume de rangement maximal est de 580 litres).


Lorsque les sièges arrière sont basculés (les sièges et les dossiers sont rabattables et séparés en deux parties dans la proportion 1/3-2/3), la capacité du compartiment de chargement peut atteindre 1.620 litres. La Skoda Octavia Combi mesure 4.572 mm de long, 1.769 mm de large et 1.467 mm de haut.

 

Pas moins de cinq motorisations sont proposées à la clientèle :

  • la motorisation essence 1.6 MPI de 75 kW (102 cv)

  • la motorisation essence à injection directe 1.6 FSI de 85 kW (115 cv)

  • la motorisation essence à injection directe 2.0 FSI de 110 kW (150 cv)

  • la motorisation diesel 1.9 TDI de 77 kW (105 cv)

  • la motorisation diesel 2.0 TDI de 103 kW (140cv)

  •  

En ce qui concerne les boîtes de vitesses, outre les boîtes mécaniques à 5 ou 6 rapports de série, toutes les motorisations peuvent aussi être équipées d'une boîte automatique ou, dans le cas des diesels, d'une boîte à engagements directs DSG (Direktschaltgetriebe)

 

La nouvelle Skoda Octavia Combi sera dévoilée au public en exclusivité mondiale lors du prochain Salon Mondial de l'Automobile à Paris.

 

Haut de page
 


 

 

La nouvelle Suzuki Swift présentée à Paris

 

En 2002, durant le Mondial de Paris, Suzuki a dévoilé la Concept S, un Concept Car sportif, inspiré du rallye. Ensuite, ce fut le tour de la version cabrio, la Concept S2, à Francfort, en 2003. On a également pu admirer les deux modèles au salon de l’auto à Bruxelles, respectivement en 2003 et en 2004.

 

Le concept devient à present réalité: La nouvelle Swift sera présentée durant le Mondial de Paris. Ce véhicule illustre la vision novatrice de Suzuki concernant le segment des voitures compactes.

 

La nouvelle Swift a été conçue pour l’exigeant marché européen. Elle est construite autour d’un châssis nouvellement développé en Europe. En outre, elle est assemblée en Europe, par Magyar Suzuki Corporation, en Hongrie. En bref, la nouvelle Swift est donc une voiture japonaise, développée en Europe et destinée au marché global.

 

La nouvelle Swift sera commercialisée à partir d'avril 2005.

 

Spécifications :

Longueur:                  3.695 mm

Largeur:                    1.690 mm

Hauteur:                    1.500 mm

Empattement:            2.390 mm

Nombre de places:     4 places (3 portes)   5 places (5 portes)

 

Motorisation + transmission:

1.3 L essence M13A                    boîte 5 manuelle / boîte 5 automatique

1.5 L essence M15A+VVT             boîte 5 manuelle / boîte auto 4 rapports

1.3 L diesel Z13DT                      boîte 5 manuelle

 

Puissance et couple                   KW/rpm       Nm/rpm

1.3 L essence M13A                       67/6.000        114/4.000

1.5 L essence M15A+VVT                75/6.000        133/4.000

1.3 L diesel Z13DT                         51/4.000        170/2.000

 

Haut de page
 


 

VOLVO A PARIS

 

La Volvo XC90 reçoit un V8 ultrasophistiqué

Une transmission entièrement inédite, comprenant le moteur V8, une boîte automatique à 6 vitesses et le système de transmission intégrale AWD de dernière génération permettent d'élargir la cible de clientèle de la Volvo XC90.

 

La nouvelle XC90 V8 à donc fait ses premiers pas au Salon automobile de Paris.

Ce V8 marque un tournant dans l'histoire de Volvo Cars, car c'est le tout premier V8 produit par le constructeur suédois depuis sa fondation en 1927. La Volvo XC90 est le premier modèle à bénéficier de cette motorisation.

 

Ce V8 de 4.4 litres de cylindrée développe une puissance de 315 chevaux ainsi qu'un couple impressionnant de 440 Nm à 3.900 tr/min. Au chapitre des performances, la XC90 accélère de 0 à 100 km/h en 7 secondes (chiffre provisoire) et sa vitesse maximale est limitée à 210 km/h. Consommation moyenne annoncée : 13,5 litres/100 km.

 

Ce moteur est également le V8 à essence le plus propre existant actuellement. Il est par ailleurs conforme aux normes américaines ULEV II et aux futures normes européennes EURO 5, exploit qu'aucun autre moteur à essence V8 n'a réussi.

 

Afin de différencier le XC90 V8 de l'ensemble de la gamme, il arbore un écusson V8, emblème de sa nouvelle puissance, et s'équipe de nouvelles jantes de 18", de baguettes latérales et poignées de portières peintes dans le même coloris que la carrosserie, d'une calandre gris graphite, d'une nouvelle décoration chromée autour de l'arrivée d'air du pare-chocs ainsi que d'une double sortie d'échappement.

Les prix annoncés sont de 64.150,00 € pour la version "Summum" et de 72.850,00 € pour la finition "Executive".

 

Haut de page
 


 

MITSUBISHI MOTORS AU MONDIAL DE L’AUTOMOBILE 2004
- L’entreprise « met le turbo » -

Mitsubishi Motors Corporation (MMC) revient à ses racines. S’appuyant sur son héritage dans le domaine du sport automobile et de l’engineering, la société entend démontrer au Mondial de l´Automobile 2004 à Paris (25 septembre – 10 octobre) la véritable signification des « voitures portant les gènes Mitsubishi Motors » et présentera donc des nouveaux produits, dont :

- la Colt CZ3 3 portes (première mondiale)
- la Colt CZT 3 portes turbo 150 ch (première mondiale)
- l’Outlander Turbo 202 ch (première mondiale)

A Paris, Mitsubishi Motors exposera des voitures très performantes, destinées tant à la piste (Pajero* Evolution vainqueur du Dakar 2004, Lancer WRC 2004) qu’à la route. Les routières comprendront la Lancer Evolution VIII 2004, la toute nouvelle Colt CZ3 3 portes et la Colt CZT, ainsi que le nouvel Outlander Turbo.
* Montero en Espagne / Shogun au RU

Colt CZ3
La Colt 3 portes - appelée « Colt CZ3 » -, qui sera lancée au cours du premier trimestre 2005, comble le fossé entre le concept CZ2 2001 et la récente Colt 5 portes, avec un style de carrosserie voisin du coupé, plus sportif et plus musclé.
Ses lignes uniques et ses panneaux extérieurs spécifiques (sauf sur le capot) représentent un précédent dans ce segment, en ce sens qu’elle n’est pas un simple dérivé d’une 5 portes, mais un modèle à part entière.


Plus courte, avec un pare-brise plus fluide, une ligne de toit plus basse et une carrosserie plus sculptée, des bas de caisse larges, des portes allongées et des vitres arrière profilées, la Colt CZ3 incarne une expression plus dynamique du thème de design « One Motion » (un seul mouvement) de la nouvelle Colt. A l’arrière, la référence au concept CZ2 est encore plus nette avec les mêmes lignes arrondies et plus fluides.

Colt CZT
La Colt CZ3 peut être équipée avec l’un des 5 moteurs de Colt 5 portes (MIVEC essence : 1.1 l / 75 ch., 1.3 l /
95 ch, 1.5 l / 109 ch ou turbo diesel injection directe common rail : 1,5 l / 68 ch ou 95 ch) couplé soit à une boîte manuelle 5 vitesses, soit à la transmission manuelle robotisée Allshift™.


En parallèle, la nouvelle Colt 3 portes séduira aussi une clientèle jeune, avec la variante exclusive « Colt CZT » déclinée avec une version turbo du moteur 1.5 l Mitsubishi Motors, MIVEC 2ACT 16 soupapes à intercooler, développant 150 ch et un couple maxi de 210 Nm.


Plus qu’une voiture de sport traditionnelle, la Colt CZT a été développée par MMC - à la demande spécifique de Mitsubishi Motors Europe - et dessinée par Mitsubishi Design Europe ; ce modèle au design sobre et élégant propose de belles performances (0-100 km/h en 8”0 / 210 km/h vitesse maximale).

Outlander Turbo
Un an après son arrivée remarquée sur le marché (16 783 unités vendues en Europe entre avril 2003 et avril 2004), l’Outlander confirmera son positionnement avec le lancement de la version Turbo, aux lignes affûtées et élégantes.


Véritable « voiture portant les gènes Mitsubishi Motors », l’Outlander Turbo apportera les performances et la fluidité du style à un public exigeant, complétant ainsi les atouts reconnus de l’Outlander : design dynamique, qualité de fabrication...


Propulsé par une version inférieure du moteur 4G63 de la Lancer Evolution VIII, 2 litres 4 cylindres 16 soupapes 2ACT turbo & intercooler ECI-MULTI, l’Outlander Turbo offrira à ses conducteurs une puissance de 202 ch, un couple de 303 Nm, une accélération 0-100 km/h en 7”7 et une vitesse maxi de 220 km/h.


Le centre de gravité abaissé de l’Outlander, les 4 roues motrices permanentes, les freins à disque sur les 4 roues, la suspension arrière multi-bras et les pneus 215/55R17 permettront d’exploiter ce type de performances.


Modifié de manière subtile avec des feux de brouillard ronds, une prise d’air sur le capot, des pare-chocs et des moulures latérales dans la teinte de la carrosserie, l’Outlander Turbo se distinguera par de nouveaux phares, pare-chocs, hayon, spoiler arrière, jantes alliage, etc. A l’intérieur il bénéficiera - entre autres caractéristiques - de l’habillage cuir noir / Alcantara®.

 

Tous les Salons Automobiles ICI

Haut de page

 

 

 Autopress Directory

> Forum
Satisfaction Automobile

 

> Petites Annonces
Autos, Motos

 

> Annuaires
Autos, Motos

 

> Cartes virtuelles gratuites
Envoi de cartes autos & motos

 

> Fonds d'écran gratuits
Autos et Motos

 

> Itinéraires routiers
Mappy, Michelin, Google Maps, Let's Move

 

> Retour à l'index

AUTO PRATIQUE

> Les Importateurs Belges
> Trucs & astuces Auto
> Panneaux routiers
> Clubs automobiles
> Ecoles de Maîtrise Auto
> Dico de l'Automobile
> Les Voitures de l'Année
> Calculez le tarif des amendes
> Centres de Contrôle Technique
> On parle d'Autopress

Auto - Moto

> L'Essai Autopress
> L'Essai Minute
> L'Essai Net
> Concept Cars
> L'Actualité Automobile
> Dernière Minute
> La Sécurité Automobile
> Flash Auto
> Nouvelles
> Info
> Indiscrétions
> Revue de Presse
> Dossier
> Ancêtres Automobiles
> 4x4 & Offroaders
> Les Cabriolets
> Les Sportives
> Initiatives
> Interview
> Carburants
> Véhicules Utilitaires Légers
> Technologie & Energies Alternatives
> Mécanique
> Séries Spéciales
> Réglementation
> Librairie Automobile
> Les Salons Automobiles
> L'Agenda Automobile
> L'Actualité des deux-roues
> Corporate
> Les Archives Autopress

 

 

 

Toute utilisation ou reproduction - même partielle - du contenu de ce site sans autorisation préalable de l'éditeur est strictement prohibée et illicite