Sur le web  Sur www.autopress.be

 
 
Nederlands  English  Deutsch    | Accueil | Newsletter | Contact | Recommandez ce site| Annuaire | Livre d'Or |
 
 

Rubriques
Pratique

 
ESSAI ROUTIER
 

 

  Suzuki Jimny Cabrio

Lorsque plaisir, loisir et déplacements s'unissent !

Marc Lebrun

« L’accro du piston » s’est laissé aller à tester la Suzuki Jimny Cabriolet, et grand bien lui en à pris !
Dans l’esprit embué qui est le sien et qui le caractérise à plus d’un titre, il avait imaginé prendre place à bord d’une Ignis relookée, seulement, il avait tout faux, la Jimny est un véhicule à part entière et incomparable.
Si elle n’avait du 4x4 que le design, j’aurais aisément pu adhérer à son raisonnement, seulement voilà : non contente de se hisser dans le peloton de tête des tout-terrains les moins onéreux du marché, ce sympathique petit SUV est également un des plus économiques au niveau de la consommation de carburant !

Aussi, j’ai été fort surpris d’apercevoir notre « accro du piston » arborer un sourire radieux, les cheveux au vent derrière le volant de cette Jimny, et ce, malgré la faible cylindrée du 1.300 cc à 16 soupapes qui la propulse.
Pour preuve, je me permets de vous livrer littéralement ses dires recueillis à sa descente du Jimny après un périple effectué hors des entiers battus, je cite : « elle est vraiment très chouette ! »
Et notre ami n’est pas poète, croyez-moi bien, aussi, le fait de s’être exprimé d’une telle manière et d’une telle profondeur à l’adresse d’un véhicule m’a remué, je vous le concède bien volontiers.

L’espace qui m’est imparti sous cette rubrique serait manifestement bien trop restreint que vous vous livrer les impressions de notre « accro du piston », toutefois et après traduction, je relaterai brièvement ses impressions tant que faire se peut…

La circulation urbaine lui sied à ravir. Sa direction assistée et sa position de conduite surélevée lui confèrent un avantage certain, sans omettre ses dimensions réduites.
Le moteur souple ronronne mélodieusement, et même si les rapports de boîte s’avèrent assez courts, le plaisir de conduite procuré à bord demeure permanent.
Au sortir des chemins bétonnés, la Jimny se révèle être une redoutable grimpeuse, franchissant à souhaits les obstacles naturels avec une aisance déconcertante. Dire d’elle qu’elle à tout d’une grande serait trop facile, et déjà utilisé par d’autres, mais c’est à mes yeux le qualificatif qui lui sied le mieux.
Sa suspension à ressorts hélicoïdaux est ferme mais totalement adaptée à son caractère et à l’usage présumé de ce type de véhicule.
L’équipement à bord est complet et de bon goût, avec entre-autre de série : direction assistée, lève-vitres avant à commande électrique, verrouillage centralisé des portes et du coffre, rétroviseurs extérieurs à réglage électrique, double air-bag avant, système d'immobilisation avec puce dans la clé, vitres teintées, troisième feu stop, siège conducteur réglable en hauteur, trappe à essence déverrouillable de l'intérieur, compte-tours, montre digitale, etc.
Je rejoindrai cependant notre « accro » pour ce qui concerne le dessin de la face avant, les optiques sont par trop généreuses et annihilent quelque peu le look baroudeur de l’ensemble.

Même si la Jimny ne rechigne pas à effectuer les trajets autoroutiers, il conviendra néanmoins à noter que ce n’est pas là son terrain de jeu favori.
Il s’agit sans nul doute d’un véhicule qui rencontrera un franc succès auprès des jeunes (et même des moins jeunes…)

L’impression d’ensemble générée au terme de notre essai révèle une impression de fiabilité assez extraordinaire, mais il y a un revers à toute médaille !
En effet, la conception ne souffre quasi d’aucune critique, hormis le remontage du soft top. Ce cabrio se découvre en cinq parties :

  • Au-dessus des sièges avant
  • Au-dessus des sièges arrière
  • Lucarne arrière (fermeture éclair + clips + velcro)
  • Fenêtre souple arrière droit (fermeture éclair + clips + velcro)
  • Fenêtre souple arrière gauche (fermeture éclair + clips + velcro)

Autant le démontage se veut aisé, autant la remise en place du toit est pénible, longue et fastidieuse, manuel à la main. Peut-être que l’habitude et l’expérience aidant…

Moteur 1.328 cc - 16 soupapes
Alimentation Injection électronique 
Cylindres 4 en ligne
Boîte 5 manuelle
Transmission Roues avant + 4x4
Puissance maxi 81,6 cv / 60 kW à 5.500 tr/mn
Couple maxi 110 Nm à 4.500 tr/mn
Alésage/Course 78/69,5
Taux de compression 9.5:1
Chevaux fiscaux 7
Vitesse de pointe (sur circuit) 140 km/h
CONSOMMATION
Cycle urbain 9,4 litres
Cycle extra-urbain 6,4 litres
Cycle combiné 7,5 litres
Capacité du réservoir 40 litres
POIDS
Masse du véhicule en ordre de marche 1.075 kg
Masse maximale autorisée 1.420 kg
Capacité de traction (remorque freinée) 1.300 kg
Capacité de traction (remorque sans frein) 350 kg
Volume du coffre 83 > 621 litres
DIMENSIONS
Longueur 4,625 m 
Largeur 1,645 m
Hauteur 1,670 m
Empattement 2,250 m
Voie avant / arrière 1,355 / 1,365 m
Garde au sol 190 cm
DIRECTION
Assistée - Rayon de braquage 4,9 m
SUSPENSION
Avant Essieu rigide 3 points
Arrière Essieu 3 points
FREINS
Avant Disques
Arrière Tambours
TARIF
JIMNY Cabrio 13.099 € (528.412 Bef)
JIMNY Cabrio Automatique 14.099 € (568.752 Bef)
JIMNY Berline 12.899 € (520.344 Bef)


 

JIMNY (3).JPG (299632 octets) JIMNY (4).JPG (222846 octets) JIMNY (5).JPG (177140 octets) JIMNY (6).JPG (193581 octets) JIMNY (8).JPG (193563 octets)

 

D'autres essais routiers vous sont accessibles ici

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT



Services

Partenaires

Positionnement et Statistiques Gratuites

 
 
| Conditions générales d'utilisation | Publicité sur ce site | Contact |
 
  © AUTOPRESS 2002 - 2012 - Created & Powered by Marc Lebrun
Le site est optimisé pour une résolution d'écran de 1024 par 768 pixels