Rejoignez AutoPress sur FacebookRejoignez AutoPress sur Twitter

  Essai Routier

Home

Auto Pratique

Auto - Moto

Archives

Petites Annonces

NL

 

Abonnement Gratuit
Colophon
AutoPress en Favoris
Contactez AutoPress
Assurances auto
 


Bob Monard

  Opel Insignia et Mokka

 

  Du neuf invisible

 

  28 Mai 2015



Trop souvent, des constructeurs annoncent une nouveauté qui n’en est pas vraiment une. Un phare étiré, une calandre raccourcie et un capot bombé tiennent plus de l’esthétique que de la nouveauté. Opel échappe - avec bonheur - à cette banalisation ambiante.
Ce ne se perçoit évidemment pas au premier coup d’œil mais elles sont neuves. Sous le capot !...


Opel Insignia


Très clairement, les Insignia et Mokka se sont revigorées et pas renouvelées. Mais les nouveaux blocs CDTI créent un fameux changement. Un, ces moteurs 1,6 et 2 litres remplacent les désormais vieux  1,7  et 2 litres. Deux, ces nouvelles (si, si !) motorisations  se montrent plus puissantes, plus propres et moins sonores.


Pour y arriver, les ingénieurs ont recouru à l’alu plutôt qu’à la fonte pour le bloc moteur.  In fine, le poids a été réduit sans altérer la puissance spécifique.  Le système d’injection à rampe commune permet aux 4 cylindres 16 soupapes de la Mokka de délivrer beaucoup de puissance tout en assurant un processus de combustion propre, doux et silencieux. Avec ses 136 ch (+ 6) et son couple de 320 Nm ( + 20) à 2000 tours, son taux de compression de 16 à 1 et la chaîne qui entraîne les deux arbres à cames, ce SUV urbain  vendu à 350.000 exemplaires profite d’une bonne qualité de démarrage à froid  et de moindres vibrations.


Avec 750.000 unités écoulées depuis 2009 lorsqu’elle s’adjuge le trophée européen « Voiture de l’Année », l’Insignia abrite en 2015 un 4 cylindres 16 soupapes turbo à géométrie variable qui libère 170 ch (+ 4%) pour un couple mxi de 400 Nm (+ 14 %) dispo entre 1750 et 2500 tours.  Bloc en fonte, culasse en alu, ce moteur se distingue par son dynamisme et sa discrétion dans ses déclinaisons Comfort, Edition, Cosmo et OPC-Line selon la configuration 4 et 5 portes ainsi que Sports Tourer. 225 km/h en pointe mais de faibles émissions et consommations.

Opel Mokka

Dans le chef de ces « éclairs », le résultat est probant. Très probant même. La Mokka Essentia, Enjoy ou Cosmo peut se targuer d’une mécanique vive secondée d’une boîte dont le maniement est un authentique régal. Cela dans une atmosphère parfaitement délectable tant l’insonorisation est soignée.  Pour sa part, l’Inisignia devient plus pêcheuse et donc savoureuse à mener. On connaissait le design plaisant, le comportement rassurant et les qualités de finition de la familiale. Ainsi que l’astucieux gabarit hors tout pour une belle habitabilité et le look attrayant du SUV urbain. Ils n’en sont que transcendés par leur nouveau merlin.


Si la Mokka figure également au catalogue avec des moulins essence de 115 et 140 ch comme LPG de 140 ch, la grande se propose en eurosuper avec 140, 170 et 250 ch.

Dans le jeu « cherchez c qui est neuf dans ce qui ne l’est pas », Mokka rime avec Insignia.
 

Retrouvez tous nos précédents essais routiers


       
  Interviews Rubriques Pratique
       
  AutomoBelles Essais autos Petites annonces autos & motos
  Roue Libre Essais motos Panneaux de signalisation
    Assurances auto Contrôle technique
    Concept Cars Trucs & Astuces


Sur les bancs de l'Eco Voitures de l'année
      Importateurs autos et motos
       
Abonnement Gratuit à la newsletter AutoPress

 
 
       


 

 

 


Copyright 2002-2020 (C)
All Right Reserved by AutoPress - Created, Powered & Designed by Marc Lebrun
Home || Conditions Générales || Contact || Partenaires || Colophon  
Website templatesBusiness directory UKYellow pages USWebsite design companyWeb design directoryWeb design directory AustraliaWeb design directory CanadaFree cars / automotive web templates
Toute utilisation ou reproduction - même partielle - du contenu de ce site sans autorisation préalable de l'éditeur est strictement prohibée et illicite