Home              > Recommandez Autopress              > Autopress dans vos favoris

> Inviter un(e) ami(e) à s'abonner gratuitement >                     Nederlands 
    
     Le webzine automobile belge

 

 

FORUM DE SATISFACTION AUTOMOBILE SUR AUTOPRESS

Faîtes le savoir. Content ou mécontent de votre voiture ? > Exprimez-vous >

   

             10-04-2014

Google  
 

 
 Essai AutoPress


 

Le Subaru Forester Diesel, une greffe plus que réussie !

Mis en ligne le 10/06/2009 - Texte & Photos : Benoît PIETTE

 

Jusqu'à présent, au royaume des SUV, le Forester ne faisait que de la figuration : pourtant il avait tout… sauf un moteur. En effet, un SUV sans propulsion diesel en Europe, c'est comme un sushi sans thon au Japon. C'est maintenant chose faite avec l'introduction du nouveau moteur diesel maison.

 

Bien né

Depuis l'apparition du concept "Sutoriga" au salon de Tokyo en 1995, beaucoup d'eau est passée sous les ponts. L'acronyme SUV n'existant pas encore, on parlait plutôt à l'époque d'un véhicule dont la conception oscille entre un break et un 4x4. Apparu sur nos marchés deux ans plus tard, il utilisait la plate-forme de l'Impreza et était propulsé par un 2 l ou un 2,5 l repris de l'Outback. Pour l'anecdote, une mécanique de l'Impreza WRX légèrement dégonflée lui a même été adjointe par la suite, démontrant ainsi ses prétentions sportives.


Jusqu'à présent, sa carrière est restée relativement discrète en Europe sauf dans des pays comme la Suisse où ses aptitudes en 4x4 ont toujours été reconnues et saluées.


Pour les passionnés de la marque aux six étoiles, le Forester se devait de posséder ce fleuron de la technologie diesel. Fort de 147 ch. et possédant un couple de 350 Nm de 1800 à 2400 rpm, ce moteur ne pouvait que lui convenir. Depuis son apparition, Subaru avoue non sans fierté, que ses ventes globales en Belgique ont plus que doublé et que le diesel est choisi par 65 % de ses nouveaux clients.

 

Une greffe au gasoil

Depuis 1997, il est à son troisième face-lift. Par rapport à son devancier, il a grandi de 7,5 cm, portant ainsi sa longueur à 4,56 m. Haut de 1,70 m, il est devenu à présent un véhicule dans lequel on monte, un véritable SUV avec une habitabilité généreuse pour tous les passagers. Son coffre à bagages possède une bonne contenance et présente un plancher plat qui, associé au large hayon et aux sièges arrière rabattables 60/40, améliorent son accès et sa praticité. Comme la Legacy et l'Impreza, la version diesel est reconnaissable à sa prise d'air sur le capot avant.


Du diesel ? Parlons-en : ce moteur coupleux est ce qui se fait de mieux dans le domaine du diesel, il est vif, silencieux et boit comme un chameau. Il répond présent à la moindre sollicitation du pied droit et, avec un réservoir de 64 litres, il est tout à fait possible de dépasser le millier de kilomètres sans pour autant se traîner. Il est secondé par une boîte de vitesses dont les six rapports sont bien étagés. Hélas, sa commande est "virile" et pour corser le tout, elle accroche… Heureusement que le couple relativement bas du moteur permet de rester paresseux dans son maniement…

 

Au niveau du châssis, son empattement a été allongé et ses voies élargies. Sa garde au sol de 215 mm lui permet de sortir des routes bitumées, mais attention : le Forester ne joue pas dans la même cour que les Mitsubishi Pajero, Nissan Patrol, Toyota LandCruiser ou autre Land Rover Defender. Toutefois, il fait mieux que se débrouiller et ce n'est pas seulement à l'avenue Louise que vous pourrez le croiser…

 

Un SUV au long cours

A son bord, l'ensemble respire la robustesse. Même sans réglage lombaire, la position de conduite est bonne. Les accoudoirs latéraux sont rembourrés et la console centrale dispose d'un accoudoir coulissant en dessous duquel se trouvent une prise jack auxiliaire et une prise d’alimentation 12 V. Dommage que le frein à main soit disposé si près de l'assise du siège du conducteur. L'éclairage nocturne et le tableau de bord diffusent une lumière bleutée. Au centre, on retrouve le système de navigation par DVD et audio dont l'usage est facilité par un écran VGA à commandes tactiles. De nombreux rangements sont disposés sur la console centrale, à noter que la boîte à gant ne ferme pas à clé. Petite attention délicate : les essuie-glace avant disposent d'un dégivrage tout comme les rétroviseurs extérieurs, hélas, ces derniers ne sont pas rabattables électriquement.

 

Avec sa suspension souple, ses sièges confortables et son bruit contenu, il est souverain sur les longues distances. Son installation audio qui bénéficie de la technologie Audyssey MultEQ[1] métamorphose ce SUV en la salle Henri Leboeuf du palais des Beaux-Arts.

 

Mais ce n'est pas seulement sur les grands axes qu'il montre ses capacités routières : une direction électrique précise, un châssis rigide, une transmission Symmetrical AWD ainsi que le centre de gravité bas du moteur boxer procurent au Forester une tenue de route hors du commun. En outre, grâce au système Vehicle Dynamics Control, la répartition du couple, la puissance du moteur et les freins sont gérés constamment. Pour compléter cet arsenal sécuritaire actif, le Forester est pourvu d’un correcteur d’assiette sur la suspension arrière. En plus, il possède une aide au démarrage en côte.

 

Une embellie dans la tourmente

Dans cette période de crise, ce moteur diesel vient à point nommé pour la marque aux six étoiles. Les statistiques communiquées par Subaru Belgique le confirment : depuis le début de cette année, le moteur diesel représente 98 % des commandes de Forester !
Souhaitons que l'arrivée prochaine d'une boîte de vitesses automatique pour diesel, mette un terme aux critiques récurrentes à l'égard de la boîte de vitesses actuelle.


 


[1] Technique d'égalisation brevetée garantissant une audition parfaite quelle que soit la place que l'on occupe dans le véhicule

 

             
       
             

 

Nos précédents essais sont disponibles ICI

Haut de page

 

 AutoPress Directory

> Forum
Satisfaction Automobile

 

> Petites Annonces
Autos, Motos

 

> Annuaires
Autos, Motos

 

 

> Itinéraires routiers
Mappy, Michelin, Google Maps

 

 

 

> Retour à l'index

AUTO PRATIQUE

> Les Importateurs Belges
> Trucs & astuces Auto
> Panneaux routiers
> Clubs automobiles
> Ecoles de Maîtrise Auto
> Dico de l'Automobile
> Les Voitures de l'Année
> Calculez le tarif des amendes
> Centres de Contrôle Technique
> On parle d'Autopress

Auto - Moto

> L'Essai Autopress
> L'Essai Minute
> L'Essai Net
> Concept Cars
> L'Actualité Automobile
> Dernière Minute
> La Sécurité Automobile
> Flash Auto
> Nouvelles
> Info
> Indiscrétions
> Revue de Presse
> Dossier
> Ancêtres Automobiles
> 4x4 & Offroaders
> Les Cabriolets
> Les Sportives
> Initiatives
> Interview
> Carburants
> Véhicules Utilitaires Légers
> Technologie & Energies Alternatives
> Mécanique
> Séries Spéciales
> Réglementation
> Librairie Automobile
> Les Salons Automobiles
> L'Agenda Automobile
> L'Actualité des deux-roues
> Corporate
> Les Archives Autopress

 

 

 

 

 

Toute utilisation ou reproduction - même partielle - du contenu de ce site sans autorisation préalable de l'éditeur est strictement prohibée et illicite