www.autopress.be
Nederlands Nederlands 

Essai Automobile AutoPress


Abonnement Gratuit
Colophon
AutoPress en Favoris
Contactez AutoPress
Assurances auto
 
                            

Rejoignez notre page Facebook

 

Volvo S60 test track days : une journée particulière

Par Alain HOEBEKE

 
Volvo a pris l’habitude d’organiser des journées décoiffantes à l’attention de tous ceux qui passent régulièrement voir son site internet. Que vous soyez client ou pas, vous pouvez vous inscrire comme tous ceux qui ont participé au Naughty Test Track days.


Le programme était alléchant. Après un parcours routier au volant des S60, V60 et de leurs principales concurrentes allemandes, les visiteurs se voyaient ouvrir les portes du centre d’essais privé de Ford à Lommel. Un privilège car le complexe n’accueille pratiquement jamais de visiteurs privés. Et pour cause, c’est ici que l’on teste sur plus de 80 km de routes de tous types toutes les nouveautés que Ford mettra sur nos routes dans les 10 ans à venir.
En guise d’accueil, on vous prie donc de laisser appareil photo et GSM dotés d’une caméra au vestiaire.


Un tour du monde par jour, un ovale et …la piste 7


Et voici tout notre petit groupe au sein de cet environnement très secret ou furtivement on peut voir passer différents véhicules en hase de test. Ici, on ne s’arrête jamais de rouler. 40.000 km par jour sont parcourus par l’équipe des pilotes d’essais de Lommel, soit un tour du monde par 24 heures.


Au programme de la journée des invités , des ateliers didactiques : un slalom pour montrer comment l’ESP maintient la voiture sur la bonne trajectoire même quand on la secoue comme un prunier ; un freinage d’urgence pour comprendre comment bien martyriser la pédale de freins pour s'arrêter devant un obstacle et une manœuvre d’évitement pour tester l’équilibre des châssis des Volvo mais aussi des concurrentes les plus proches.


Puis, cerise sur le gâteau, 2 petits tours sur la « Track 7 », un tracé sinueux et vicieux à souhait où les virages masqués succèdent aux courbes rapides et aux changements de revêtements. Ici les invités pouvaient « se lâcher » en toute sécurité.
Pour clôturer cette superbe journée, il ne manquait plus qu’un petit tour sur le « banking », l’ovale du centre. Unique en Belgique, il permet de vivre des sensations fortes à 250 km/h avec des pilotes chevronnés comme JP Van de Wauver au volant.


Ce qu’ils en ont pensé


Dans le groupe, toutes les générations, toutes les motivations se retrouvaient pour converger vers un large sourire à la fin d’une journée bien remplie.


Paul, (49 ans Overijse) roule en Chevrolet Avalanche pour le boulot mais possède aussi une Carrera 4S : « Un peu déçu par le routier du matin. A cette vitesse-là, toutes les voitures sont bonnes. Mais bravo pour les ateliers didactiques et notamment l’atelier « freinage ». J’ai appris qu’on faisait tout ce qu’il ne fallait pas, en fait ! »


Gert (35 ans, Herent) est un client BMW et reconnaissait que la série 3 qui était mise en comparaison avec les Volvo n’était pas full option et souffrait de la mise en parallèle avec les Suédoises. « J’ai vraiment aimé le parcours sur la piste 7. On pouvait rouler à sa main. Une très belle expérience. »


Karl (39 ans, Zaventem) est habitué à rouler en Chevrolet Camaro. « Pour moi, c’est surtout le slalom qui a été le point d’orgue de la journée.


Pas que pour les « mecs »


Il n’y avait pas que des hommes à cette journée. Anastasia, élève pilote dans l’aviation civile était également de la partie. Elle qui aime conduire s’était inscrite à l’action sans trop y croire…Et pourtant.


Pour elle, les sensations du « banking » (l’ovale) étaient plutôt … habituelles. « Si on veut rouler à plus de 200, il suffit d’aller en Allemagne » nous disait-elle calmement, laissant aussi sous-entendre par un léger sourire que les « g » encaissés dans les virages relevés n’avaient pas de quoi émouvoir une élève pilote.


Pour Anastasia, c’est clair : c’est l’atelier « freinage » qui était le plus intéressant.
Comme on peut le voir, cette journée aura marqué les esprits. De différentes manières mais elle laissera son empreinte sur chacun des participants dont le plus heureux était sans doute Nicolas de Louvain-la-Neuve. Le jeune homme de 18 ans qui a son permis depuis quelques mois à peine a…tout aimé. Surtout lorsque « Vande » lui a montré sur la fameuse « track 7 » ce qu’on pouvait faire avec une S60.


Vivement la prochaine journée « pas sage ».



Copyright 2002-2014 (C) All Right Reserved by AutoPress - Created, Powered & Designed by Marc Lebrun Home || Conditions Générales || Contact || Partenaires || Colophon  
Website templatesBusiness directory UKYellow pages USWebsite design companyWeb design directoryWeb design directory AustraliaWeb design directory CanadaFree cars / automotive web templates
Toute utilisation ou reproduction - même partielle - du contenu de ce site sans autorisation préalable de l'éditeur est strictement prohibée et illicite