www.autopress.be
Nederlands Nederlands 
Essai Routier AutoPress

 




Abonnement Gratuit
Colophon
AutoPress en Favoris
Contactez AutoPress
Assurances auto
 
                            
Rejoignez AutoPress sur FacebookRejoignez AutoPress sur Twitter

 

Tiguan, le crossover selon VW

Texte & photos : Benoît PIETTE

02/04/2012

 
Volkswagen TiguanDepuis ses presque cinq ans d’existence, le Tiguan a déjà fait l’objet d’un face lift en 2011. Présenté qu’en 4x4 en 2007, celui-ci s’est urbanisé un plus tard en proposant une version 4x2 plus accessible aux bourses des citadins férus de cross-over et pour qui, les seuls obstacles ne seront que des casse-vitesse et autres joyeusetés qui poussent en ville. Malgré ses versions « légères », le Tiguan a toujours conservé une masse maximale tractable de deux tonnes.


Une silhouette élégante : un Touareg en miniature ?


S'écartant du design coréen très contemporain, le Tiguan reprend l’esthétique maison qui colle si parfaitement avec la philosophie de ce constructeur réputé pour la robustesse de ses produits. Toutefois, depuis son face-lift, il faut avouer que sa ligne est plus féline grâce à un avant plus effilé entouré d’optiques qui s’étirent légèrement sur les flancs.


A l’intérieur, le bon goût et la rigueur se marient pour donner un design sobre et fonctionnel mais qui ne souffre d’aucune critique au niveau de la finition. Les sièges sont fermes mais leur ergonomie est bonne.


Volkswagen TiguanPour avoir réalisé un trajet de plus 700 km sur le même jour, votre serviteur et ses quatre passagères peuvent témoigner n’avoir décelé aucune courbature. En outre, le coffre de 470 dm³ a pu engloutir l’entièreté des bagages prévus pour ce voyage. La banquette arrière peut également coulisser et de plus, pour de longs objets, le siège du passager avant peut être abaissé. Banquette arrière rabattue, c’est plus de 1,5 m³ avec un poids de 650 kg qui pourra être casé sans encombre.


Depuis son face-lift, la technologie embarquée se veut complète et particulièrement "à la page" avec un détecteur de somnolence, des dispositifs de gestion automatique des feux de route "Light Assist" et "Dynamic Light Assist" avec phares Bi-Xénon (le tout assisté par caméra) ainsi qu’un assistant au maintien de cap "Lane Assist". Pour se garer, l'option " Park Assist" vous facilitera la vie. En outre, le catalogue des options propose un antipatinage électronique XDS, dont l’action s’apparente à celle d’un différentiel autobloquant inter-roues.


Un moteur archi-connu une tenue de route de routière.


Le Tiguan mis à notre disposition était propulsé par le moteur diesel 2.0 TDI de 140 CV développant un couple maximum de 320 Volkswagen TiguanNm dès 1.750 rpm. Souple et sobre selon VW, il ne consommerait que seulement 6 l/100 km avec 158g d’émission de CO2 au km. Hélas, nous n’avons pu exactement reproduire ces chiffres flatteurs, mais nous sommes toutefois parvenus à rester sous la barre des 7 litres, ce qui reste pourtant honnête vu son poids à vide (près de 1,7 T) et le nombre de passagers et de bagages que notre Tiguan avait embarqués pour ce périple.


Cette version possédait une transmission intégrale (4motion dans le jargon VW) muni d’un embrayage électro-hydraulique Haldex. Dans les conditions d’utilisation normales, 90 % de la force d’entraînement est transmise aux roues avant et 10 pour cent aux roues arrière, mais dans des conditions plus "délicates", ce rapport AV/AR peut varier pour aller jusqu’à 100 % sur le train arrière. Comme notre parcours était enneigé, nous avons pu apprécier la rapidité de réaction du système quand la route nous en a fourni l’occasion. La boîte DSG à sept rapports est un régal de rapidité et de douceur. La direction reste précise sans toutefois atteindre la vivacité que l’on ressent dans le Nissan Qashqai.


Qu’en penser ?


Malgré que le Tiguan soit de dimensions plus raisonnables que le Touareg (4,43 x 1,83 x 1,69 m), il est évident que la ville n’est pas exactement son terrain de jeu, certes il se débrouille plutôt bien, mais les routes ouvertes ou les chemins seront toujours sa tasse de thé d’autant plus que sa consommation reste mesurée. En version 4motion, il pourra également plus que se débrouiller en tout terrain mais il cèdera cependant sa place aux vrais 4x4 quand les difficultés de franchissement apparaîtront.
Avec ses cinq places, il garde aussi un confort tout germanique qui permet néanmoins de garder sa colonne vertébrale en excellente forme. Reste que son prix élitiste (notre exemplaire dépassait les 37.000 EUR) sera peut-être un frein pour certain.

 

Volkswagen Tiguan


       
  Interviews Rubriques Pratique
       
  AutomoBelles Essais autos Petites annonces autos & motos
  Roue Libre Essais motos Panneaux de signalisation
    Assurances auto Contrôle technique
    Concept Cars Trucs & Astuces
Sur les bancs de l'Eco Voitures de l'année
      Importateurs autos et motos
       
Abonnement Gratuit à la newsletter AutoPress

 
 
       


 

 

 


 

 

Copyright 2002-2014 (C) All Right Reserved by AutoPress - Created, Powered & Designed by Marc Lebrun Home || Conditions Générales || Contact || Partenaires || Colophon  
Website templatesBusiness directory UKYellow pages USWebsite design companyWeb design directoryWeb design directory AustraliaWeb design directory CanadaFree cars / automotive web templates
Toute utilisation ou reproduction - même partielle - du contenu de ce site sans autorisation préalable de l'éditeur est strictement prohibée et illicite