Rejoignez AutoPress sur FacebookRejoignez AutoPress sur Twitter

  Essai Routier

Home

Auto Pratique

Auto - Moto

Archives

Petites Annonces

NL

 

Abonnement Gratuit
Colophon
AutoPress en Favoris
Contactez AutoPress
Assurances auto
 


Bob Monard

  Peugeot 308 GT

 

  La sportive fonctionnelle

 

  28 Mai 2015



Très bonne surprise apparue voici un an et demi, la 308 se complète d’une version GT. Tant en berline qu’en break. Tant en essence qu’en diesel.

Deux en une !

Peugeot 308 GT

Couronnée de 22 titres internationaux dont celui de la « Voiture de l’Année 2014 », la 308 s’est commercialisée à hauteur de 210.000 exemplaires en Europe à la fin du défunt millésime.


Badgée GT en rouge (et pas GTi) sur la calandre, les ailes avant et le hayon, elle vise prioritairement 87% de conducteurs masculins, passionnés et en quête d’une voiture sportive. Avec son assiette abaissée à l’avant (7 mm) et à l’arrière (10 mm), ses boucliers plus sportifs et ses jupes, le diffuseur noir laqué et les doubles canules d’échappement, les freins surdimensionnés, les sièges sport en Alcantara, le noir égayé de surpiqures rouges en pagaille dans l’habitacle, le pédalier inox comme les seuils de porte,…la GT possède d’incontestables atours sans jamais tomber dans l’ostentatoire de mauvais goût.


Peugeot 308 GT


Chez Peugeot, la discrétion est de mise ! Tant mieux car cette GT se fond ainsi dans le trafic, son absence de tape-à-l’œil n’interpelle pas d’emblée la maréchaussée. Elle se fera joueuse lorsque l’occasion fera le…lion. Bon d’accord les trains avant et arrière ont été radis, le châssis optimisé et les roues chaussées de Michelin Pilot Sport 3 en225/40 R 18. Mais cette 308 GT, tant dans sa configuration break que berline, reste parfaitement agréable dans un usage quotidien.


Sous le capot, le 1.6 THP turbo essence de 205 chevaux avec boîte manuelle à 6 rapports ou le 2 litres BlueHDI de 180 ch avec boite automatique sont parfaitement à leur affaire.


La touche Sport sur la console inonde l’espace intérieur d’une sonorité bien sourde et s’en vient reparamétrer la direction, la boîte et l’accélérateur. Mais de manière on ne peut plus ténue… ce qui ne sera pas du goût des inconditionnels de sensations pures et dures. Les cadrans inversés (aiguilles du tachymètre pivotant de gauche de droite, celles du compte-tours de droite à gauche) du tableau de bord passent alors au rouge flamboyant et la signature acoustique assez gratifiante pour les seuls occupants puisque rien ne filtre à l’extérieur.
Vous avez dit discrétion ?

Peugeot 308 GT


Cette 308 GT nous a été confiée dans l’arrière-pays montagneux de Cascais hélas détrempé…
Le parcours sinueux à souhait nous aura néanmoins permis d’apprécier un comportement aussi ludique que rassurant : le couple des blocs (2.985 Nm entre 1.750 et 4.500 tours pour l’eurosuper, 400 Nm à 2.000 tours pour la frangine au mazout) répond présent à tout moment, le freinage (4 disques) est à la hauteur des prestations et le châssis toujours aussi prodigieux. Mieux : la puissance bien maîtrisée met à l’abri du survirage intempestif. Bravo.


Un bémol : la position de conduite. Avec une assise aussi impressionnante qu’un siège de bébé, les grands formats trouvent difficilement la bonne position de conduite par ailleurs guère facilitée par le duo petit volant/combiné tête haute. Deuxio, la touche sport ne s’en vient pas copieusement métamorphoser le pilotage de l’engin.


Clair, l’excellent opus signé par la volonté des concepteurs est de plaire au plus grand nombre. Alors ?...Dispo en gris, noir, blanc, rouge et bleu, la 308 GT vient parapher la gamme 308. Elle s’adjoint un radar à l’avant, un régulateur de vitesse actif, une alerte de risque collision et un freinage automatique d’urgence pour se donner bonne conscience. On le constate : Peugeot apprécie le caractère trempé de ses produits sans renoncer à leur civilité.

Peugeot 308 GT


Preuve avec les attributs esthétiques de cette GT Line également transposables sur 308, 508 et RCZ : l’allure sans le tempérament.
Stable, performante et confortable, cette 308 GT s’affiche à 30.050 € (essence) et 33.000 €.


Et ce n’est pas fini puisqu’il se chuchote qu’une version de 250 ch et une autre plus tardive de 270 ch de viendront dans un proche futur encore plus nous divertir…

 

Retrouvez tous nos précédents essais routiers


       
  Interviews Rubriques Pratique
       
  AutomoBelles Essais autos Petites annonces autos & motos
  Roue Libre Essais motos Panneaux de signalisation
    Assurances auto Contrôle technique
    Concept Cars Trucs & Astuces


Sur les bancs de l'Eco Voitures de l'année
      Importateurs autos et motos
       
Abonnement Gratuit à la newsletter AutoPress

 
 
       


 

 

 


Copyright 2002-2020 (C)
All Right Reserved by AutoPress - Created, Powered & Designed by Marc Lebrun
Home || Conditions Générales || Contact || Partenaires || Colophon  
Website templatesBusiness directory UKYellow pages USWebsite design companyWeb design directoryWeb design directory AustraliaWeb design directory CanadaFree cars / automotive web templates
Toute utilisation ou reproduction - même partielle - du contenu de ce site sans autorisation préalable de l'éditeur est strictement prohibée et illicite