www.autopress.be
Nederlands Nederlands 

Essai Routier AutoPress




Abonnement Gratuit
Colophon
AutoPress en Favoris
Contactez AutoPress
Assurances auto
 
                            

 

Kia Venga

Texte : Bob MONARD

 

Totalement conçue, développée et produite en Europe, la Venga entend tailler des croupières aux Renault Grand Modus, C3 Picasso, Nissan Note, Suzuki SX4, Ford Fusion et Opel Meriva. Chaud, chaud ce segment B qui capte près de 32% du marché européen…

Ce nouveau Kia affiche clairement ses ambitions commerciales : être diffusé à mille huit cents exemplaires dans notre plat pays. Faut lui reconnaître une bouille sympa, des rondeurs bienvenues ainsi que trois arguments-massue : la garantie de 7 ans pour le groupe motopropulseur, 5 ans ou 150.000 kms de garantie totale ainsi qu’une garantie anticorrosion de 12 ans.


« La Venga offrira toute la commodité et la polyvalence dont une famille européenne pourrait avoir besoin. », expliquent avec conviction ses géniteurs.


Commode, la Venga l’est. Son comportement routier est aussi rassurant que ludique dans une succession de lacets escarpés où les sièges offrent un soutien appréciable. Boîte manuelle à 5 et 6 rapports ou automatique à 4 rapports selon l’accouplement avec deux blocs essence et diesel de 1400 cc et 1600 cc. Relativement souples, ils développent respectivement 90 et 125 chevaux ainsi que 75 ch et 90 ch pour le p’tit mazout et 115 ch pour le gros mazout. 4 disques et la direction assistée électrique figurent sur la fiche signalétique. L’habitabilité générale est soignée: largeur aux coudes, garde au toit à l’arrière, coffre de 570 à 1253 litres,…la Venga (+/-1200 kg à vide) est « dans le bon » ! L’assise de la banquette arrière (2/3 – 1/3) coulissant sur 13cms ainsi que le toit vitré panoramique ouvrant-basculant-coulissant seront appréciés comme il se doit.

 

Par contre, d’aucuns préféreront une suspension moins ferme et une insonorisation plus costaude du bloc moteur. Rayon finition, l’offre est copieuse et comblera les plus exigeants. Sachez tout d’abord que le stability control, le help control et l’installation audio avec commande au volant et 6 haut-parleurs, le pare-brise réduisant les ultraviolets, les vitres avant électriques et les gaines de ventilation de banquette arrière font partie de l'équipement de série. De la version de base identifiée Lounge à la griffe Evoque en passant par la Fusion, on pointera l’air co, les jantes en alliage 16 pouces, les phares antibrouillard avant, des rétroviseurs électriques rabattables avec répéteur de clignotant et 4 vitres électriques.


À l'intérieur, on trouve deux imposants inserts verts flashy ceinturant la console centrale où peut se loger l’écran GPS : cette touche écolo se prolonge jusqu’au volant, au pommeau de levier de changement de vitesse et aux sièges. Régulateur de vitesse et limiteur de vitesse, habillage intérieur en cuir et tissu ainsi qu'un accoudoir de siège conducteur réglable sont aussi prévus.
Comme des jantes en alliage jusqu'à 17 pouces, des vitres teintées, un dispositif d'accès sans clé et le bouton start/stop du moteur, les rétroviseurs externes chauffants et rabattables ainsi que des sièges avant chauffants.


Citons encore un système de surveillance de la pression des pneus, des capteurs d'aide au stationnement arrière et une caméra de recul avec écran dans le rétroviseur intérieur. De quoi richement doter ce véhicule qui peut profiter d’une face réussie avec ses blocs optiques en amande encadrant une grille moteur chromée en nid d’abeille. Son profil n’est pas en reste avec sa ligne de caisse plongeante soulignée par des flancs barrés par un trait oblique.


Cette Venga qui avoue 4,068 m en longueur pour 1,765 m en largeur et 1,6 m en hauteur, sera commercialisée fin de ce mois de décembre :de 14.890 € à 20.090 € pour les essence et de 16.090 € à 20.790 € pour les diesel. Petite lacune que l’importateur belgo-luxembourgeois s’est juré de gommer au plus tôt: la déclinaison la plus propre « Ecodynamics » se situe à 117 g de CO2 au km. Deux de trop pour bénéficier de primes gouvernementales. Pas de quoi altérer le moral de Kia Belgium qui est passé de 0,025% de parts de marché en 2002 à +/- 2% sept ans plus tard.


Sœur de la Soul, ce minispace coréen sera l’une des attractions du stand Kia au salon de Bruxelles période durant laquelle des packs d’accessoires (Travel, Business, Elegance, Navigation,…) seront facturé à mi-prix !
Et l’on nous annonce des moteurs plus intéressants pour le Sorento, un nouveau Sportage au Salon de Genève 2010 ainsi qu’une gamme complètement renouvelée en 2012.

 



Copyright 2002-2014 (C) All Right Reserved by AutoPress - Created, Powered & Designed by Marc Lebrun Home || Conditions Générales || Contact || Partenaires || Colophon  
Website templatesBusiness directory UKYellow pages USWebsite design companyWeb design directoryWeb design directory AustraliaWeb design directory CanadaFree cars / automotive web templates
Toute utilisation ou reproduction - même partielle - du contenu de ce site sans autorisation préalable de l'éditeur est strictement prohibée et illicite