Menu HTML / Javascript : Aperçu
FacebookRejoignez-nous sur PinterestTwitterGoogle PlusRejoignez-nous sur Tumblremail   Rejoignez-nous
NL
  www.autopress.be
Actualité Automobile
Publié le Jeudi 22 mars 2018

 

Citroën 2CV
Elle fêtera ses 70 ans à Autoworld


Citroën 2CV
 

Photos

Durant tout le mois d’avril, l’incontournable petite « Deuche » vient souffler ses 70 bougies à Autoworld, où seront exposés les modèles les plus emblématiques.


De plus, pendant les quinze jours des vacances de Pâques – soit du 31 mars au 15 avril - des exemplaires plus rares viendront également prendre place sur le « Blue boulevard » au centre du musée, tels les camionnettes, 4x4, modèles dérivés, séries spéciales… mais aussi quelques kit cars basés sur cette mécanique simple ainsi que la TPV provenant du ‘Conservatoire’ – la collection officielle de Citroën.

Cette exposition est organisée par Autoworld en partenariat avec Citroën Belux.

Lundi 2 avril – la 2CV part en balade

Le lundi de Pâques, tous les amateurs, les clubs et les propriétaires de 2CV se donnent rendez-vous devant le musée, sur l’Esplanade du Cinquantenaire dès 13h30 pour fêter le 70ème anniversaire de leur voiture fétiche. Ce sympathique rassemblement, sera suivi d’une balade à travers Bruxelles (départ à 14h30) et d’une visite de l’exposition pour tous les participants dès leur retour à 15h30.

L’inscription à la 2CV Parade est gratuite et se fait uniquement via ce lien avant le 23 mars : http://www.citroen-events.be/2cv-parade

La 2 CV en quelques mots

La 2CV (en référence à sa puissance fiscale) fut la première Citroën populaire d’après-guerre. En 1936, on lança le projet de développement d’une voiture destinée aux classes populaires de France: la TPV, pour “Toute Petite Voiture”. Le cahier des charges stipulait qu’elle devait être capable de transporter deux fermiers et une charge de 50 kg. La légende dit aussi qu’elle devait être pourvue d’une zone de chargement suffisante pour charger un mouton.

Son amortissement devait être assez souple pour pouvoir transporter un panier d’œufs sur un sentier sans les casser. Plus classique: elle devait être bon-marché, économique, fiable et simple.

Initialement, il avait été prévu de présenter un prototype à l’occasion du Salon de Paris de 1939. Mais comme la guerre menaçait d’éclater, ce Salon fut annulé. Ce ne fut donc qu’en 1948 que la voiture, profondément retravaillée, fit sa première apparition. Les premières versions disposaient d’un bicylindre boxer de 375 cc et 8 chevaux.

Les bases restèrent les mêmes jusqu’à la fin de la production, mais la cylindrées et la puissance furent régulièrement augmentées pour finir à 602 cc et 30 ch. Les premiers exemplaires ne recevaient qu’un simple compteur kilométrique à la base gauche du pare-brise.

Pour connaître le niveau de carburant, il fallait soi-même plonger une jauge dans le réservoir. Les essuie-glaces étaient manuels ou couplés au compteur de vitesse, ils ne fonctionnaient donc pas à l’arrêt. Pourtant, le succès commercial fut immédiat puisque dès la première année, le délai de livraison était de trois ans.

TPV, l’ancêtre de la 2CV (1939)

Annonciateur de 2CV, le projet TPV (Toute Petite Voiture) naît dès 1936. Objectif : faire de l’automobile un produit courant, utile au travail du monde agricole et accessible aux classes populaires, à une époque où elle est encore considérée comme un objet de luxe. Simplicité, frugalité et ingéniosité doivent dès lors se conjuguer au service d’un objectif : « transporter quatre personnes et cinquante kilos de pommes de terre ou un tonnelet, à la vitesse maximale de 60 km/h ».

Résultat : l’auto pèse 370 kg à vide et son coût revient à un tiers de la 11 CV. Elle ne possède même qu’un seul phare car la législation de l’époque n’obligeait pas d’en avoir 2 !

En 1939, environ 250 modèles de présérie sont prêts pour le Salon de l'Automobile de Paris… Mais celui-ci est annulé en raison de la déclaration de guerre. Les véhicules sont volontairement détruits ou cachés. Seuls quatre sont parvenus jusqu’à nous, dont l’exemplaire qui sera exposé à Autoworld jusqu’au 13 avril, retrouvé en 1994 dans le grenier inaccessible d’une ferme au Centre d’Essais Citroën de la Ferté-Vidame…

Parmi les voitures exposées à Autoworld il y aura bien évidemment des 2CV belges : La Radar, petit roadster de fabrication belge des années 50. Une 2CV classique préparée pour les 24h2CV de Francorchamps. Une camionette produite à Forest avec la conduite à droite pour la poste...

La 2CV fut produite de 1948 à 1990. Durant cette période, on construisit plus de 5 millions de voitures. Au cours des années 60, la “Deuche” acquit le statut de culte, et elle mérite donc bien sa place dans l’Histoire parmi les icônes de l’automobile.

Infos pratiques

Autoworld - Esplanade du Cinquantenaire – 1000 Bruxelles
Du 31 mars au 29 avril 2018
Ouvert tous les jours – même le lundi – de 10h à 17h (week-end jusque 18h)
Prix d'entrée : 10€/adulte - 8€/senior7€/étudiant - 4€/enfant 6-12 ans - gratuit pour les moins de 6 ans


Infos : www.autoworld.be ou +32.2.736.41.65 – et Facebook fanpage

Photos

Cliquez sur la vignette pour l'afficher à sa taille réelle

 

  Citroën 2CV   Citroën 2CV  
         
  Citroën 2CV   Citroën 2CV  
         
  Citroën 2CV   Citroën 2CV  
         
  Citroën 2CV   Citroën 2CV  
         
Citroën 2CV Citroën 2CV
         
  Citroën 2CV   Citroën 2CV  
         
  Citroën 2CV   Citroën 2CV  
         



Passionné(e) de voitures et de motos ?

Abonnez-vous à l'un de nos réseaux sociaux ci-contre et demeurez informés en temps réel de l'actualité automobile sur AutoPress


AutoPress on Facebook  AutoPress on Twitter  AutoPress on Pinterest

AutoPress on Google+  AutoPress on Tumblr  AutoPress on Linkedin



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Remonter  

 

 


Copyright 2002-2018 (C) All Right Reserved by AutoPress - Created, Powered & Designed by Marc Lebrun
Toute utilisation ou reproduction - même partielle - du contenu de ce site sans autorisation préalable de l'éditeur est strictement prohibée et illicite