Sur le web  Sur www.autopress.be

 
 
Nederlands  English  Deutsch    | Accueil | Newsletter | Contact | Recommandez ce site| Annuaire | Livre d'Or |
 
 

Rubriques
Pratique

 
ESSAI ROUTIER
 

 

  OPEL VECTRA

Opel Vectra 2.0 DTI et 2.2 GTS
UN CHOIX DIFFICILE

Alain Hoebeke

La Vectra, c’est comme le bon vin, elle bonifie avec l’âge. Cela fait déjà pas mal de temps que le monogramme Vectra fait les beaux jours de la marque Opel. Après avoir su s’imposer auprès des particuliers, il a surtout pris sa place dans le marché des flottes qui détermine son succès aujourd’hui.

La dernière génération de Vectra ne déroge pas à la règle. Cette voiture doit répondre à de multiples exigences. Elle doit être familiale, grande routière, pratique et économique. Différents impératifs auxquels sont sensibles à la fois pères de famille et responsables de parcs de véhicules.
Voilà pourquoi la Vectra rassemble sous une seule et même appellation plusieurs types de carrosserie, une belle palette de niveaux de finition et un large éventail de motorisations.
Vous l’aurez compris après avoir lu ces quelques lignes : avec la Vectra, Opel entend ratisser la plus large clientèle possible et étant donné l’enjeu, il n’y a pas de droit à l’erreur. Il n’est donc pas étonnant d’assister à l’apparition d’un break dans la gamme même si celui-ci a pris son temps pour arriver. En attendant de le découvrir, remettons un coup de projecteur sur cette voiture. Nous vous proposons aujourd’hui d’essayer non pas une mais deux Vectra. La version 2.0 DTI Notchback et la 2.2 DTI GTS. L’essai côte à côte de ces deux véhicules vous montrera que sous un même monogramme peut se cacher deux personnalités fort différentes.

Classique ou élancée
Commençons par la « classique ». Avec sa carrosserie 3 volumes, la Vectra Notchback entend perpétuer le style de la berline « bien comme il faut ». Même si les monovolumes se sont taillés une large part de marché dans ce secteur, ils ne sont pas venus à bout du design de la berline à coffre séparé. Celui de la Vectra est assez massif. La ligne supérieure haut placée et ses contours carrés permettent de reconnaître cette version à coup sûr même si elle partage la face avant de ses « sœurs » et la forme rectangulaire typique des blocs optiques.
La GTS affiche un design plus élancé. Ici le coffre fait partie intégrante des lignes de fuite de la voiture. Même si les contours restent angulaires pour bien souligner la personnalité de la voiture, le dessin est plus fluide et donne une apparence plus sportive. Il suffit de quatre belles jantes alu pour finaliser le tout.
A l’intérieur, deux caractéristiques importantes apparaissent directement. La première est la hauteur du mobilier de bord qui vous donne l’impression d’être enfoncé profondément dans l’habitacle. La seconde est une habitude que les « Opeliens » connaissent bien : la fermeté « germanique » des sièges. Amateurs de coussins moelleux s’abstenir !
Sobre et de bon goût, l’aménagement intérieur est avant tout fonctionnel. Du côté de la Notchback comme de la GTS, tout est à portée de main.
Surprenant ! la commande électronique des indicateurs de direction. Fini le bon vieux levier qui vient se caler dans son encoche. Il est remplacé par une commande à impulsions.
Délicate, la console centrale qui rassemble ordinateur de bord et système audio. Elle vous demandera une certaine habitude avant de la maîtriser parfaitement.
Homogène, l’équilibre des volumes entre espace voyageurs et espace de chargement. Avec toutefois un « plus » pour la fonctionnalité de la GTS qui profite des avantages de sa banquette arrière amovible.
Enfin, côté style, chaque habitacle reste en accord avec l’image de la berline qui l’abrite grâce à un choix de matériaux qui favorise par exemple, l’élégance des couleurs chaudes sur la Notchback et le côté sportif des couleurs sombres sur la GTS.

Pour 200 cc de plus.
C’est en abordant le chapitre motorisation et comportement routier que l’on en vient à cerner la véritable différence de personnalité entre les deux sœurs. Les 200 cc qui séparent les versions diesel Notchback et GTS ont été diablement bien exploités par Opel. D’un côté 100 ch de l’autre 125 mais aussi et surtout une courbe de couple qui évolue elle aussi de manière significative.
En clair, le 2.2 l vaut vraiment le détour par rapport au 2 litres car il lui est supérieur de manière globale, dans toutes les plages de régime et dans tous les cas de figure.
Opel peut donc se vanter d’avoir réussi sa copie.
La Notchback 2 litres est très homogène. Son comportement profite non seulement d’une suspension qui isole parfaitement des inégalités de la route mais aussi de Good Year tout simplement exceptionnels et qui rendent cette Vectra très agréable à vivre aussi bien sur l’autoroute qu’en parcours sinueux.
La balance confort – tenue de route - penche un peu plus en faveur du comportement routier au volant de la GTS mais sans briser l’homogénéité d’un ensemble qui supporte bien le « plus » de performances offert par le moteur. Il faut dire qu’Opel a développé un système IDS (Interactive Driving System) qui coordonne très correctement les données fournies par les systèmes électroniques comme l’ABS, les mouvements du volant et l’utilisation dynamique des pédales pour optimiser les réactions entre les suspensions avant et arrière de la voiture.
C’est pour un 2.2 l bien carré et la qualité d’un châssis qui s’adapte aisément à chacune des 2 motorisation qu’il faut prendre la peine de bien réfléchir avant de choisir une Vectra car sous des robes semblables se cachent des caractères sensiblement différents mais tout aussi intéressants.
A vous de choisir !

MOTEUR
Vectra 2.0 DTi Vectra GTS
Type 4 cylindres en ligne turbocopressé
Cylindrée 1994 cc - Diesel 2.171 cc - Diesel
Boîte

Manuelle à 5 rapports

Transmission Aux roues avant
Alésage et course 84,0 : 90,0 mm 84,0 : 98,0 mm
Rapport volumétrique 18,5 18,5
Couple maxi 230 Nm de 1.500 à 2.500 t 280 Nm de 1.500 à 2.750 t
Puissance maxi 74 kW (100 ch) à 4.000 t/m 92 kW (125 ch)à 4.000 t/m
Chevaux fiscaux 11 cv 12 cv
PERFORMANCES
Vitesse maximale 192 km/h 206 km/h
Accélération de 0 à 100 km/h 13 secondes 10,8 secondes
CONSOMMATION
Cycle combiné 5,9 litres / 100 kms 6,5 litres / 100 kms
Cycle urbain 7,9 litres / 100 kms 8,7 litres / 100 kms
Cycle extra urbain 4,8 litres / 100 kms 5,2 litres / 100 kms
Moyenne de notre essai 7,2 litres / 100 kms 8,9 litres / 100 kms
Capacité du réservoir 61 litres
Emission CO² 159 gr/km 176 gr/km
DIMENSIONS
Longueur 4.600 mm
Largeur 1.800 mm
Hauteur 1.500 mm
Empattement 2.700 mm
Voie avant 1.540 mm
Voie arrière 1.530 mm
Poids à vide 1.375 kg (modèle de base avec moteur standard )
 
CHASSIS
Direction A assistance hydraulique
Diamètre de braquage 11,44 m (entre murs) - 10,89 m. (entre trottoirs)
Système de freinage

Circuit hydraulique servo commandé - ABS de série

Freins avant Disques ventilés
Freins arrière Disques
Suspension avant Mac Pherson
Suspension arrière Multibras (IRS)
Jantes 6 J 15 7,5 J 18 à 9 branches -option
Pneumatiques 195/65-15 225/45-18 - option
TARIF
Confort 21.880 € 22.580 €
Elégance 23.460 € 24.160 €
Cosmo 25.880 € 26.580 €
TMC 495,00 € 867,00 €
Taxe de circulation annuelle 446,71 € 549,11 €

www.opel.be
 

D'autres essais routiers vous sont accessibles ici

Haut de page

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT



Services

Partenaires

Positionnement et Statistiques Gratuites

 
 
| Conditions générales d'utilisation | Publicité sur ce site | Contact |
 
  © AUTOPRESS 2002 - 2012 - Created & Powered by Marc Lebrun
Le site est optimisé pour une résolution d'écran de 1024 par 768 pixels