Menu HTML / Javascript : Aperçu
FacebookTwitterInstagramRejoignez-nous sur TumblrRejoignez-nous sur Pinterestemail NL
AutoPress.be    AutoPress.be  
Actualité Automobile
Publié le
Lundi 27 juillet 2020

Volkswagen

Premier cargo alimenté au LNG


 

Photos

 

Nouveauté à Emden : pour la première fois, des véhicules quittent l’Europe pour l’Amérique du Nord et l’Amérique centrale à bord d’un navire alimenté au gaz naturel liquéfié (LNG).


Mardi soir, le SIEM CONFUCIUS, chargé de plus de 4.800 véhicules destinés à l’Amérique du Nord, a quitté Emden pour Veracruz, dans le golfe du Mexique.

Les moteurs LNG réduisent de 25 % les émissions de dioxyde de carbone, de 30 % les émissions d’oxydes d’azote, de 60 % les particules de suie et de 100 % les émissions d’oxydes de soufre.

« Nous sommes fiers de mettre en service le premier transporteur de véhicules de cette taille fonctionnant au LNG. Il s’agit d’une étape importante dans notre stratégie de décarbonisation », souligne Thomas Zernechel, directeur de Volkswagen Konzernlogistik.

Conformément à sa charte environnementale « goTOzero », l’entreprise a pour objectif de réduire ses émissions de CO2 nettes totales de 30 % d’ici 2025 et de parvenir à un bilan carbone neutre d’ici 2050. Pour cela, tous les modes de transport (eau, route et rail) devront être respectueux de l’environnement. « Nous devons agir maintenant, car des navires tels que le cargo au LNG SIEM CONFUCIUS et son futur jumeau, le SIEM ARISTOTLE, resteront en service pendant de nombreuses années », ajoute Thomas Zernechel.

Comme son navire jumeau, qui devrait entrer en service cette année, le SIEM CONFUCIUS est équipé de technologies ultramodernes. Il mesure 200 mètres de long et 38 mètres de large, dispose de 13 ponts et possède une capacité de 7.500 CEU (Car Equivalent Units), soit environ 4.800 véhicules du mix de modèles du Groupe Volkswagen, qui va des véhicules particuliers aux utilitaires légers.

Les navires sont propulsés par des moteurs marins bi-carburant à injection directe avec post-traitement des gaz d’échappement, produits par MAN Energy Solutions. Ils affichent une vitesse de 16,5 nœuds (30,6 km/h) en mode Eco-Speed. Les deux réservoirs de chaque navire, d’une capacité unitaire de 1.800 m³, sont suffisants pour couvrir la distance aller-retour totale avec le combustible chargé en Europe. Outre le gaz naturel liquéfié congelé, les voituriers peuvent être alimentés au biogaz ou à l’e-gaz renouvelables.

Volkswagen Konzernlogistik organise, coordonne et gère environ 7.700 départs de navires dans le monde chaque année. Plusieurs centaines de navires de transport maritime et 11 transporteurs de véhicules, dont deux sont désormais remplacés par les unités au LNG, sillonnent quotidiennement les océans du monde pour le Groupe. Ils transportent chaque année 2,8 millions de véhicules neufs.

 

Photos

Cliquez sur la vignette pour l'afficher à sa taille réelle

 

     
         

Passionné(e) de voitures et de motos ?

Abonnez-vous à l'un de nos réseaux sociaux ci-contre et demeurez informés en temps réel de l'actualité automobile sur AutoPress


AutoPress on Facebook  AutoPress on Twitter  AutoPress on Instagram   AutoPress on Pinterest

  AutoPress on Tumblr  AutoPress on Linkedin 



   Ecoutez Viva+            Viva+ sur Facebook

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Copyright 2002-2020 (C)
All Right Reserved by AutoPress - Created, Powered & Designed by
Marc Lebrun
Toute utilisation ou reproduction - même partielle - du contenu de ce site sans autorisation préalable de l'éditeur est strictement prohibée et illicite