Home              > Recommandez Autopress              > Autopress dans vos favoris

> Inviter un(e) ami(e) à s'abonner gratuitement >                              Nederlands 
       
     Le webzine automobile belge

 

 

FORUM DE SATISFACTION AUTOMOBILE SUR AUTOPRESS

Faîtes le savoir. Content ou mécontent de votre voiture ? > Exprimez-vous >

   

             10-04-2014

Google          Programmes TV consacrés à l'actualité automobile
              Livre d'Or

 
 Essai AutoPress


 

Vel Satis, la méconnue

Mis en ligne le 08/12/2008 - Texte & photos : Benoît PIETTE

 

Alors que les designers d'outre Rhin se font un devoir de maintenir un certain classicisme pour leurs berlines de haut de gamme, Renault a opéré une révolution dans ce segment en commettant la Vel Satis. Alors que les berlines de haut de gamme sont généralement des propulsions avec une ligne sage et un coffre arrière, Renault remet tout en question avec une berline bicorps traction avant ! Crime de lèse-majesté ?

 

Mal comprise ou mauvaise image ?

Quand la Vel Satis est apparue au salon de Genève en mars 2001, elle n'a laissé personne indifférent. Avec sa hauteur inaccoutumée, son arrière large et robuste, elle semblait venir d'une autre planète. Cette grosse berline bicorps détonnait dans ce segment S où le classicisme règne en maître.

 

Pourtant, ce n'est pas la première fois que Renault propose un haut de gamme avec hayon : les R30, R25 et Safrane ont perpétué avec plus ou moins de bonheur cette mode introduite en 1965 avec la R16. A l'époque, il fallait pas mal d'audace pour proposer une voiture avec hayon face à une concurrence on ne peut plus classique comme la Ford Taunus ou Cortina, l'Opel Rekord ou la Peugeot 404. Seule une autre française, la Citroën DS, se démarquait avec talent de ce manque criant d'originalité.

 

Pour insolite, il est difficile de faire plus que la Vel Satis, certains se plaisent à deviner dans sa face avant un rappel de la Renault 40 CV, vaisseau amiral de la marque au losange dans les années folles qui gagna en 1925 le Rallye de Monte Carlo.

 

A l'intérieur : un palace

La Vel Satis possède une assise élevée avec une hauteur au toit de presque 1,60 m : on peut s'y installer sans se courber mais évidemment, l'aérodynamisme en prend un coup (0,352 de Cx !). Les sièges avant ont une ceinture de sécurité intégrée et leur dossier possèdent une double articulation censée améliorer le confort par un maintien du dos et des épaules. Hélas, le mieux est l'ennemi du bien et ma morphologie lui préfère les sièges traditionnels avec support lombaire. Depuis la sortie des nouvelles Laguna et Mégane, et malgré sa marqueterie insolite, le tableau de bord de la Vel Satis semble bien marquer son âge tout comme les rétroviseurs extérieurs assez étriqués.

 

Cependant, la finition reste très bonne avec un cuir d'excellente qualité. L'air conditionné est de type bizone et les passagers arrière disposent de leur propre programme de réglage. Comme les autres Renault de haut de gamme, la Vel Satis possède une carte de démarrage "Keyless Go" qui, comme son nom l'indique, n'a plus besoin d'être insérée dans le tableau de bord pour lancer le moteur.

 

A son volant, l'impression d'espace est omniprésente et l'ambiance à bord change de l'austérité germanique. Pour garder sa sérénité quoiqu'il arrive, le conducteur y retrouve toutes les aides à la conduite comme des radars de manœuvre avant et arrière, un système de navigation GPS, un régulateur et limiteur de vitesse, un allumage automatique des phares, des essuie-glaces avec détecteur de pluie, etc...

 

S'il est mélomane, il pourra transformer sa Vel Satis en auditorium grâce à un système audio de grande qualité avec changeur 6 CD.

 

Comme sur toutes les Renault, la Vel Satis possède un système de freinage puissant doté d'un ABS, d'une assistance au freinage d’urgence (AFU), d'un contrôle dynamique de conduite ESP et d'un antipatinage ASR. Notons aussi la présence d'un frein de parking automatique : lors de la coupure du moteur, le frein de parking se serre automatiquement, plus ou moins fort selon la déclivité. Lors du démarrage, il se desserre de lui-même, dès que le couple sur les roues motrices est suffisant. Cet équipement perd naturellement beaucoup de son intérêt quand le véhicule possède une boîte de vitesses automatique.

 

Les passagers à l'arrière ne sont pas oubliés pour autant : la place qui leur est destinée est vraiment royale et dépasse de beaucoup ce que peuvent fournir les autres véhicules du segment S comme les BMW série 5, les Mercedes classe E, les Audi A6, les Jaguar XF, etc...

 

Au niveau de la sécurité, comme d'habitude, Renault n'a pas lésiné sur cette matière : dès 2002, la Vel Satis avait obtenu cinq étoiles aux crash-tests Euro-NCAP et avait été déclarée la voiture la plus sûre de sa catégorie.

 

Sur route : une agilité inattendue

Notre version était propulsée par un moteur 2.0 16v turbo de 165 ch. à 5 000 rpm. Cette puissance est transmise aux roues avant par l'intermédiaire d'une boîte de vitesses automatique à cinq rapports Proactive. Cette boîte s’adapte au style de conduite. Cependant, pour certains dépassements, il ne faut pas hésiter à enfoncer franchement la pédale de droite pour obtenir une accélération adéquate. Nous aurions pu craindre le pire au niveau des consommations, mais après plus de 650 km dont une grande partie sur route ouverte, l'ordinateur de bord présentait une consommation moyenne de 9,2 litres au cent. Pour un poids d'environ 1,7 tonnes et un aérodynamisme digne du cuirassé Jean-Bart, c'est très raisonnable. Sa soute à combustible peut contenir 80 litres.

 

Au niveau agilité, ce n'est évidemment pas celle d'une Twingo, loin s'en faut, mais son comportement est malgré tout vif et l'électronique veille au grain. D'ailleurs, ce cuirassé en a étonné plus d'un sur les petites routes de la Haute Meuse.

 

Mais c'est naturellement sur autoroute et sur les grands axes rapides qu'elle est souveraine : c'est imperturbable qu'elle garde son cap dans un silence impressionnant. Sa suspension est très agréable mais reste néanmoins une suspension métallique et n'offre pas le toucher oléopneumatique que procurent les C5 et C6 de la firme aux deux chevrons.

 

Il y a cinquante ans…

Après sept ans de diffusion, il faut constater qu'il s'en est vendu peu et que les Vel Satis sont particulièrement rares sur les routes du Royaume. Certes, ses premières années ont été flétries par une fiabilité défaillante notamment au niveau de l'électronique embarquée et il aura fallu attendre son face-lift en 2005 pour que la majorité de ces dysfonctionnements soient résolus.

 

Il y a juste un demi-siècle, Renault avait un soucis analogue avec son vaisseau amiral : la Frégate. Présentée en catastrophe en 1951, au seuil de la Guerre de Corée, elle n'a été fiabilisée que vers la moitié de sa vie mais elle a traîné tout au long de sa vie cette réputation non désirée. Malgré ses qualités indéniables et un face-lift en 1955, elle n'a jamais été un succès et sa production s'arrêta discrètement en avril 1960…

 

Cinquante ans après, on dirait que l'histoire bégaye avec la "Grosse Renault" actuelle. Encore une fois, c'est injuste ! Car à son volant, elle reste étonnante, tout comme la Frégate en son temps.

 

Son insuccès démontre aussi que la clientèle de ce segment n'est pas encore prête à faire dans l'originalité. C'est dommage car, la Vel Satis en vaut vraiment la peine.

 

 

> Infos techniques détaillées et prix : www.renault.be

 

Nos précédents essais sont disponibles ICI

Haut de page

 

 

 AutoPress Directory
 

> Forum
Satisfaction Automobile

 

> Petites Annonces
Autos, Motos

 

> Annuaires
Autos, Motos

 

 

> Itinéraires routiers
Mappy, Michelin, Google Maps

 

> Retour à l'index

AUTO PRATIQUE

> Les Importateurs Belges
> Trucs & astuces Auto
> Panneaux routiers
> Clubs automobiles
> Ecoles de Maîtrise Auto
> Dico de l'Automobile
> Les Voitures de l'Année
> Calculez le tarif des amendes
> Centres de Contrôle Technique
> On parle d'Autopress

Auto - Moto

> L'Essai Autopress
> L'Essai Minute
> L'Essai Net
> Concept Cars
> L'Actualité Automobile
> Dernière Minute
> La Sécurité Automobile
> Flash Auto
> Nouvelles
> Info
> Indiscrétions
> Revue de Presse
> Dossier
> Ancêtres Automobiles
> 4x4 & Offroaders
> Les Cabriolets
> Les Sportives
> Initiatives
> Interview
> Carburants
> Véhicules Utilitaires Légers
> Technologie & Energies Alternatives
> Mécanique
> Séries Spéciales
> Réglementation
> Librairie Automobile
> Les Salons Automobiles
> L'Agenda Automobile
> L'Actualité des deux-roues
> Corporate
> Les Archives Autopress

 

 

 

 

 

Toute utilisation ou reproduction - même partielle - du contenu de ce site sans autorisation préalable de l'éditeur est strictement prohibée et illicite