Rejoignez AutoPress sur FacebookRejoignez AutoPress sur Twitter

  Essai Routier

Home

Auto Pratique

Auto - Moto

Archives

Petites Annonces

NL

 

Abonnement Gratuit
Colophon
AutoPress en Favoris
Contactez AutoPress
Assurances auto
 

 


Bob Monard

  Toyota RAV4
  Et de quatre !

 

  22 Mai 2013

 


Apparu en 1994, restylé en 2000 et 2006, le SUV de Toyota s’offre une toute nouvelle robe.
L’idéal pour guerroyer dans un segment qui ne cesse de prendre de l’ampleur...

Lancé voici 19 ans, le RAV4 de Toyota est le tout premier véhicule de loisirs actifs à 4 roues motrices : 3,695 m, 2 litres de cylindrée transversal dans une carrosserie monocoque et une suspension à roues indépendantes !


Ce segment explose continuellement en Europe : en 2011, 772.346 SUV compacts se sont vendus en Europe de l’Ouest. Plus les 265.647 ventes en Russie. Depuis 1994, les trois générations du RAV4 se sont vendues dans plus de 150 pays à plus de 4,5 millions d’exemplaires, dont plus de 1,2 million en Europe.
En 2010, 10 modèles se disputaient le marché pour dix-neuf aujourd’hui dix.

Apprécié pour sa maniabilité, sa facilité d’accès doublée d’une vision dominante de la route, son architecture, sa modularité et ses aptitudes rassurantes, le nouveau RAV4 veut répondre fidèlement aux attentes des familles actives avec adolescents toujours en quête de plus d’espace et de modularité.


Offrant un style extérieur qui se veut plus affirmé, plus élégant et plus dynamique doublé d’ un intérieur raffiné de haute qualité, une habitabilité et une capacité de chargement supérieures ; il gagne incontestablement en confort, polyvalence et sécurité.
Pendant que ses motorisations voient leurs émissions de CO2 se réduire de 11 %.


Le nouveau RAV4 profite de nouveaux réglages des suspensions avant et arrière, d’une direction assistée électrique redéfinie et de l’ajout d’un mode Sport à sa transmission intégrale sophistiquée baptisée « IDDS » : la stabilité et l’agilité sur les chaussées sèches ou humides s’en voient bonifiées.

Lorsqu’on entame le tour du proprio, c’est incontestablement le museau familial el les optiques arrière qui flashent ! Un phare parallélépipède, flanqué d’un trapézoïdal vers le centre du capot, se blottissent amoureusement contre le chrome qui se jette sur le logo niché au centre de la toute petite calandre. Quel contraste avec le RAV 3 !...Un peu plus bas, c’est un H évasé en plastic noir mat qui s’en va épouser les arches de roues et les soubassements de portes en ce compris jusqu’au bouclier arrière.

 

La barre chromée au ras de sol confère un look certain à la face avant dont le capot à peine bombé dégage une sérénité de bon aloi. La face arrière, aux optiques résolument horizontales et non plus verticales, oublie la poignée d’ouverture de coffre traditionnellement située à l’extrême gauche et s’en remet à une ouverture/fermeture électrique située au milieu. Pas mal pour éviter de se souiller les paluches. La malle arrière (547 à 1746 litres) reçoit un filet avec 3 positions supérieures et 2 inférieures. Les sièges offrent un soutien délectable : de bon augure pour le franchissement et les longues randonnées. Le cuir de la planche de bord, élégamment surpiquée et signée d’un chrome qui court du poste de conduite à l’extrémité latérale droite, produit son effet.


L’équipement est copieux, la finition sérieuse et l’habitabilité remarquable surtout à l’arrière où l’on profite de l’empattement porté à 2,660 mètres pour une longueur horst tout de 4,57 mètres. Oublié donc les 3 portes et l’empattement court !

A l’épreuve du terrain a 4ème génération de RAV4 révèle un châssis bien à son affaire : bonne tenue de cap en virages serrés, peu sensible au vent latéral, cet SUV compact du 1er constructeur mondial – en termes de ventes, s’entend ! – préconise un usage paisible sans quoi sa consommation s’envole vers des chiffres que la bonne conscience éco-environnementale réprouve sans appel. Le 2 litres diesel 2 roues motrices avec boîte manuelle nous a paru bien à son affaire tandis que le 2.200 cc 4WD ne nous a pas particulièrement enthousiasmés : boîte auto d’une époque révolue, lent à la dégaine, bruyant lors des montées en régime,…il ne s’agit certainement pas de l’arme absolue du first nippon dans ce créneau sur lequel le Nissan Qashqai règne en maître. Visant cette année1500 ventes en traction dont 40 % de fleet, ce dernier RVA 4 est commercialisé sur notre territoire avec un 2 litres essence de 151 ch en traction intégrale et avec un 2 litres diesel de 124 ch (traction) ainsi qu’avec un 2,2 litres diesel de 150 ch et 4 roues motrices.


Les finitions sont au nombre de 4 : Active, Comfort, Lounge et Premium tandis que les prix s’échelonnent de 26.570 à 41.865 euros. Avantageusement remis au goût du jour, il reste à espérer que ce nouveau RAV4 recèle suffisamment d’arguments car la concurrence -offre et prix - est bien coriace…

 

 

 

Retrouvez tous nos précédents essais routiers


       
  Interviews Rubriques Pratique
       
  AutomoBelles Essais autos Petites annonces autos & motos
  Roue Libre Essais motos Panneaux de signalisation
    Assurances auto Contrôle technique
    Concept Cars Trucs & Astuces
Sur les bancs de l'Eco Voitures de l'année
      Importateurs autos et motos
       
Abonnement Gratuit à la newsletter AutoPress

 
 
       


 

 

 


Copyright 2002-2014 (C) All Right Reserved by AutoPress - Created, Powered & Designed by Marc Lebrun Home || Conditions Générales || Contact || Partenaires || Colophon  
Website templatesBusiness directory UKYellow pages USWebsite design companyWeb design directoryWeb design directory AustraliaWeb design directory CanadaFree cars / automotive web templates
Toute utilisation ou reproduction - même partielle - du contenu de ce site sans autorisation préalable de l'éditeur est strictement prohibée et illicite