Sur le web  Sur www.autopress.be

 
 
Nederlands  English  Deutsch    | Accueil | Newsletter | Contact | Recommandez ce site| Annuaire | Livre d'Or |
 
 

Rubriques
Pratique

 
ESSAI ROUTIER
 

 

  BMW X3

 

DEUX « BEHEMES » CLASSEES X

 

Alain Hoebeke

 

Ce n’est pas tous les jours Noël ! A l’occasion de la sortie du X3 dont nous avons pu suivre les premiers tours de roue en Belgique, nous ne résistons pas à la tentation de vous livrer le portrait de deux BMW classées « X » pour bien passer le cap de cette année nouvelle.

 

L’engouement de la clientèle pour une automobile « remarquable » au sens premier du terme a amené de nombreux constructeurs à se soucier du monde du « tout terrain ». Et non des moindres. Avec BMW, Lexus, Range Rover,  Mercedes et même Porsche, on trouve aujourd’hui un « tout terrain » dans la plupart des show-rooms les plus prestigieux.

C’est donc devenu une Lapalissade de dire que tout ce qui est haut sur patte et doté d’une transmission intégrale n’est peut-être pas voué à affronter chemins boueux et coteaux escarpés.

Bien sur, bon nombre de ces véhicules bien nés ont les qualités requises pour aller jouer l’école buissonnière ! Mais une fois que vous avez signé un chèque dépassant allégrement les 40.000 euros, vous avez envie, vous, de foncer pied au plancher dans la premier marécage venu ?

 

IMAGE DE MARQUE

Soucieux de ne pas se laisser damer le pion sur un marché où ses petits camarades commençaient à faire des remous, « béhème » a superbement réagi en imposant rapidement un X5 d’exception.

D’exception car le challenge le plus difficile pour BMW dans la réalisation d’un tel concept était de confirmer son image au travers d’un look et d’un volume que la marque n’avait jamais explorés.

En laissant glisser votre regard sur la X5, vous vous ferez rapidement une opinion sur la réussite de cet examen. D’autres méritent également une mention. L’intérieur, par exemple est à la hauteur de ce que les clients de la marque peuvent attendre d’une telle voiture. Bien agencé, toujours aussi « germanique », il respecte la charte ergonomique et stylistique imposée par BMW depuis de longues années. Et le comportement routier reste la cerise sur le gâteau. Même le macadam ne parvient pas à prendre en défaut les qualités routières de ce grand véhicule performant qui offrira luxe et confort à l’ensemble de ses passagers.

Si vous êtes prêts à signer un bon de commande de plus de 45000 euros pour rouler « différent », cette BMW vous offre en plus de ses qualités intrinsèques une image de marque qui ne risque pas de ternir.

 

UN AUTRE X

Nous n’allons pas nous attarder plus longuement sur le portrait du X5. Tout simplement parce que BMW vient de récidiver en proposant un second véhicule classé « X ».

Le X3 est le « p’tit frère » de celui qui a montré la voie chez le constructeur bavarois mais d’entrée de jeu, il affirme sa personnalité !

Comme le « grand », il profitera des 6 cylindres 3.0 l aussi bien en essence (170 kw – 231 ch) qu’en diesel (150 kw – 204 ch). Comme lui, il explore un design qui parvient à garder intact les lignes caractéristiques de BMW dans un registre inhabituel. Comme lui, il souhaite séduire les automobilistes qui cherchent dans le luxe et la performance d’autres sensations que celles offertes par les traditionnelles berlines.

Le X3 est comme il se doit plus petit de taille et s’il dépasse d’une tête une série 3 Touring (87 mm de plus en longueur), il reste loin derrière la taille de la nouvelle série 5 (30 cm de moins).

 

X DRIVE

Mais attention, plus petit ne veut pas dire plus modeste ! Les moteurs vous donnent déjà une idée de ses ambitions même s’il accepte une mécanique de 2.5 l. essence (141 kw – 192 ch) pour se donner bonne conscience.

Le X3 se permet même de donner des leçons de traction au grand frère avec le Xdrive, une transmission dotée d’un embrayage multidisques piloté électroniquement qui joue en liaison directe avec le DSC pour transmettre le couple en fonction de la conduite.

Au volant, vous ne vous rendez compte de rien. Les différents capteurs du programme de stabilité prennent en compte votre façon de conduire pour réagir tellement rapidement sur les situations de crise qu’on a l’impression que l’électronique les anticipe. Ainsi, le Xdrive, opère un transfert de couple avant même que les roues ne se mettent à patiner.

Ce système adapte donc la traction en permanence et vous permet de profiter du meilleur potentiel de votre voiture…sans que vous ayez à vous en soucier.

Une médaille pour le X3 dont un capteur permet même de corriger le comportement d’un attelage. En effet, si vous tractez une remorque et que celle-ci se met à louvoyer sérieusement, un capteur enregistrant les mouvements du véhicule autour de son axe vertical pourra transmettre au DSC des informations qui lui permettront de corriger la trajectoire du X3 pour le remettre sur la bonne voie.

Le X5 sera bien évidemment doté du même équipement …dès les prochaines versions.

Côté prix, on peut également se demander si le X3 respecte le droit d’aînesse.

 

QUESTION DE PRIX

Avec un tarif qui pointe à 43.000 euros pour la version diesel pour 46.000 au X5 avec le même moteur, la différence est plus que minime et vous met face à un dilemme cornélien. Et n’oubliez pas que vous êtes chez BMW et qu’il ne faut pas pousser le bouchon des « personnalisations » très loin pour atteindre des budgets dépassant parfois 60.000 euros. A ce prix-là, il faudra vraiment être tombé sous le charme de ce véhicule pour éviter les comparaisons non seulement intra mais aussi inter-marques…

Avant de vous présenter l’addition, et après vous avoir dit que nous avons joué les sales gosses sur un parcours tout terrain dont le X3 s’est admirablement bien sorti, nous vous rassurerons sur l’essentiel de ce véhicule. Les performances sont au rendez-vous. Avec un 0-100 en 7.8 s et 210 km/h en vitesse de pointe, le X3 3.0 l. essence que nous avons pris en mains présente toutes les qualités pour afficher le monogramme bleu et blanc. Comme le diesel affiche approximativement les mêmes chiffres, il devrait supplanter son petit camarade.

Un aménagement intérieur avec – révolution chez BMW – une nouvelle planche de bord, des sièges confortable et un bon équilibre en espace passagers et espace de chargement font que ce véhicule ne sera pas seulement agréable mais peut aussi s’avérer utile jour après jour.

 

 

Fiche technique BMW X3 3.0 d

Moteur

Type : Six cylindres en ligne

Carburant : diesel

Cylindrée : 2993 cc

Puissance maxi : 150 kw à 4000 t/m

Couple maxi : 410 Nm à 1500 – 3250 t/m

Alimentation : DDE 5.0

Boîte : manuelle 6 v ou auto 5v

Transmission : X drive

 

Performances

Vitesse maxi : 210 km/h

0-100 km/h : 7.9 s.

 

Consommations

Cycle combiné : 8.4l/100 km

Cycle urbain : 11.1l/100 km

Cycle extra-urbain : 6.9l/100 km

 

Dimensions :

Longueur-largeur-hauteur : 4.57-1.85-1.67 m.

Empattement : 2.79 m.

Voies avant et arrière : 1.52 – 1.54 m.

Poids à vide : 1835 kg

 

Direction

Type : à crémaillère, assistance hydraulique

 

Freins

Type : circuit hydraulique commandé par servo

Av – Ar : disques et machoires à double pistons – disques machoires à piston unique

ABS: de série

 

Suspensions

Avant: jambes de suspension à articulation double et poussants

Arrière: essieu multibras à guidage sur point central, bras longitudinal et triangle oblique double

 

Jantes et pneus

Jantes : 8 x 17

Pneus : 235/55-17

 

Prix

BMW X3 3.0 d : 43.300 euros

www.bmw.be

D'autres essais routiers vous sont accessibles ici

Haut de page

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT



Services

Partenaires

Positionnement et Statistiques Gratuites

 
 
| Conditions générales d'utilisation | Publicité sur ce site | Contact |
 
  © AUTOPRESS 2002 - 2012 - Created & Powered by Marc Lebrun
Le site est optimisé pour une résolution d'écran de 1024 par 768 pixels