Rejoignez AutoPress sur FacebookRejoignez AutoPress sur Twitter
 
Home Auto Pratique Auto - Moto Archives Petites Annonces NL  
Abonnement Gratuit
Colophon
AutoPress en Favoris
Contactez AutoPress
Assurances auto
 

 

Hyundai Veloster 1.6 GDi DCT

Un petit coupé bien sympathique

Texte & Photos : Benoît PIETTE

30/07/2012

 
Pour la plupart des gens, Hyundai a toujours été le synonyme d’une marque où l’originalité n’était pas sa passion. Mais les choses changent au pays du matin calme, et c’est avec beaucoup d’intérêt que la presse automobile a suivi la genèse de ce nouveau petit coupé « 2 plus 1 portes » à savoir, le Veloster.


Veloster ? Quel drôle de nom pour une voiture !


Hyundai Veloster 1.6 GDi DCTEn fait, ce nom curieux ne serait que la contraction des mots Velocity et Roadster…
Par rapport au modeste « Scoupe » qu’il remplace, les progrès esthétiques sont indéniables et l’on retrouve ici la volonté de Hyundai de présenter des voitures de caractère plus affirmé.


Ce qui frappe au premier abord, c’est son allure râblée et dynamique campée sur ses quatre roues rejetées aux quatre coins du véhicule. Par sa calandre béante et ses gros feux rehaussés de DEL (très éblouissants !), le Veloster donne l’impression de vouloir avaler le bitume.


La poupe se veut inédite : les blocs de feux arrière suivent les lignes de la carrosserie pour venir se nicher sur l’épais pare-chocs arrière qui intègre des passages de roue musclés. Au centre, on découvre un double pot d'échappement, surmonté d'un diffuseur noir. Comme pour la Honda CR-Z, la vitre arrière est séparée en deux plans. Cette cloison de séparation est surmontée d’un béquet doté d'un essuie-glace arrière intégré. L’ensemble est vraiment spécial et donne un air de sauterelle que nous avions déjà relevé sur le Renault Wind.


Et enfin, il y a aussi cette originalité de disposer d'une portière supplémentaire du côté droit. Celle-ci, dont la gâche est dissimulée dans le montant de custode, permettra un accès plus aisé pour les éventuels passagers arrière… mais à la condition de monter à bord du côté « trottoir » ! Notons au passage que Hyundai propose pour le Royaume Uni une configuration « miroir » .


Hyundai Veloster 1.6 GDi DCTGrâce à un empattement de 2,65 m, deux adultes pourront confortablement s’y glisser. Le coffre possède une contenance de 320 dm³ qui peut être agrandie à un peu plus de 1 m³. Dommage que son seuil de chargement soit si haut !
L’habitacle se veut accueillant, à l’avant, les sièges en cuir sont enveloppants. Une attention bien sympathique : une petite patte ajustable permet au conducteur de saisir rapidement sa ceinture de sécurité sans devoir se contorsionner en arrière pour l’atteindre.


Le design du mobilier est inventif et donne une fraîcheur bien agréable à tout l’habitacle : par exemple, des poignées de porte à l’avant qui ressemblent aux poignées d'une valise. Se voulant familiale on y retrouve de nombreux compartiments de rangement. Grâce à un toit vitré qui peut être ouvrant en option, l’habitacle est particulièrement lumineux. Quant à la planche de bord, elle reste dans le même style, la console centrale se présente sous la forme d’un triangle bombé et renversé et dont la pointe est le bouton de démarrage (Keyless). D’après Hyundai, ce style se veut un clin d’œil à l’univers de la moto.


Le Veloster est relativement complet dans son instrumentation : un système Hyundai Veloster 1.6 GDi DCTstop & start ISG intelligent, un contrôle de pression des pneus TPMS (Tyre Pressure Monitoring System), un indicateur de changement de rapports de vitesse, des clignoteurs confort « one touch », un grand écran tactile central de 7". Si l’on opte pour la version Style, on y ajoutera des phares halogènes avec feux de jour à DEL, des pneus 215/40R18 montés sur de jolies jantes alu de 18", des rétroviseurs rabattables électriques, des phares et les essuie-glace automatiques, le Bluetooth, le cruise control, une caméra de recul, des pédales en alu…


Le Veloster n’est pour le moment propulsé qu’avec un quatre cylindres essence : le Gamma 1.6 GDi à injection directe affichant une puissance de 140 ch. à 6300 rpm et un couple de 167 Nm à 4850 rpm. Deux transmissions sont proposées : une boîte à six vitesses ou une boîte robotisée à double embrayage comportant également six vitesses, une première chez Hyundai.
Sur le plan de la sécurité, le Veloster est équipé de six airbags de série : deux frontaux, deux latéraux et deux airbags rideaux. Sa colonne de direction est de type télescopique et se rétracte en cas de collision frontale. Toutes ces recettes lui ont permis d’obtenir la note maximale de cinq étoiles aux crashs-tests Euro NCAP.


Mais oui, car il se conduit comme un vélo !


Alerte, le Veloster l’est, sa direction allie précision et légèreté néanmoins, celle-ci s’avère moins consistante que certaines de ses concurrentes européennes.


Hyundai Veloster 1.6 GDi DCTTrès agile, ce coupé est agréable à conduire ; naturellement sa suspension ferme et ses pneus à taille basse ne seront pas du goût de vos vertèbres, mais ils sont le gage d’une bonne tenue de route. Attention toutefois sur les longues courbes au revêtement « à la belge » prises à vive allure : l’arrière pourrait décrocher sans avertir.


Sans encore égaler la célèbre « DSG » de VW, la boîte « DCT » (Dual Clutch Transmission ) est très plaisante à utiliser. Ses deux embrayages permettent un passage de vitesses sans rupture de couple et sans à-coups. Un mode sport est également présent et peut s’opérer grâce aux palettes placées sous le volant. Il est heureux que ce mode soit proposé car le moteur ne se réveille vraiment qu’aux alentours de 3500 rpm ! Quoi qu’il en soit, le résultat reste excellent et renvoie les autres systèmes robotisés aux oubliettes de la technique automobile dépassée. En outre, cette transmission n’est pas énergivore : au terme d’un essai d’environ 450 km, la consommation s’est stabilisée à 6,8 l aux cent kilomètres soit exactement la valeur obtenue précédemment avec la version à boîte manuelle ! Contrairement à la boîte DSG de VW, le moteur peut être coupé même en position N ou même D… ce qui peut s’avérer dangereux.


Avec son réservoir de 50 litres, l’autonomie de ce petit coupé frisera donc les 700 km.
Notons qu’en Belgique, les Veloster sont proposés avec le pack Blue Drive de série, qui comprend notamment un système Start & Stop et un contrôle intelligent de l'alternateur.


Notons cependant quelques sifflements au niveau des rétroviseurs extérieurs et une visibilité ¾ arrière assez quelconque. De plus, la lucarne arrière reste bouchée partiellement par les appuie-tête arrière qui ne peuvent pas s’escamoter dans les dossiers.


Le Veloster c’est :


Tout d’abord une sculpture sur roues ! Dotée d’une silhouette anticonformiste unique, elle ravira celui ou celle qui veut se Hyundai Veloster 1.6 GDi DCTdéplacer autrement.
Mais ce n’est surtout pas une voiture de sport - d’ailleurs, le constructeur s’en défend - mais bien un coupé sportif aux performances intéressantes et consommant peu.


Incontestablement, le coupé Honda CR-Z va plus loin dans l’écologiquement correct, mais en roulant de manière citoyenne, il est fort possible de rester sous la barre des sept litres aux cent kilomètres.


Rappelons aussi que Hyundai offre un intéressant programme appelé « Five Year Triple Care » qui comprend cinq ans de garantie du constructeur avec kilométrage illimité, cinq d’ans d’assistance dépannage à travers toute l'Europe et cinq ans de contrôles « health check » gratuits par le concessionnaire.


Après avoir été présenté au salon de Genève 2011, le Veloster est disponible en Belgique depuis l’automne dernier. Pour être complet, une version portée à 186 ch. grâce à un turbo sera prochainement offerte sur le marché belge.

 

Hyundai Veloster 1.6 GDi DCT

 

Retrouvez tous nos précédents essais routiers


       
  Interviews Rubriques Pratique
       
  AutomoBelles Essais autos Petites annonces autos & motos
  Roue Libre Essais motos Panneaux de signalisation
    Assurances auto Contrôle technique
    Concept Cars Trucs & Astuces
Sur les bancs de l'Eco Voitures de l'année
      Importateurs autos et motos
       
Abonnement Gratuit à la newsletter AutoPress

 
 
       


 

 

 


Copyright 2002-2014 (C) All Right Reserved by AutoPress - Created, Powered & Designed by Marc Lebrun Home || Conditions Générales || Contact || Partenaires || Colophon  
Website templatesBusiness directory UKYellow pages USWebsite design companyWeb design directoryWeb design directory AustraliaWeb design directory CanadaFree cars / automotive web templates
Toute utilisation ou reproduction - même partielle - du contenu de ce site sans autorisation préalable de l'éditeur est strictement prohibée et illicite