FacebookTwitterGoogle Plusemail Rejoignez-nous
NL
  www.autopress.be
Essai Auto
Article rédigé par Bob MONARD     Publié le Lundi 15 février 2016

 

Renault Mégane : et de 4 !

La Mégane fête ses 20 printemps. Elle se renouvelle esthétiquement et technologiquement. Séduction réussie.

Par Bob Monard à Lisbonne

 

Renault Mégane 2016

Chez Renault, c’est jamais 3 sans 4 ! Après les Espace, Kadjar et Talisman, 2015 salue la 4ème nouveauté de l’année : la Mégane.


4ème du nom, la nouvelle Mégane est la fois plus longue de 6,4 cms (4,359 m) et plus basse de 2,5 cm (1,447 m). Elle repose sur des voies plus larges à l’avant et à l’arrière, reçoit un empattement plus important (+ 2,8 cm soit 2,669 m) et un porte-à-faux arrière plus court de 2,1 cm (77,1 cm). Elle est proposée tant en diesel ( 90, 110, 131 et 165 ch) qu’en essence (100, 132 et 205 ch). Epaules larges et lignes tendues expriment le dynamisme de cette berline compacte dont la face avant reprend l’ADN des Espace et Talisman : la calandre évasée avec l’impressionnant logo verticalisé est ceinturée par une signature lumineuse LED en C.

 

Renault Mégane 2016


Le bas des flancs est rehaussé d’une aile de requin tandis qu’à l’arrière les LED allumés en permanence dessinent une signature sur toute la largeur du hayon. Le coffre généreux (434 litres) accueille avec aisance les bagages tarabiscotés. Le cockpit, en plastic dur de belle facture, privilégie la fonctionnalité ergonomique : affichage tête haute (vitesse instantanée, guidage navigation, limitation de vitesse) en couleurs, tableau de bord avec écran TFT 7 pouces en couleurs, tablette multimédia R-Link 2 centrale et verticale qui gère les prestations du véhicule, volant cuir, cinq niveaux de sellerie, inserts plastics chromés,…l’ensemble s’avère agréable à la vue comme au toucher.

Au volant de la diesel 130 ch, on apprécie le soutien et le confort des sièges - cinq niveau de sellerie - dont celui du conducteur avec fonction chauffante/massante et réglage lombaire électrique. La position de conduite idéale est vite trouvée pour savourer le moelleux de la mécanique aussi souple que bien insonorisée à tous les régimes. La boîte est avantageusement étagée, le comportement est gratifiant tant à l’accélération qu’au freinage et l’amortissement plaira au plus grand nombre : oui, franchement il se dégage de cette Mégane une homogénéité de très bon aloi.

 

Renault Mégane 2016

 

D’autant que le R-Link2 permet de gérer le multimedia, la navigation, la téléphone, la radio, les aides à la conduite, le 4 Control ainsi que la technologie Multi-Sense qui agit sur la réponse de l’accélérateur et du moteur, sur le temps de passage des vitesses avec une boîte auto EDC à double embrayage et à 7 rapports, sur la fermeté de la direction et sur l’ambiance lumineuse ( blanc, rouge, bleu, violet et vert) de l’habitacle. Mieux, pas moins cinq modes de conduite figurent au programme : neutre, sport, confort, personnalisé et éco. Sans oublier la personnalisation du son moteur : neutre, confort et sport.

Outre les traditionnelles aides à la conduite, on retient la commutation automatique feux de route/croisement, l’aide au stationnement avant, arrière, latéral, le parking mains libres,…Vous avez dit richement dotée ? On y ajoutera les différentes déclinaisons Life, Zen, Intens et Bose Edition qui la situent entre 17.950 et 29.950 euros.

 

Renault Mégane 2016


Destinée à usage polyvalent avec une banquette arrière aux dossiers asymétriques, la Mégane 4 se révèle à l’aise en toutes circonstances et sur tous les parcours. Elle semble en tous cas bien affûtée pour s’en aller jouer sur les plates bandes des 308, Golf, Astra, C4 et Focus. Quelques petits reproches après ce galop d’essai : l’espace ténu réservé aux jambes des passagers arrière malgré l’empattement revu à la hausse, le seuil de coffre un peu trop haut, un réservoir de 47 litres au lieu des 60 de la précédente et un R-Link 2 dont la pleine performance est l’affaire de geek !

 

GT : 205 chevaux


Sûr que sa version « mieux nantie » intéressera plus particulièrement nos amis-lecteurs. Badgée GT, cette Mégane est le fruit du travail de Renault Sport. Jantes alu 17 pouces, palettes au volant, pédalier alu, vitres arrière surteintées, réduction de 40% de l’angle au volant, boîte EDC à 7 rapports, 0 à 100 km/h en 7,1 secondes, launch control pour départ à efficacité maximale, multi-rétrogradage accéléré,…On relève aussi – une première mondiale dans ce segment – le châssis 4Control qui gère le braquage des roues arrière. Tout bénéfice pour le dynamisme et la précision dans les courbes. Maniabilité à basse vitesse, stabilité à haute vitesse, réduction de roulis,…tout profit pour l’agrément de conduite qui profite des réglages spécifiques des liaisons au sol.

 





Les Bancs de l'Eco
AutomoBelles
Signalisation
Roue Libre
Trucs & Astuces
Car of the Year

 

 

 

 

Remonter  

 

 


Copyright 2002-2020 (C)
All Right Reserved by AutoPress - Created, Powered & Designed by
Marc Lebrun
Toute utilisation ou reproduction - même partielle - du contenu de ce site sans autorisation préalable de l'éditeur est strictement prohibée et illicite