FacebookTwitterGoogle Plusemail Rejoignez-nous
NL
  www.autopress.be
Essai Auto
Article rédigé par Bob MONARD     Publié le Vendredi 05 février 2016

 

Mini Clubman 2016 : une Mini maximisée

Mais qu’est-ce qu’elle a grandi ! Et ces petites joues bien potelées. Une bien belle enfant, je vous assure !

Par Bob Monard à Stokholm

 

Mini Clubman

Ces compliments, qu’adresserait volontiers un adulte aux parents de leur fille, sont tout aussi applicables à la Mini clubman cuvée 2015. Soit 46 ans après la naissance de la Mini clubman Estate dont les premiers tours de roues remontent à 1969. Elle tient le bitume jusqu’en 1982 et est relayée en 2007 par la Clubman reconnaissable parmi toutes à sa petite porte latérale droite pour accéder aux places arrière. Le présent opus propose la bagatelle de six ouvrants : quatre portières pour les conducteur et passagers ainsi que 2 portes pour le coffre dont la capacité oscille entre 360 et 1250 litres. Son ouverture peut s’effectuer via un mouvement du pied sous le pare-chocs.


Le poste de conduite n’a plus rien à voir avec celui de la précédente version. Le tachymètre se loge dans l’hémisphère nord du volant, vitesse et GPS sont en lecture tête haute et le grand disque central du milieu de planche de bord concentre l’affichage des fonctions du véhicule, d’infodivertissement, de téléphone et de navigation.

 

Mini Clubman


Les sièges offrent un maintien irréprochable, l’habitacle est particulièrement soigné avec cuir et plastics souples, les espaces de rangement idéalement conçus.

Cette Mini – c’est son nom générique car avec ses longueur et largeur respectivement accrues de 27 et 9 cms pour un empattement majoré de 10 cms - mériterait le label Maxi comme sa glorieuse aïeule de 1969. Car elle fait maintenant 4,253 m de long, 1,8 m de large et son empattement atteint 2,670 m. Excusez du peu.

Coté nouveauté, on liste le frein électrique et une boîte automatique Steptronic à 8 rapports. Sous le capot, on trouve trois blocs essence : un 3 cylindres de 1499 cc et 102 ch pour la One, un 3 cylindres de 1496 cc et 136 ch pour la Cooper ainsi qu’un 4 cylindres de 1998 cc et 192 ch pour la Cooper S.
119 à 147 grammes de CO2 au kimomètre.


Et trois diesel : un 3 cylindres de 1499 cc développant 116 ch dans la One ainsi que deux 4 cylindres de 1998 cc de 150 et 190 ch por la Cooper D et Cooper SD. Côté CO2, on table sur 99 à 122 grammes selon la version.

 

Mini Clubman


Les modes de Mini Driving sont au nombre de 3 : outre le MID, le mode SPORT et le mode GREEN sont activables via un rotacteur, situé à l’embase du levier de commande des vitesses ou du levier de sélection.

Tout cela se positionne dans un univers de systèmes d’aide à la conduite : aide au stationnement, caméra de recul et Driving Assistant avec régulateur de vitesse actif, alerte de collision et de présence de piétons avec fonction de freinage, lecture des panneaux de signalisation, assistant feux de route anti-éblouissement, programme d’infodivertissement de Mini Connected,…

L’épreuve du test routier se solde sans surprise. Mauvaise, s’entend ! Si le living room s’avère des plus trendy et cosy, la conduite n’est pas en reste. En effet, le velouté de la transmission « octopignonne » est goûteux en diable : pas la moindre once de brusquerie dans la montée dans les tours comme dans la décélération. Avec tout ce que cela induit comme confort. Toujours aussi sereine sur parcours sinueux, cette Clubman est donc devenue une familiale avec du peps. Car son look la radicalise de la défunte à laquelle elle succède avec brio.

 

Mini Clubman


Si la proue évolue discrètement, la poupe opte pour des leds horizontaux plus qu’imposants qui remplacent les humbles optiques verticales d’antan. Autre particularité : une pression sur la pédale de frein allume les optiques intégrées dans le bouclier et dans le becquet. Original, isn’t it ? Mieux encore : le témoin du branchement de l’alarme apparaît dans le bout d’antenne vissé sur l’arrière du toit. Deux regrets toutefois : celui de n’avoir pu enfoncer l’accélérateur because les récurrentes et draconiennes limitations de vitesses sur le territoire suédois. Secundo l’absence d’une motorisation diesel pourtant appelée à se tailler un franc succès dans nos contrées. Dans la continuité des « prédécesseuses ».
Et cela dans une fourchette de prix 21.940 à 29.790 €.

 

Mini Clubman


Alors ?... Eh bien la Clubman s’est arrondie et élargie afin d’offrir plus d’espace confortable et subtil à ses occupants. Mais à l’instar d’une adolescente passée à l’âge adulte, son ADN (unicité du style) ne varie pas d’un iota. The honor is safe : fine !



Les Bancs de l'Eco
AutomoBelles
Signalisation
Roue Libre
Trucs & Astuces
Car of the Year

 

 

 

 

Remonter  

 

 


Copyright 2002-2020 (C)
All Right Reserved by AutoPress - Created, Powered & Designed by
Marc Lebrun
Toute utilisation ou reproduction - même partielle - du contenu de ce site sans autorisation préalable de l'éditeur est strictement prohibée et illicite