Menu HTML / Javascript : Aperçu
FacebookTwitterInstagramRejoignez-nous sur TumblrRejoignez-nous sur Pinterestemail NL
AutoPress.be    AutoPress.be  
Essai Auto
Article rédigé parBenoît Piette      Publié le
Vendredi 03 janvier 2020

La VW Golf GTE

Electrisante !


 

Photos

 

Avec la venue des véhicules hybrides, l'accent des constructeurs a été mis sur l’économie en carburant et par conséquent de faibles émissions.

 

Mais leur hybridisme a souvent été synonyme de pâles performances. Chez VW, la Golf GTE a été développée pour faire mentir cette interprétation.

Pour le style, le constructeur allemand a pu toujours garder une certaine sobriété dans ses véhicules à caractère sportif, il en est de même pour la Golf GTE.

Bardée de discrets liserés bleus, cette Golf “Hybride Plug In” arbore un look sportif avec son logo GTE sur ses quatre faces, des pare-chocs plus agressifs, un double échappement chromé, un spoiler de toit et… ses étriers de frein peints en bleu. Les feux de jour en forme de C sont aussi caractéristiques.

Par rapport aux versions thermiques, la GTE perd plus de 100 dm³ de volume de coffre (272 dm³ à 1.162 dm³).


A l’intérieur, une Golf reste une Golf ! Pour l’occasion, la GTE se pare d’une sellerie sport en tissus écossais calquée sur celle de la légendaire GTI. Mais ici, la dominante est bleue au lieu de rouge avec des surpiqûres de même couleur. Son volant en cuir frappé du logo GTE reprend également ces surpiqûres bleues.

L’instrumentation numérique appelée l’Active Info Display est naturellement adaptée à sa double propulsion : en conséquence, elle reçoit deux jauges au graphisme identique : l’une pour le niveau de la batterie et l’autre pour le réservoir de 40 l.

On note aussi l’assistant de conduite dans les embouteillages, et le système d’infodivertissement optionnel «Discover Pro» avec un écran 9,2″ et sa commande gestuelle.

Sous le capot, on y retrouve un moteur essence turbo à injection directe de 1395 cm³ TSI modifié délivrant ici une puissance de 150 ch entre 5.000 et 6.000 rpm et un couple maximum de 250 Nm entre 1.500 et 3.500 rpm. Il est accouplé à un moteur électrique de 102 ch (75 kW) alimenté par une batterie de 8,7 kWh. Cette dernière se recharge à 100 % en 3h45 sous 2,3 kW (domicile) ou 2h25 en 3,6 kW.

Moteurs combinés, la puissance réelle atteint 204 chevaux qui lui permettent de pointer à 222 km/h et d’atteindre les 100 km/h en seulement 7,4 sec.

Cette chaîne cinématique est couplée à une boîte DSG à six rapports. Comme d’habitude, différents modes de conduite sont possibles :


- Un mode EV, entièrement électrique, lui confère une autonomie qui approchera les 40 km. avec une vitesse maximale de 130 km/h.


- Un mode hybride qui optimise l’efficience et la consommation pour autoriser une autonomie d’environ 600 km.


- Un mode GTE qui utilise la pleine puissance des deux motorisations pour obtenir un maximum de performance au détriment de la consommation et de l’autonomie. A noter que sa puissance se diffuse plus linéairement que dans les versions thermiques pures.

En outre, deux autres modes auxiliaires rendent possible la conservation de l’énergie de la batterie ou en forcer sa recharge via le moteur thermique (avec, à la clé, une consommation plus élevée).

A condition de recharger régulièrement la batterie, la Golf GTE offrira des consommations nettement inférieures à 5 l/100 km voire nettement moins si le mode EV est utilisé le plus possible.

 

Dommage que la recharge de la batterie ne s’effectue encore qu’en courant alternatif donc pas de prises CHAdeMO (https://www.chademo.com), ni de prises CCS (Combined Charging System)…


En revanche, si le mode GTE est sportivement exploité, la consommation s'élèvera et pourra friser les 10 l/100 km, ce qui reste encore très raisonnable vu sa cavalerie.

En termes de comportement routier, il est évident que le poids conséquent de la batterie diminue quelque peu son dynamisme par rapport à ses sœurs GTI et même GTD. Mais avec cette vision de la sportive de demain, VW a pu relier deux mondes que tout opposait : chapeau !

Proposée à partir de 41.175 EUR notre exemplaire disposait entre autre du pack Travel (1.230 EUR, GPS, camera de recul et rétroviseurs rabattables électriquement), Driver Assistance II + TSR (1.385 EUR), des phares à DEL (1.810 EUR), pack Confort (855 EUR) ce qui a fait monter la facture à 50.240 EUR !

 

Photos

Cliquez sur la vignette pour l'afficher à sa taille réelle

 

 

 

     
         
 
         
 
         
 
         
 
         
 
         


Passionné(e) de voitures et de motos ?

Abonnez-vous à l'un de nos réseaux sociaux ci-contre et demeurez informés en temps réel de l'actualité automobile sur AutoPress


AutoPress on Facebook  AutoPress on Twitter  AutoPress on Instagram   AutoPress on Pinterest

  AutoPress on Tumblr  AutoPress on Linkedin 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Copyright 2002-2020 (C)
All Right Reserved by AutoPress - Created, Powered & Designed by
Marc Lebrun
Toute utilisation ou reproduction - même partielle - du contenu de ce site sans autorisation préalable de l'éditeur est strictement prohibée et illicite